Espagne: Un évêque tombe amoureux d’une autrice de romans sataniques

C’est en 2010 qu’il était désigné évêque de Solsona, communauté de 9000 âmes. A 41, il était ainsi devenu le plus jeune évêque d’Espagne(en Catalogne). Dans son exercice épiscopal, Mgr Xavier Novell Gomà était considéré comme conservateur parce qu’anti-homosexuel(déviation dont il faut se faire guérir par la prière!), anti-avortement et anti-divorce.

Pour « des raisons strictement personnelles », il a présenté sa démission au Pape. Le 23 aout 2021, cette démission a été acceptée si rapidement par le Vatican que même les prêtres de son diocèse étaient surpris.

Mgr Xavier Novell

Médiatisé par la cause indépendantiste qu’il défendait ardemment, les médias espagnols ne l’ont pas laissé en paix. C’est le quotidien El Pais qui a révélé que l’ex-évêque est tombé amoureux d’une femme psychologue de profession et autrice de romans tant érotiques que sataniques.

La haine dans le pré et dans la bergerie

A cause de ses positions et de ses désaccords avec l’Église du Pape François, 11 ans d’épiscopat ont été un calvaire pour lui et ont créé plus d’inimitiés que d’amitiés autour de lui. Il ne sentait que la haine dans la bergerie. Quoi d’anormal de chercher refuge dans le pré d’amour?

Ironie du sort. A 52 ans, celui qui « n’aimait pas les minijupes dans la messe », s’abandonne, de surcroit, dans les mains de Silvia Caballol Clemente(38 ans), divorcée et mère de deux enfants!

Silvia Caballol(Wikipedia)

Installé chez elle, à Manrese, en attendant un job d’ingénieur agronome, pourra-t-il se marier comme ils le souhaitent tous les deux, et cautionner ainsi le mariage des divorcés dont il ne voulait pas entendre parler avant?

By P.B

Méditation du dimanche: Ouvre-toi à la vie!

Ceux que Jésus a fortifiés par sa parole et son pain dans chaque eucharistie quotidienne ou dominicale, un message de rappel est lancé : « Voici votre Dieu »auquel il est salutaire de tourner entièrement les regards.

La liturgie de ce vingt-troisième dimanche du temps ordinaire B, nous révèle le visage de Dieu comme un bon parent qui ne fait pas de différences entre ses enfants mais les entoure de tout son amour car Dieu le Père nous a montré de quel amour il nous aime en nous envoyant son Fils devenu notre Seigneur et not Sauveur.

Parole vivante du Père, ce Fils s’adresse à ceux qui ont des difficultés de la vie, sont malades, et parfois dans des territoires appauvris ou abandonnés. Dans ces territoires, ceux qui l’écoutent ne peuvent ne pas l’aimer. Profondément touchés de l’intérieur et rendus riches dans la foi, ils le proclament librement et le font connaitre partout dans la mesure où il les a aidés à parler correctement.

Peut-être que la même mission est perpétuée par les professionnels qui ont reçu le don et la formation de poser des gestes qui sauvent : orthophonistes (correction de la voix), kinésithérapeutes ou masseurs(qui savent où poser la main pour soulager la douleur…). Encore qu’ils le fassent sans lien avec la foi, il y en a qui croient pourtant à la puissance de la main invisible.

En même temps, ceux que Jésus a fortifiés par sa parole et son pain dans chaque eucharistie quotidienne ou dominicale, un message de rappel est lancé : « Voici votre Dieu »auquel il est salutaire de tourner entièrement les regards.

N’est-ce pas Lui que nous recevons comme « Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde » ? Il s’adresse ainsi à chacun, avec soupir : « Effata, ouvre-toi ». Oui, ouvre-toi à la bonne nouvelle ! Le Seigneur vient te guérir pour que tu ne rentres pas triste parce que tu as manqué des honneurs que tu chérissais tant ou attendais absolument.

Aujourd’hui, il me guérit de mon affolement pour retrouver la paix et la joie auprès de celui qui « a bien fait toutes choses » ! Quelle bonne nouvelle ! Pourquoi ne pas dire ou chanter comme le Psalmiste : « Je veux louer le Seigneur tant que je vis » ?

Très bon dimanche pour vous et les vôtres.

By P.Protogène BUTERA

RWANDA: L’EAU, ressource importante mais difficile d’accès

Le territoire rwandais dispose d’une grande richesse hydraulique: ses lacs,
ses rivières, l’eau qui descend des montagnes… Je suis surprise par ces grandes diversités. Petit pays , intérieur d’Afrique, tourné vers ses lacs!

