Sécurité au Burundi:le Gouvernement tacle la France

La France avait proposé à l’ONU d’envoyer plus de 200 policiers à Bujumbura pour assurer la sécurité de la population burundaise menacée par les criminels toujours non « identifiés ».

Par la voix de son ministre de la Sécurité publique,le Gouvernement du Burundi n’a pas caché son indignation.Faits et preuves à l’appui,le ministre a montré que le bilan sécuritaire est plus que positif de sorte que le pays n’aurait pas besoin de ces policiers.

Faisant allusion à l’insécurité qui prévaut déjà en France,Alain Guillaume Bunyoni en a profité pour tacler la France. C’est plutôt,pense-t-il, la France qui a plus besoin de ces forces étrangères afin de l’aider à ramener la sécurité sur son territoire.

La crise économique qui s’amplifie et la grogne de la population  n’ayant plus de devises,ne vont-elles pas le démentir et le plier à faire volte-face?

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B

2 réflexions sur « Sécurité au Burundi:le Gouvernement tacle la France »

Les commentaires sont fermés.