News

Comment les Japonais font l’amour avec les coussins


L’usage des sex-toys n’est pas le propre de la culture occidentale.Les Japonais en ont fait l’art de susciter et d’entretenir le plaisir.


Au Japon, matelas, édredons et oreillers peuvent devenir des sex-toys !C’est l’anthropologue Agnès Giard qui nous révèle l’attachement des Japonais à ces sex-toys, car « n’ayant pas de forme définitive, ils peuvent épouser les contours de tous les fantasmes.

Ces jouets sexuels ,appelés coussins à étreindre, ils se coincent entre les bras et les jambes et sont de véritables objets masturbatoires. Parfois ce sont des Kû pillows,de simples matelas de plastique. Ils ont une taille humaine et sont ornés de dessins de beaux jeunes gens et de séduisantes jeunes filles habillés sur le côté face du matelas et déshabillés sur le côté pile.

Parfois aussi,ce sont des Daki-makura, de longs traversins ornés de filles ou de garçons.Il y a encore les poupées traversin à taille humaine en version homme et femme; ils sont baptisés Cotton Wife et Husband Hug Pillows, épouse et époux de coton, peuvent être habillés, couchés dans un lit, assis sur une chaise…

En vue des jouissances désirées,des moments de silence sont prévus pour que chacun puisse imaginer ses propres rapports grâce à ces êtres de rêve.C’est le charme de la culture nipponne dans l’art de susciter et d’entretenir le plaisir.

L’usage des sex-toys ne serait donc pas le propre de la culture occidentale,tel que la plupart s’imaginent.

 

A lire: Les Japonais font l’amour avec les coussins
By P.B

%d blogueurs aiment cette page :