Le problème, c’est que les Rwandais qui habitent dans les montagnes font de nombreux kilomètres pour pouvoir s’approvisionner en eau. Une vraie contradiction. Manque de moyens ou d’infrastructures(pompes) pour faciliter l’accès à ce bien abondamment répandu dans ce pays?

Ce n’est pas beau seulement pour les touristes! Les Lacs KIVU à l’Ouest et MUHAZI à l’Est sont vraiment de joyaux de la nature. C’est une grande joie de les traverser en petits bateaux artisanaux.

A lire sur https://sourireauxmillecollines.wordpress.com/2021/06/04/leau-une-ressource-importante-au-rwanda/

Paroisse MUYANGE: Le fruit du soutien des amis de RENNES

Après avoir reçu cette aide envoyée par les amis du Diocèse de RENNES, les membres du Creuset du Pardon ont vite commencé les activités de fabrication des paniers et les filles-mères ont entamé la couture.



Depuis l’année 2019, lors de leur visite au Rwanda, le groupe des amis du Diocèse de RENNES en France, sont arrivés dans le Diocèse de CYANGUGU. En parcourant notre Diocèse de CYANGUGU, ils ont pu arriver au sein de la Paroisse MUYANGE.

De retour en France, Catherine, Michel et le groupe ont senti combien les membres du Creuset du Pardon avaient besoin de vivre ensemble et d’être unies, mais qu’ils n’avaient pas assez de moyen financier pour soutenir leurs petits projets de développement économique. C’est pour cette raison que ce groupe a décidé de leur venir en aide. Le premier lot de leur aide a permis de réaliser les activités que voici:

  • Acheter du matériel de la vannerie dans le cadre de la fabrication des paniers.
  • Organiser une formation des membres à la fabrication de ces paniers.
  • Payement du perdiem à la formatrice.
  • Acheter une machine à coudre pour les filles-mères.

L’AIDE A DONNE DU FRUIT


Après avoir reçu cette aide envoyée par les amis du Diocèse de RENNES, les membres du Creuset du Pardon ont vite commencé les activités de fabrication des paniers et les filles-mères ont entamé la couture.

Malgré le Covid, les réunions régulières de l’association ont été organisées dans le cadre de rebâtir la cohésion sociale et les rencontres hebdomadaires ont été aussi faites.
L’achat du matériel se continue pour renforcer les activités de vannerie et la fabrication des paniers. En espérant de trouver un marché …

Tout lire sur: https://sourireauxmillecollines.wordpress.com/muyange-rwanda-le-creuset-du-pardon-et-ses-amis-francais/

LE NOUVEL EVÊQUE DE CYANGUGU ACCUEILLI PAR LA PAROISSE NYABITIMBO

Après son passage à la Paroisse RASANO, le nouvel évêque de Cyangugu, Mgr Edouard SINAYOBYE a été accueilli par la Paroisse NYABITIMBO qui a donné naissance à Rasano.

Il vient de découvrir ainsi les deux paroisses situées dans la région d’UBUSOZO. Il était accompagné par Mgr Célestin Hakizimana, Administrateur apostolique jusqu’à l’ordination épiscopale le 25 mars dont voici l’invitation:

Publicités

Avec le Chancelier, P. Athanase KOMERUSENGE, ils ont rencontré les prêtres en mission dans cette paroisse: le curé, RUKUNDO François Xavier, le Vicaire-économe, UMWANZAVUGAYE Calliope. Le troisième, Abbé HATEGEKIMANA Faustin était parti se faire soigner à l’hôpital.

Devant le presbytère de Nyabitimbo(à gauche):P. Calliope, Mgr Célestin, Mgr Edouard, P. Xavier et P. Athanase

Quant aux paroissiens , ils les ont accueillis joyeusement sous les danses et les tambours.

Tous ont pris le temps d’admirer les infrastructures disposées sur cette montagne bien perchée, en face du BURUNDI.

Avec quelques chrétiens, prêtres et ces deux évêques ont saisi de l’occasion pour faire l’Adoration du Très Sacrement dans cette église dédiée à Notre Dame, Mère de Dieu.

Un périple qui s’est achevé dans la paroisse de Mashyuza, traversant de la sorte toutes les paroisses frontalières du BURUNDI, et donc les plus éloignées de l’évêché de Cyangugu. Ainsi, le nouvel évêque sera à même de « pourvoir d’une manière plus adaptée au bien des fidèles » dont il aura connu « les besoins dans le contexte social où ils vivent »(Christus Dominus n°16,§5)

By Protogène BUTERA

RUSIZI: ELEVES ET ENSEIGNANTS FACE A LA PLUIE DANS DES ECOLES INACHEVEES(vidéos)

Dans le District de RUSIZI(Ouest du Rwanda),beaucoup de nouvelles classes n’ont pas été achevées avant la réouverture des écoles. Le taux d’occupation, sinon de surpopulation, est encore élevée. Le problème n’a pas été résolu. Le but de construction de nouvelles salles n’a pas été atteint.

