Umutagatifu twibuka: Saint Charles Borromée,umurinzi w’Abogezabutumwa

Yagizwe Karidinali afite imyaka 22 gusa.Yavutse tariki ya 2 Ukwakira,yitaba Imana mu ijoro ryo ku wa 3 Ugushyingo 1584(46 ans!) kubera umunaniro w’ubutumwa yakundaga.
Kuva yaba Umwepiskopi wa Milan(1564),Charles Borromée yashyize imbere ivugururabutumwa(réforme)rishingiye ku myazuro y’Inama Nkuru ya Trente(Concile de Trente,1566).

Yihatiye gusura amaparuwasi n’ibitaro,kandi ashinga amaseminari kugira ngo haboneke abapadiri bafite ubumenyi buhagije.Abatari bishimiye ayo mavugururwa bashatse kumwivugana kenshi ararusimbuka.

Mu bice bitandukanye by’isi,umunsi we wizihizwa buri wa 4 Ugushyingo.Ni we murinzi w’umujyi wa Milan,aho kubera umuhate we mu butumwa,Kiliziya imufataho umurinzi w’abita ku ikwirakwizwa ry’ukwemera bagendeye ku isengesho n’Ijambo ry’Imana: abepiskopi,abapadiri ,abakateshiste n’abaseminari.
Abo yari ashinzwe yakundaga kubabwira ngo(citations):

« Les âmes se conquièrent à genoux. »

« Pour éclairer,la chandelle doit se consumer. »

« Gardez-vous d’entretenir la curiosité de savoir les actions d’autrui,ou d’être avides de nouveautés,principalement dans les choses de la foi ,et ne parlez pas de ce que vous ignorez. »

« Pourquoi cette Eglise qui est la vôtre,demeure-t-elle ainsi sans soins et sans ornements?Ces murs,ce toit,ce dallage dénonce votre irréligion.Ils crient(…)Votre Église que vous honorez et que vous aimez si peu,vous êtes capables de la négliger à ce point?Ô,combien votre indifférence extérieure témoigne de la tiédeur de vos âmes! »

 

Iri sengesho rye(Ange saint qui adorez toujours la Face du Père), turigire iryacu:

« Ange saint qui adorez toujours la Face du Père éternel, comme vous la voyez toujours ; puisque Sa bonté suprême vous a commis le soin de mon âme, secourez-la sans cesse par sa grâce, éclairez-la dans ses ténèbres, consolez-la dans ses peines, échauffez-la dans ses froideurs, défendez-la dans ses tentations, gouvernez-la dans toute la suite de sa vie.

Daignez prier avec moi ; et parce que mes prières sont froides et languissantes, embrasez-les du feu dont vous brûlez, et portez-les jusqu’au trône de Dieu pour les lui offrir.

Faites par votre intercession que mon âme soit humble dans la prospérité et courageuse dans l’adversité ; qu’elle s’anime dans la ferveur de sa foi et par la joie de son espérance, et que, ne travaillant dans cet exil qu’à avancer vers sa céleste patrie, elle aspire de plus en plus, par les gémissements d’un ardent amour pour Jésus son Sauveur, à L’adorer éternellement, et à jouir enfin avec vous, dans la compagnie de tous les saints Anges, de cette gloire ineffable qu’Il possède dans tous les siècles.

Ainsi soit-il. »

 

Umunsi mukuru mwiza ku bamwibuka, cyane cyane abo mu Iseminari Nkuru ya Nyakibanda(BUTARE)

By P.B