RWANDA: L’EAU, ressource importante mais difficile d’accès

Le territoire rwandais dispose d’une grande richesse hydraulique: ses lacs,
ses rivières, l’eau qui descend des montagnes… Je suis surprise par ces grandes diversités. Petit pays , intérieur d’Afrique, tourné vers ses lacs!

Le problème, c’est que les Rwandais qui habitent dans les montagnes font de nombreux kilomètres pour pouvoir s’approvisionner en eau. Une vraie contradiction. Manque de moyens ou d’infrastructures(pompes) pour faciliter l’accès à ce bien abondamment répandu dans ce pays?

Ce n’est pas beau seulement pour les touristes! Les Lacs KIVU à l’Ouest et MUHAZI à l’Est sont vraiment de joyaux de la nature. C’est une grande joie de les traverser en petits bateaux artisanaux.

A lire sur https://sourireauxmillecollines.wordpress.com/2021/06/04/leau-une-ressource-importante-au-rwanda/

Paroisse MUYANGE: Le fruit du soutien des amis de RENNES

Après avoir reçu cette aide envoyée par les amis du Diocèse de RENNES, les membres du Creuset du Pardon ont vite commencé les activités de fabrication des paniers et les filles-mères ont entamé la couture.



Depuis l’année 2019, lors de leur visite au Rwanda, le groupe des amis du Diocèse de RENNES en France, sont arrivés dans le Diocèse de CYANGUGU. En parcourant notre Diocèse de CYANGUGU, ils ont pu arriver au sein de la Paroisse MUYANGE.

De retour en France, Catherine, Michel et le groupe ont senti combien les membres du Creuset du Pardon avaient besoin de vivre ensemble et d’être unies, mais qu’ils n’avaient pas assez de moyen financier pour soutenir leurs petits projets de développement économique. C’est pour cette raison que ce groupe a décidé de leur venir en aide. Le premier lot de leur aide a permis de réaliser les activités que voici:

  • Acheter du matériel de la vannerie dans le cadre de la fabrication des paniers.
  • Organiser une formation des membres à la fabrication de ces paniers.
  • Payement du perdiem à la formatrice.
  • Acheter une machine à coudre pour les filles-mères.

L’AIDE A DONNE DU FRUIT


Après avoir reçu cette aide envoyée par les amis du Diocèse de RENNES, les membres du Creuset du Pardon ont vite commencé les activités de fabrication des paniers et les filles-mères ont entamé la couture.

Malgré le Covid, les réunions régulières de l’association ont été organisées dans le cadre de rebâtir la cohésion sociale et les rencontres hebdomadaires ont été aussi faites.
L’achat du matériel se continue pour renforcer les activités de vannerie et la fabrication des paniers. En espérant de trouver un marché …

Tout lire sur: https://sourireauxmillecollines.wordpress.com/muyange-rwanda-le-creuset-du-pardon-et-ses-amis-francais/

LE NOUVEL EVÊQUE DE CYANGUGU ACCUEILLI PAR LA PAROISSE NYABITIMBO

Après son passage à la Paroisse RASANO, le nouvel évêque de Cyangugu, Mgr Edouard SINAYOBYE a été accueilli par la Paroisse NYABITIMBO qui a donné naissance à Rasano.

Il vient de découvrir ainsi les deux paroisses situées dans la région d’UBUSOZO. Il était accompagné par Mgr Célestin Hakizimana, Administrateur apostolique jusqu’à l’ordination épiscopale le 25 mars dont voici l’invitation:

Publicités

Avec le Chancelier, P. Athanase KOMERUSENGE, ils ont rencontré les prêtres en mission dans cette paroisse: le curé, RUKUNDO François Xavier, le Vicaire-économe, UMWANZAVUGAYE Calliope. Le troisième, Abbé HATEGEKIMANA Faustin était parti se faire soigner à l’hôpital.

Devant le presbytère de Nyabitimbo(à gauche):P. Calliope, Mgr Célestin, Mgr Edouard, P. Xavier et P. Athanase

Quant aux paroissiens , ils les ont accueillis joyeusement sous les danses et les tambours.