Or, au Rwanda, on est dans la période des pluies. La situation est vraiment désastreuse. Faute d’information et de concertation, élèves et enseignants peuvent avoir l’impression d’être abandonnés par les autorités. Certes, il y a des régions qui sont devenues inaccessibles à cause des pluies même: ponts coupés ou routes complètement boueuses..

Mais, pourquoi les organisateurs de ces travaux de construction n’ont pas tout anticipé pour terminer à temps comme dans les Districts de l’Est, par exemple? Sur ces 2 vidéos, regardez le désarroi de ces établissements lorsqu’il pleut:

  1. A MUNYOVE(Secteur Gihundwe)
Publicités

2. A NYABIGOMA( Secteur Bweyeye)

Sans doute que tout cela va être corrigé immédiatement.

Posté par E.G

EXPANSION DES ÉCOLES CATHOLIQUES A RASANO

La Paroisse RASANO se situe , administrativement, dans le District de RUSIZI(Ouest du Rwanda), dans les deux Secteurs (Imirenge) BWEYEYE(à l’Est) et BUTARE (à l’Ouest). Ces deux Secteurs comptent sept Cellules (Utugari) qui sont :Nyamuzi, Gikungu, Kiyabo , Murwa (là où il y a l’EP NYABIGOMA ) et Rasano (là où il y a le siège de la Paroisse).

Les deux autres Cellules (Nyamihanda et Rwambogo )se trouvent dans le Secteur de BUTARE. Les fidèles catholiques de notre Paroisse sont ainsi éparpillés au sein des 36 Villages (Imidugudu)dont la grande partie(au Nord)est entourée par la forêt naturelle de NYUNGWE(Parc National).

Du côté du Secteur de BUTARE, il y a seulement deux écoles catholiques: NYAMIHANDA et BAYUMBA. Quant au côté de BWEYEYE, il n’y a qu’une: NYABIGOMA A. Suivez tout sur: https://sourireauxmillecollines.wordpress.com/2021/02/26/expansion-des-ecoles-catholiques-a-rasano/

Le Père Francis LASSALLE en photos

Comme vous le savez, le Père Francis est décédé le 12 février et enterré le 17 février 2021. Ici, je vais rafraichir votre mémoire par ses photos lors de l’anniversaire de ses 60 ans du Sacerdoce(2016).

Gardons encore ces beaux souvenirs.

By P.Protogène BUTERA

Menya igisobanuro cy’izina ryawe : AGNES

Kuri iyi tariki 21 Mutarama, abakirisitu b’abagatolika bizihiza Mutagatifu Agnès. Birakwiye ko abamwiyambaza bamenya igisobanuro cy’iryo zina, bityo bibafashe kwera imbuto zikwiye mu mibereho yabo no mu mushyikirano wabo n’Imana.

Agnes ni muntu ki?

Ni umukobwa w’imyaka 13 wagaragaje ukwemera gukomeye ahitamo gutwikwa aho guhakana Imana ashyingirwa ku ngufu n’umwana w’umutware w’i Roma(Préfet de Rome).N’ubwo bamenye ko yavutse muri 290, akicwa muri 303, abantu batangariye ubutwari bw’uwo mwana ariko bayoberwa izina rye ry’ukuri.

Kubera icyo gikorwa cye cy’ukwemera, abavuga Ikigereki bamwise Agnê(=pur, net, sacré, sans tâche)mbese bivuga ko ari UWERA, MUHORACYEYE…Nyuma, nibwo abavuga Ikilatini barangajwe imbere na Mutagatifu Ambroise barisanishije na Kristu, Ntama w’Imana(Agnus Dei)maze ahinduka AGNES.

Statue de Sainte Agnès
Photo de santagnese.org

Tumwibuka nk’uwahowe Kristu(martyr),akamesa ikanzu ye mu maraso ya Ntama(Ap7,14),bityo agahabwa ikamba ry’umutsindo. Ni yo mpamvu muri liturijiya hategurwa ibara ry’umutuku .

Agnès arangwa n’iki?

