RENNES se manifeste pour la hausse des salaires et contre le mal-logement

La majorité de ces manifestants étaient des jeunes. Mais leurs revendications sont multiples et variées: hausse des salaires pour certains, repas et logements pour d’autres, ou fin des restrictions sanitaires

Grèves pour hausse des salaires

Ils étaient, ce jeudi 27 janvier, des milliers d’étudiants, enseignants, professeurs et élèves à s’adresser contre les policiers, dans le Centre Ville de Rennes. De 10h30 à 13h00, les dérapages n’ont pas tardé. Les policiers ont dû utiliser la force pour les repousser.

Revendications multiples

La majorité de ces manifestants étaient des jeunes. Mais leurs revendications sont multiples et variées: hausse des salaires pour certains, repas et logements pour d’autres, ou fin des restrictions sanitaires trop liberticides pour quelques-uns.

La cible principale était le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel BLANQUER et la « macronie » pro-patronale qui « annonce la casse de l’université publique avec des années bientôt à plusieurs milliers d’euros comme cela se fait déjà pour les étudiants étrangers »

Lutte de classes dans la présidentielle

A travers tracts et affiches distribués, la plupart ne cachent pas leur détermination de naviguer contre-courant de la majorité. Ils revendiquent, entre autres, « les moyens massifs dans les services publics, un SMIC à 1800€ nets, un revenu étudiant à la hauteur du SMIC…. »

Place de la République(Rennes)

Leur volonté est claire: « inviter la lutte des classes dans la présidentielle »! Ont-ils des moyens adaptés pour le faire dans l’ordre et le respect des autres? Ils questionnent le principe-valeur de la FRATERNITE. Qui leur donnera la bonne réponse? Les candidats sont très attendus.

By P.Protogène BUTERA

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B

%d blogueurs aiment cette page :