Tous ont pris le temps d’admirer les infrastructures disposées sur cette montagne bien perchée, en face du BURUNDI.

Avec quelques chrétiens, prêtres et ces deux évêques ont saisi de l’occasion pour faire l’Adoration du Très Sacrement dans cette église dédiée à Notre Dame, Mère de Dieu.

Un périple qui s’est achevé dans la paroisse de Mashyuza, traversant de la sorte toutes les paroisses frontalières du BURUNDI, et donc les plus éloignées de l’évêché de Cyangugu. Ainsi, le nouvel évêque sera à même de « pourvoir d’une manière plus adaptée au bien des fidèles » dont il aura connu « les besoins dans le contexte social où ils vivent »(Christus Dominus n°16,§5)

By Protogène BUTERA

RUSIZI: ELEVES ET ENSEIGNANTS FACE A LA PLUIE DANS DES ECOLES INACHEVEES(vidéos)

Dans le District de RUSIZI(Ouest du Rwanda),beaucoup de nouvelles classes n’ont pas été achevées avant la réouverture des écoles. Le taux d’occupation, sinon de surpopulation, est encore élevée. Le problème n’a pas été résolu. Le but de construction de nouvelles salles n’a pas été atteint.

Or, au Rwanda, on est dans la période des pluies. La situation est vraiment désastreuse. Faute d’information et de concertation, élèves et enseignants peuvent avoir l’impression d’être abandonnés par les autorités. Certes, il y a des régions qui sont devenues inaccessibles à cause des pluies même: ponts coupés ou routes complètement boueuses..

Mais, pourquoi les organisateurs de ces travaux de construction n’ont pas tout anticipé pour terminer à temps comme dans les Districts de l’Est, par exemple? Sur ces 2 vidéos, regardez le désarroi de ces établissements lorsqu’il pleut:

  1. A MUNYOVE(Secteur Gihundwe)
Publicités

2. A NYABIGOMA( Secteur Bweyeye)

Sans doute que tout cela va être corrigé immédiatement.

Posté par E.G

EXPANSION DES ÉCOLES CATHOLIQUES A RASANO

La Paroisse RASANO se situe , administrativement, dans le District de RUSIZI(Ouest du Rwanda), dans les deux Secteurs (Imirenge) BWEYEYE(à l’Est) et BUTARE (à l’Ouest). Ces deux Secteurs comptent sept Cellules (Utugari) qui sont :Nyamuzi, Gikungu, Kiyabo , Murwa (là où il y a l’EP NYABIGOMA ) et Rasano (là où il y a le siège de la Paroisse).

Les deux autres Cellules (Nyamihanda et Rwambogo )se trouvent dans le Secteur de BUTARE. Les fidèles catholiques de notre Paroisse sont ainsi éparpillés au sein des 36 Villages (Imidugudu)dont la grande partie(au Nord)est entourée par la forêt naturelle de NYUNGWE(Parc National).

Du côté du Secteur de BUTARE, il y a seulement deux écoles catholiques: NYAMIHANDA et BAYUMBA. Quant au côté de BWEYEYE, il n’y a qu’une: NYABIGOMA A. Suivez tout sur: https://sourireauxmillecollines.wordpress.com/2021/02/26/expansion-des-ecoles-catholiques-a-rasano/

Le Père Francis LASSALLE en photos

Comme vous le savez, le Père Francis est décédé le 12 février et enterré le 17 février 2021. Ici, je vais rafraichir votre mémoire par ses photos lors de l’anniversaire de ses 60 ans du Sacerdoce(2016).

Gardons encore ces beaux souvenirs.

By P.Protogène BUTERA

Menya igisobanuro cy’izina ryawe : AGNES

Kuri iyi tariki 21 Mutarama, abakirisitu b’abagatolika bizihiza Mutagatifu Agnès. Birakwiye ko abamwiyambaza bamenya igisobanuro cy’iryo zina, bityo bibafashe kwera imbuto zikwiye mu mibereho yabo no mu mushyikirano wabo n’Imana.