Ababikurikiye neza basanze AGNES afite ubwenge(intelligence) butuma agera ku cyo ashaka bitamugoye kuko azi guhimba udushya(innovation). Ariko nanone arababara cyane(très sensible) ku buryo agahinda gashobora gusimbura ibyishimo mu gihe gito.

Ibyiza bimuranga harimo gushishikazwa n’ubutabera. Naho mu by’urukundo,agira ibanga n’igikundiro(discrète et aimable).Gusa nyine yaba arakaye, bikamugora kubihisha.

Muri urwo rwego, Agnès ni umuvugizi w’abitegura gushyingirwa bakiri isugi cyangwa badaciye iz’ibusamo(Patronne des fiancées). Bitewe n’igihugu cyangwa ururimi, hari aho yitwa Agnese, Aina, Aïssa, Ania, Nessie, Oanell…Abo bose tubifurije umunsi mwiza.

By P.Protogène BUTERA

Le père Ubald, prêtre exorciste-guérisseur est décédé!

Il était très connu pour ses prières de guérison qui attiraient de très grandes foules. Ils étaient très nombreux à témoigner d’avoir été guéris dans la prière du père Ubald. Que cela soit au Rwanda, au Canada ou ailleurs, il rassemblait autant les catholiques, musulmans et autres. C’est comme il est dit dans l’Evangile: « De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies »(Luc 5, 15). La différence est que lui, n’était pas Jésus, mais un prêtre.

Guérisons au stade de Ruhengeri
Prières du Père Ubald au stade de Ruhengeri(2019)

Qui était-il, ce prêtre?

Ubald RUGIRANGOGA est né le 26 avril 1955 à Rwabidege, paroisse de Mwezi, District actuel de NYAMASHEKE. Il est fils de Jacques KABERA et d’Anysie MUKARUHAMYA. De 1961-1969 ,il a fait ses études primaires à Rwabidege, Giheke, Mwezi.

De 1969 à 1978, il a commencé des études secondaires(petit séminaire) à Mibilizi, Nyundo et au Burundi (réfugié). De 1978 à 1984, il continue avec le Grand Séminaire(philosophie et théologie) de NYAKIBANDA(BUTARE)pour être ordonné prêtre le 22 juillet 1984 dans le diocèse catholique de CYANGUGU. En 2019, il a fêté ses 35 ans d’ordination!

Après son ordination, il a été nommé le 19/09/1984, vicaire de la paroisse NYAMASHEKE dont il deviendra Curé le 21/09/1987 jusqu’en 1994(début du génocide). En 1999, il est nommé Curé de la paroisse MUSHAKA jusqu’en 2010 où il décide de se consacrer à la construction du Centre « Le Secret de la Paix »

Père Ubald avec le groupe de ses religieux

Fondateur du Centre Secret de la Paix

L’accord de Mgr Jean Damascène BIMENYIMANA(alors évêque du Diocèse de Cyangugu)a été ratifié par sa déclaration du nom choisi par le Père Ubald ou « lui révélé par Jésus » pour le Centre: « IBANGA RY’AMAHORO »(=Secret de la Paix). C’était le 27/11/2010

Sous la protection de Notre Dame Reine de la Paix et Notre Dame de KIBEHO, le Centre trouvera des soutiens financiers qui lui revêtiront des mêmes couleurs que celles du Mont Sion: les fidèles montent humblement pour bénéficier de la miséricorde du Seigneur.

Le prix de la miséricorde
Les 21 escaliers à monter à genou

L’ouverture solennelle et officielle de ce Centre a eu lieu le 13 /08/2019 par la bénédiction de Mgr Célestin HAKIZIMANA, évêque de GIKONGORO et Administrateur apostolique de CYANGUGU. Il reste encore à faire: Maison pour les prêtres âgés, Maison des religieuses qui s’occuperont de ces prêtres, logements pour les retraitants…

De quoi est-il mort?

En mars 2020, le Père Ubald était invité eux Etats-Unis d’Amérique pour les messes et prières de guérison. Il devait rentrer en avril mais les mesures barrières contre le Covid-19 et la fermeture des frontières l’ont empêché de regagner son pays.

Il a continué d’animer ses prières et de faire revivre ses contacts, surtout sur les réseaux sociaux(Facebook en live). C’est en novembre 2020 qu’il est tombé gravement malade de Covid-19. Son système respiratoire étant fragilisé, il n’a pas survécu à la pandémie. Sa mort est survenue ce 8 janvier 2021 à l’hôpital universitaire d’Utah(Salt Lake/USA),triste nouvelle annoncée par Mgr Célestin HAKIZIMANA:

Père Ubald RUGIRANGOGA

Autres photos en sa mémoire:

Que son âme repose dans la paix du Christ.

