Perdu,la Croix est venue à son secours

Il allait à sa perte.Fils aîné,Mario était le dernier de la classe.Les parents s’inquiétaient et pleuraient beaucoup.Dans l’école publique,il n’a obtenu que 38%. Comme ils étaient un peu aisés,ils l’ont conduit,sans demander son avis,dans une école privée très luxueuse.A la fin de l’année,il a récolté 20%. L’école ne voulait pas le garder.

Le conseil de la famille(oncles,tantes,cousins…)se réunit.On décida de l’envoyer dans une école dirigée par les Religieux (Abihayimana,les Frères). Le Directeur exigea un entretien avec le concerné.Celui-ci mit par écrit ce qu’il veut et ce qu’il fera(lettre de motivation)conformément au guide de conduite et de discipline de l’Établissement.

Le jour de la rentrée arriva.Comme d’habitude,les parents prirent leur Land Cruiser et le conduisirent à l’école avec 50000frw d’argent de poche.A l’accueil,on lui donna une grande enveloppe pour déposer son argent et ses bijoux.

En classe, sa place était n°1.Chose étonnante,il y avait en face, une Croix de Jésus qu’il n’avait jamais vue.Tiens! se dit-il,un élève qui échoue,ici, il est cloué comme ça?!Dans la salle à manger (réfectoire), la même scène qui force le silence.

Le soir ce fut le rassemblement dans la Chapelle.En franchissant la porte,il croisa un regard d’un jeune homme de sa taille, sur une très grande croix.Sapristi!Voilà un autre qu’on a cloué à cause de son échec!Le prochain ce sera moi!Il faut que je fasse attention!

D’ores et déjà,il s’appliqua studieusement.A la fin de l’année,il était le premier de la classe avec 80%. Les parents n’en revenaient pas.Ils lui demandaient comment il a fait.Il leur racontait cette aventure de la Croix qui est venue à son secours alors qu’il courait à sa perte.

Sans être Mario,une méditation semblable est possible à travers les lectures de ce dimanche( de Carême). Lisons spécialement la deuxième:

« Frères,
ensemble imitez-moi,
et regardez bien ceux qui se conduisent
selon l’exemple que nous vous donnons.

Car je vous l’ai souvent dit,
et maintenant je le redis en pleurant :
beaucoup de gens se conduisent en ennemis de la croix du Christ.
Ils vont à leur perte.
Leur dieu, c’est leur ventre,
et ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte ;
ils ne pensent qu’aux choses de la terre.

Mais nous, nous avons notre citoyenneté dans les cieux,
d’où nous attendons comme sauveur
le Seigneur Jésus Christ,
lui qui transformera nos pauvres corps
à l’image de son corps glorieux,
avec la puissance active qui le rend même capable
de tout mettre sous son pouvoir.

Ainsi, mes frères bien-aimés pour qui j’ai tant d’affection,
vous, ma joie et ma couronne,
tenez bon dans le Seigneur, mes bien-aimés. »
(Philipiens 3,17-4,1)

Bon dimanche à vous tous et toutes qui cherchez une lumière pour votre vie.

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B