Agnes ni muntu ki?

Ni umukobwa w’imyaka 13 wagaragaje ukwemera gukomeye ahitamo gutwikwa aho guhakana Imana ashyingirwa ku ngufu n’umwana w’umutware w’i Roma(Préfet de Rome).N’ubwo bamenye ko yavutse muri 290, akicwa muri 303, abantu batangariye ubutwari bw’uwo mwana ariko bayoberwa izina rye ry’ukuri.

Kubera icyo gikorwa cye cy’ukwemera, abavuga Ikigereki bamwise Agnê(=pur, net, sacré, sans tâche)mbese bivuga ko ari UWERA, MUHORACYEYE…Nyuma, nibwo abavuga Ikilatini barangajwe imbere na Mutagatifu Ambroise barisanishije na Kristu, Ntama w’Imana(Agnus Dei)maze ahinduka AGNES.

Statue de Sainte Agnès
Photo de santagnese.org

Tumwibuka nk’uwahowe Kristu(martyr),akamesa ikanzu ye mu maraso ya Ntama(Ap7,14),bityo agahabwa ikamba ry’umutsindo. Ni yo mpamvu muri liturijiya hategurwa ibara ry’umutuku .

Agnès arangwa n’iki?

Ababikurikiye neza basanze AGNES afite ubwenge(intelligence) butuma agera ku cyo ashaka bitamugoye kuko azi guhimba udushya(innovation). Ariko nanone arababara cyane(très sensible) ku buryo agahinda gashobora gusimbura ibyishimo mu gihe gito.

Ibyiza bimuranga harimo gushishikazwa n’ubutabera. Naho mu by’urukundo,agira ibanga n’igikundiro(discrète et aimable).Gusa nyine yaba arakaye, bikamugora kubihisha.

Muri urwo rwego, Agnès ni umuvugizi w’abitegura gushyingirwa bakiri isugi cyangwa badaciye iz’ibusamo(Patronne des fiancées). Bitewe n’igihugu cyangwa ururimi, hari aho yitwa Agnese, Aina, Aïssa, Ania, Nessie, Oanell…Abo bose tubifurije umunsi mwiza.

By P.Protogène BUTERA

Le père Ubald, prêtre exorciste-guérisseur est décédé!

Il était très connu pour ses prières de guérison qui attiraient de très grandes foules. Ils étaient très nombreux à témoigner d’avoir été guéris dans la prière du père Ubald. Que cela soit au Rwanda, au Canada ou ailleurs, il rassemblait autant les catholiques, musulmans et autres. C’est comme il est dit dans l’Evangile: « De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies »(Luc 5, 15). La différence est que lui, n’était pas Jésus, mais un prêtre.

Guérisons au stade de Ruhengeri
Prières du Père Ubald au stade de Ruhengeri(2019)

Qui était-il, ce prêtre?

Ubald RUGIRANGOGA est né le 26 avril 1955 à Rwabidege, paroisse de Mwezi, District actuel de NYAMASHEKE. Il est fils de Jacques KABERA et d’Anysie MUKARUHAMYA. De 1961-1969 ,il a fait ses études primaires à Rwabidege, Giheke, Mwezi.

De 1969 à 1978, il a commencé des études secondaires(petit séminaire) à Mibilizi, Nyundo et au Burundi (réfugié). De 1978 à 1984, il continue avec le Grand Séminaire(philosophie et théologie) de NYAKIBANDA(BUTARE)pour être ordonné prêtre le 22 juillet 1984 dans le diocèse catholique de CYANGUGU. En 2019, il a fêté ses 35 ans d’ordination!