By P.Protogène BUTERA

Routes et transport au Rwanda

Circulation dense en ville, piétons , moto, voitures et camions s’entrecoupent et s’entrelacent tellement que nous nous demandions combien de morts par an dus aux accidents de la route? Et des pistes sablonneuses de la campagne? C’est vraiment miraculeux.

Circulation à l’entrée de Kigali-Nyabugogo

Il faut de très bons chauffeurs comme David que nous avons eu le bonheur d’avoir au volant!

https://fr.wordpress.com/refer-a-friend/bVgZnN2u2ygOrJ9JvVLj/

Témoignage de Céline D.

Covid-19: l’Afrique a beaucoup de leçons à donner au monde »

L’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)s’est réjouie du faible impact du virus sur le continent africain : « Il est certain que les chiffres rapportés et, surtout, les décès signalés en Afrique sont faibles, et qu’ils sont les plus bas du monde » a expliqué le docteur Michael Ryan_. « Oui, ce n’est pas du tout une catastrophe. Et je le répète, je l’ai dit, l’Afrique a beaucoup de leçons à donner au monde sur la manière d’être résilient, d’être créatif. »

Lire la suite sur :https://fr.africanews.com/2020/09/27/dr-michael-ryan-oms-l-afrique-a-beaucoup-de-lecons-a-donner/

Quels moments vécus au Rwanda !

Chaque moment passé avec nos frères rwandais m’a donné une compréhension nouvelle et un contenu riche de l’« être en Église Universelle ». Les Bretons que nous sommes, nous avons été tous touchés.

Catherine portant un enfant avant la réception(Nyabitimbo)

Or, tel que je l’ai appris, la vie des Rwandais est basée sur ce proverbe : « Vivre, c’est être-avec » (« kubaho ni ukubana ») . Vous devinez que le prochain, l’autre, fait partie de leur vie.

Vraiment! Ce peuple rwandais si accueillant, ce pays si varié avec ses richesses géographiques , climatiques et humaines m’imprègnent progressivement …

Témoignage de Jacqueline LIZE, à lire sur: sourireauxmillecollines.wordpress.com: pour-une-eglise-universelle/

Si vous appréciez, n’hésitez pas à partager ou réagir par vos commentaires.

By P.Protogène BUTERA

Centrafrique face aux hommes-caïmans!

La sorcellerie ravage la Centrafrique. Les spécialistes de cette croyance sont connus sous le nom de « Talimbis ».Ces sorciers font peur partout dans le pays car ils se transforment en sauriens.

Hommes caïmans, ils attirent leur victime sous l’eau pour la tuer en punition d’une faute présumée. A lire sur: fr.africanews.com:la-peur-des-talimbis-profite-au-crime-en-centrafrique/

Les gendarmes qui encouragent à porter la moustache!

Pour aider les gens à tirer profit du confinement, la gendarmerie de la Dordogne (Nouvelle Aquitaine, Sud-Ouest de la France)a diffusé un message sur les réseaux sociaux, ce dimanche 1er novembre, encourageant les hommes à se laisser pousser la moustache.

C’est une opération plutôt originale, venant de la gendarmerie nationale !Les militaires sont même allés jusqu’à organiser un concours, afin de récompenser la personne présentant la plus belle pilosité.

Et cela pour soutenir la recherche contre les maladies masculines, comme le cancer de la prostate. Et conséquemment, mobiliser l’opinion sur ce sujet. Une opération lancée ,à la base, par une fondation australienne, en 2003. 

Concours pour une plus belle moustache

Afin d’atteindre son but , la gendarmerie de la Dordogne a mis donc en place un concours : elle demande aux hommes du département de se faire pousser la moustache (attention, pas de bouc, ou de barbichette, mais bien une belle moustache !!). Ensuite, les gendarmes vous invitent à leur envoyer notamment via Facebook vos plus belles moustaches entre les 23 et 30 novembre. Le vainqueur recevra un cadeau (lequel ? Mystère…).Règles du jeu

Cette opération a pour but de sensibiliser au mouvement Movember, dont le symbole est la moustache, et qui revient chaque année pour soutenir la recherche contre les maladies masculines, au premier rang desquelles le cancer de la prostate.

Les photos sont à envoyer aux gendarmes entre les 23 et 30 novembre de cette année. Un cadeau mystérieux sera ensuite offert au vainqueur potentiel dont vous êtes. Alors Périgourdins et voisins, ne ratez pas l’occasion!!

Sources: Francebleu.fr

By Protogène BUTERA