UKRAINE ET POUTINE: Le salut d’un ROI n’est pas dans son armée!

Le malheur de Poutine est d’avoir voulu être l’empereur de l’Orient face à l’Occident. Il était malade de voir son empire se réduire…

De l'Ukraine et de la Russie

L’échec de l’armée russe en Ukraine a surpris tout le monde. Finalement, la Russie n’est plus une puissance militaire à craindre, vraiment. Les Ukrainiens avaient une grande raison de combattre: défendre leur pays. Les Russes se croyaient être les sauveurs mais ils ont été reçus en agresseurs. Encerclée, Kiev s’est rapidement libérée grâce à l’appui des alliés et des Etats-Unis d’Amérique.

Zélensky, le seul président qui sait ce qu’il faut faire

Habile, Zélensky, président de l’Ukraine, s’adresse à tous les Chefs d’Etats comme à ses gouverneurs qui sont ses délégués prêts à punir les malfaiteurs que sont les Russes et à reconnaitres les mérites des gens de bien que sont les Ukrainiens. Il prend la posture d’un président qui sait ce que tout le monde doit faire pour le peuple sous sa houlette.

Dans son habileté de manier le verbe là où son adversaire se fie à la gâchette, le comédien président s’est transformé en vrai dramaturge. Des images de l’horreur, il a su créer des effets de compassion. Il est devenu le héros qui donne des leçons même au Pape François sur les dangers de la réconciliation entre Russes et Ukrainiens.

Poutine, un empereur malheureux

Le malheur de Poutine est d’avoir voulu être l’empereur de l’Orient face à l’Occident. Il était malade de voir son empire se réduire au profit de l’OTAN, bientôt ses ennemis le verront agonisant comme le Cyclope qui perdit sa vigeur quand ses deux yeux ronds furent crevés par le pieu flamboyant d’Ulysse et ses compagnons.

En ce dimanche de la Miséricorde Divine qui est aussi dimanche de Pâques pour l’Eglise Orthodoxe, le Patriarche Kirill devrait méditer avec le Chef du Kremlin, ce Psaume 33,16-17:

Le salut d’un roi n’est pas dans son armée, ni la victoire d’un guerrier, dans sa force. Illusion que des chevaux pour la victoire: une armée ne donne pas le salut »

Chars pulversés(UOL)

Ce ne sont plus des chevaux qui sont terrassés mais des chars réduits en poussière. La menace du nucléaire suffira-t-elle pour freiner l’escalade et éviter l’humiliation de l’un ou de l’autre des belligérants?

Bonne chance à ceux qui sont portés à soutenir les efforts de la guerre par des milliards de dollars en oubliant ceux qui meurent de faim alors qu’ils n’avaient besoin que de quelques millions…Voilà la guerre qui justifie les injustices, d’autant que l’affaiblissement militaire de la Russie sera la fierté de sa rivale: les Etats-Unis.

P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B

%d blogueurs aiment cette page :