Après son ordination, il a été nommé le 19/09/1984, vicaire de la paroisse NYAMASHEKE dont il deviendra Curé le 21/09/1987 jusqu’en 1994(début du génocide). En 1999, il est nommé Curé de la paroisse MUSHAKA jusqu’en 2010 où il décide de se consacrer à la construction du Centre « Le Secret de la Paix »

Père Ubald avec le groupe de ses religieux

Fondateur du Centre Secret de la Paix

L’accord de Mgr Jean Damascène BIMENYIMANA(alors évêque du Diocèse de Cyangugu)a été ratifié par sa déclaration du nom choisi par le Père Ubald ou « lui révélé par Jésus » pour le Centre: « IBANGA RY’AMAHORO »(=Secret de la Paix). C’était le 27/11/2010

Sous la protection de Notre Dame Reine de la Paix et Notre Dame de KIBEHO, le Centre trouvera des soutiens financiers qui lui revêtiront des mêmes couleurs que celles du Mont Sion: les fidèles montent humblement pour bénéficier de la miséricorde du Seigneur.

Le prix de la miséricorde
Les 21 escaliers à monter à genou

L’ouverture solennelle et officielle de ce Centre a eu lieu le 13 /08/2019 par la bénédiction de Mgr Célestin HAKIZIMANA, évêque de GIKONGORO et Administrateur apostolique de CYANGUGU. Il reste encore à faire: Maison pour les prêtres âgés, Maison des religieuses qui s’occuperont de ces prêtres, logements pour les retraitants…

De quoi est-il mort?

En mars 2020, le Père Ubald était invité eux Etats-Unis d’Amérique pour les messes et prières de guérison. Il devait rentrer en avril mais les mesures barrières contre le Covid-19 et la fermeture des frontières l’ont empêché de regagner son pays.

Il a continué d’animer ses prières et de faire revivre ses contacts, surtout sur les réseaux sociaux(Facebook en live). C’est en novembre 2020 qu’il est tombé gravement malade de Covid-19. Son système respiratoire étant fragilisé, il n’a pas survécu à la pandémie. Sa mort est survenue ce 8 janvier 2021 à l’hôpital universitaire d’Utah(Salt Lake/USA),triste nouvelle annoncée par Mgr Célestin HAKIZIMANA:

Père Ubald RUGIRANGOGA

Autres photos en sa mémoire:

Que son âme repose dans la paix du Christ.

By P.Protogène BUTERA

Routes et transport au Rwanda

Circulation dense en ville, piétons , moto, voitures et camions s’entrecoupent et s’entrelacent tellement que nous nous demandions combien de morts par an dus aux accidents de la route? Et des pistes sablonneuses de la campagne? C’est vraiment miraculeux.

Circulation à l’entrée de Kigali-Nyabugogo

Il faut de très bons chauffeurs comme David que nous avons eu le bonheur d’avoir au volant!

https://fr.wordpress.com/refer-a-friend/bVgZnN2u2ygOrJ9JvVLj/

Témoignage de Céline D.

Covid-19: l’Afrique a beaucoup de leçons à donner au monde »

L’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)s’est réjouie du faible impact du virus sur le continent africain : « Il est certain que les chiffres rapportés et, surtout, les décès signalés en Afrique sont faibles, et qu’ils sont les plus bas du monde » a expliqué le docteur Michael Ryan_. « Oui, ce n’est pas du tout une catastrophe. Et je le répète, je l’ai dit, l’Afrique a beaucoup de leçons à donner au monde sur la manière d’être résilient, d’être créatif. »

Lire la suite sur :https://fr.africanews.com/2020/09/27/dr-michael-ryan-oms-l-afrique-a-beaucoup-de-lecons-a-donner/

Quels moments vécus au Rwanda !

Chaque moment passé avec nos frères rwandais m’a donné une compréhension nouvelle et un contenu riche de l’« être en Église Universelle ». Les Bretons que nous sommes, nous avons été tous touchés.

Catherine portant un enfant avant la réception(Nyabitimbo)

Or, tel que je l’ai appris, la vie des Rwandais est basée sur ce proverbe : « Vivre, c’est être-avec » (« kubaho ni ukubana ») . Vous devinez que le prochain, l’autre, fait partie de leur vie.

