Ghana: pays où le handicap est signe de possession démoniaque!

Le Ghana est un bel exemple du traitement des personnes handicapées en Afrique.Comme dans la plupart des pays moins développés, la croyance populaire veut que ces personnes  le soient par punition divine ou possession démoniaque.Ce qui est le cas pour le Ghana.

Isolement total

Quoique toléré,le handicap d’un membre de la famille est un fardeau très lourd pour tout le monde.Des bébés nés avec un handicap sont parfois empoisonnés ou noyés à la demande de leurs parents.

Si les personnes en fauteuil roulant sont relativement acceptées,l’accueil des handicapés mentaux,quant à eux, est déplorable.Dans certains endroits,ils sont conduits dans des salles de prières,communément appelés « camps de prière. »

Les gourous des maladies mentales s’improvisent en guérisseurs de mauvais esprits.Sous une pluie de prières semblables à la torture,ces prophètes prétendent guérir de telles maladies par les chaînes et le jeûne.

Inaccessibilité des droits

Certes,au Ghana, la loi sur l’invalidité est adoptée en 2006,mais les personnes handicapées n’ont pas toujours accès aux soins hospitaliers.Les 3 hôpitaux psychiatriques de ce pays(Accra,Pantang et Ankaful),non seulement sont saturés mais encore ressemblent à un enfermement aux conditions inhumaines et dégradantes.

Il en est de même au Congo Brazzaville.Là, ce n’est pas seulement la question d’accessibilité aux infrastructures sanitaires.Les adultes sont aussi discriminés jusqu’à l’obtention de la carte d’identité nationale. Celle d’invalidité n’est pas encore à l’ordre du jour.
Ils attendent le moment où leur sera appliqué pleinement le principe d’égalité en tant personnes.

By P.B

Livre « Face au monde des Sans »

Les "Sans" à qui ce mot colle à l'existence comme une seconde peau sont-ils toujours des hommes et des femmes?A nos yeux,à leurs yeux?...Oui,il est là,cet autre,ce "Sans",et souvent pour longtemps.Il n'est pas de passage.Il vit,désire,espère,attend...Homme sans papiers,sans logement,sans emploi...saura-t-il par où sortir?

€10,00