Vraiment! Ce peuple rwandais si accueillant, ce pays si varié avec ses richesses géographiques , climatiques et humaines m’imprègnent progressivement …

Témoignage de Jacqueline LIZE, à lire sur: sourireauxmillecollines.wordpress.com: pour-une-eglise-universelle/

Si vous appréciez, n’hésitez pas à partager ou réagir par vos commentaires.

By P.Protogène BUTERA

Centrafrique face aux hommes-caïmans!

La sorcellerie ravage la Centrafrique. Les spécialistes de cette croyance sont connus sous le nom de « Talimbis ».Ces sorciers font peur partout dans le pays car ils se transforment en sauriens.

Hommes caïmans, ils attirent leur victime sous l’eau pour la tuer en punition d’une faute présumée. A lire sur: fr.africanews.com:la-peur-des-talimbis-profite-au-crime-en-centrafrique/

Les gendarmes qui encouragent à porter la moustache!

Pour aider les gens à tirer profit du confinement, la gendarmerie de la Dordogne (Nouvelle Aquitaine, Sud-Ouest de la France)a diffusé un message sur les réseaux sociaux, ce dimanche 1er novembre, encourageant les hommes à se laisser pousser la moustache.

C’est une opération plutôt originale, venant de la gendarmerie nationale !Les militaires sont même allés jusqu’à organiser un concours, afin de récompenser la personne présentant la plus belle pilosité.

Et cela pour soutenir la recherche contre les maladies masculines, comme le cancer de la prostate. Et conséquemment, mobiliser l’opinion sur ce sujet. Une opération lancée ,à la base, par une fondation australienne, en 2003. 

Concours pour une plus belle moustache

Afin d’atteindre son but , la gendarmerie de la Dordogne a mis donc en place un concours : elle demande aux hommes du département de se faire pousser la moustache (attention, pas de bouc, ou de barbichette, mais bien une belle moustache !!). Ensuite, les gendarmes vous invitent à leur envoyer notamment via Facebook vos plus belles moustaches entre les 23 et 30 novembre. Le vainqueur recevra un cadeau (lequel ? Mystère…).Règles du jeu

Cette opération a pour but de sensibiliser au mouvement Movember, dont le symbole est la moustache, et qui revient chaque année pour soutenir la recherche contre les maladies masculines, au premier rang desquelles le cancer de la prostate.

Les photos sont à envoyer aux gendarmes entre les 23 et 30 novembre de cette année. Un cadeau mystérieux sera ensuite offert au vainqueur potentiel dont vous êtes. Alors Périgourdins et voisins, ne ratez pas l’occasion!!

Sources: Francebleu.fr

By Protogène BUTERA

Que « les Musulmans ont le droit de tuer des Français! »

Peu après un attentat au couteau à Nice où trois personnes ont été tuées jeudi 29 octobre, dont au moins une égorgée, l’ex-Premier ministre de Malaisie, Mahathir Mohamad, a déclaré que les musulmans avaient « le droit de tuer des millions de Français« 

Celui qui fut Premier ministre de Malaisie, pays à majorité musulmane jusqu’à la chute de son gouvernement en février, a posté sur son compte Twitter ces propos incendiaires. Se référant à la décapitation, le 16 octobre, d’un enseignant français qui avait montré des caricatures du prophète Mahomet à ses élèves, dans le cadre de son enseignement, Mahathir Mohamad a déclaré qu’il n’approuvait pas l’attentat mais que « la liberté d’expression n’incluait pas les insultes à l’égard d’autrui ».

Un passé qui ne passe pas

Alors que les manifestations anti-France continuent dans la plupart des pays musulmans, le vieux dirigeant malaisien n’a pas oublié les méfaits du passé:  « Au cours de leur histoire, les Français ont tué des millions de gens. Beaucoup étaient musulmans. Les musulmans ont le droit d’être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé. »

Comme s’il voulait prévenir l’étendue d’une telle colère, l’ex-Premier ministre, âgé de 95 ans, auteur dans le passé de déclarations controversées sur les Juifs et les homosexuels, a affirmé ceci: « Quelle que soit la religion mise en cause, les gens qui sont en colère tuent.« 

Manifestants au Bangladesh

La preuve? « Puisqu’on accuse tous les musulmans et la religion des musulmans pour ce qu’une personne en colère a fait, les musulmans ont le droit de punir les Français« , a-t-il poursuivi. « Le boycott ne peut pas compenser les méfaits commis par les Français toutes ces années ». 

Le président Macron qualifié de « très primitif »

 Après la décapitation de l’enseignant français, Samuel Paty, par un jeune de 18 ans Russe tchétchène, Emmanuel Macron a promis que la France ne renoncerait pas aux caricatures, au nom de la liberté d’expression.

Mahathir Mohamad, qui a occupé à deux reprises le fauteuil de Premier ministre pendant une durée cumulée de 24 ans, a jugé que le président français Emmanuel Macron était « très primitif »

La leçon de cet ancien Premier ministre est sans équivoques: « Les Français(politiciens) devraient enseigner à leurs citoyens le respect des sentiments d’autrui. « Cette leçon est-elle tenable?

Raisons de non-religion

Le sage malaisien a détecté la cause de ce manque de respect: les Européens auraient perdu leur identité chrétienne jusqu’à brandir des raisons de dénigrer ceux qui s’en tiennent à la leur. C’est ce qu’il explique dans ce tweet suivant:

Pourtant, l’article 1 de la Constitution française du 4 octobre 1958 stipule que « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale…Elle respecte toutes les croyances »

Faudra-t-il en déduire que la caricature est ,en France, une autre forme de croyance digne de respect au même niveau que l’Islam ou autre religion? Peut-être que cela apaiserait les esprits.

Sources: europe1.fr

By Protogène BUTERA

FRANCE: Plainte en justice contre le port obligatoire de masque

Le port du masque tend à se généraliser en France. Une mesure qui, si elle est plutôt bien accueillie, est également critiquée. C’est le cas à Montpellier, où un habitant de la préfecture de l’Hérault intente une action en justice contre cette obligation, qui est selon lui, une contrainte financière beaucoup trop lourde.

Les masques ont un coût pour les familles

Ce père de cinq enfants s’est confié à  France Bleu Hérault: « Il faudrait avoir au moins deux masques par personne, c’est-à-dire 14 masques, tous les jours en ville. C’est une vraie difficulté. On n’a pas les moyens d’acheter des masques. »

Contrainte financière sans compensation

Pour l’avocat du plaignant, Me David Guyon, qui a été approché par d’autres Héraultais souhaitant intenter le même type d’action auprès de la justice, la situation est effectivement épineuse pour les familles aux revenus modérés. Il s’explique:

« La mesure est disproportionnée par rapport à l’objectif de santé publique. Elle met en difficulté les gens qui sont financièrement fragiles, puisqu’il n’y a aucune mesure financière compensatrice. […] Ce qu’on demande, c’est de ramener un peu de proportionnalité . »

Selon ce même avocat, la décision d’imposer le port du masque dans le centre-ville de Montpellier pourrait en réalité provoquer l’effet inverse à celui escompté:

« Un masque n’est efficace que quelques heures, vous êtes obligé d’en changer assez régulièrement. Si vous ne le faites pas, vous vous auto-contaminez, vous avez ce risque d’auto contamination et finalement le remède est pire que le mal. Cette question financière est importante et doit être posée devant les décideurs publics, qui prennent des obligations sans prévoir de compensations financières pour les plus défavorisés. »

« Une question de sécurité collective »

Du côté des autorités, l’argument financier n’est absolument pas recevable, d’autant plus que les collectivités locales se sont organisées afin de fournir des masques aux plus démunis.

Sources:Masque imposé ou mesure sans proportionnelle

Eh bien! Que se passe-t-il dans d’autres régions où les familles doivent se débrouiller pour acheter les masques, sans aucune aide? Pire encore quand on a de la peine à trouver de quoi se nourrir! Les priorités des gouvernements et celles des familles ne sont pas les mêmes. Ô ! Siècle des technocrates.

By Protogène BUTERA