LA MERE DE DIEU ET LE NOUVEL AN

En cette fête de la Mère de Dieu, nous pensons aux « orphelins spirituels » qui, certes, n’ont pas eu de cadeaux désirés mais surtout n’ont personne capable de leur parler de la foi, de Dieu et de la lumière qui éclaire l’intelligence, la raison et la conscience.

Il est de bonne augure de commencer l’année avec Marie qui dit à ses amis et connaissances : « Regardez mon fils ! Celui-ci est vraiment mon fils ! Jésus que vous connaissez bien est mon fils ». Avec cet échange, tout change.

L’Église a vu juste de rappeler aux croyants que celle qui a donné naissance au Maître du temps et de l’univers est toujours là pour nous indiquer le moment précieux du passage du Maître afin de l’accueillir, le saluer et lui parler.

Il n’y a de plus précieux moment que le début de l’année où les enfants commencent à comparer les cadeaux reçus des uns et des autres. Parfois c’est la maman qui les aide à garder le plus important dont elle leur redonne le sens, avec douceur et tendresse.

En cette fête de la Mère de Dieu, nous pensons aux « orphelins spirituels » qui, certes, n’ont pas eu de cadeaux désirés mais surtout n’ont personne capable de leur parler de la foi, de Dieu et de la lumière qui éclaire l’intelligence, la raison et la conscience.

Rendons grâce également pour les parents qui ont connu des évènements heureux de leurs enfants ou petits-enfants leur permettant de reprendre les énergies renouvelables d’allégresse, de paix et d’espérance.

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

Avec Marie, Mère de l’Espérance et de l’Église, nous sommes entrainés par l’Esprit Saint à l’École de Jésus, lui qui fait briller l’œuvre de Dieu, le Père, de manière à l’admirer avec engouement, l’adorer avec piété et l’annoncer aux autres avec ferveur.

                      Sainte Marie, Mère de Dieu ; priez pour nous

                     Sainte Marie, Splendeur du Monde ; priez pour nous

                     Sainte Marie, Modèle des épouses ; priez pour nous

                     Reine de la paix et de la réconciliation ; priez pour nous

 Pour une année paisible et prospère en toutes sortes de grâces à recevoir gratuitement dans le Christ Jésus notre Seigneur, l’Emmanuel dans nos vies, que la bénédiction de notre Dieu descende sur chacun et lui fasse porter tous les fruits.

Je vous souhaite une année de paix et de bienfaits.

P.Protogène BUTERA

2017:Umwaka mushya muhire w’ihumure n’imigisha

« Uhoraho aguhe umugisha kandi akurinde »muri uyu mwaka w’ihumure n’amahoro.

Abo umwaka wa 2016 wahiriye, nguyu n’undi uraje ngo bibuke aho byabirahure babiteretse maze bafate akanya ko gushima.


Naho abo uwo mwaka utagendekeye uko babyifuzaga,muri uyu wa 2017 ibihu ntibizababuze guhaguruka no kwegera abandi ngo badaheranwa n’agahinda.


Abo bandi kandi na bo bakeneye umugisha urenze uw’umubano mu bantu ngo utazamungwa na rwa runturuntu.Ni yo ntego y’Ijambo ry’Imana ry’uyu munsi(Isomo rya mbere)cyane ko noneho umwaka usanzwe wahuriranye n’uwa Liturikiya(année civile coïncide avec année liturgique):
« Uhoraho abwira Musa,ati »Dore ibyo uzabwira Aroni n’abahungu be:Abayisiraheli muzajya mubaha umugisha muti:’Uhoraho aguhe umugisha kandi akurinde!Uhoraho akurebane impuhwe kandi agusakazemo inema ze!Uhoraho akwiteho,kandi aguhe amahoro!’
(Ibarura 6,22-26)

Muri urwo rwego,Kubahonet ibifurije, mwese basomyi bayo, umwaka w’ituze n’amahoro.
Kubahonet wishes you a Happy new year and peace for all yours.
Kubahonet vous souhaite une année merveilleuse et paix pour les vôtres.

Mwese muzagire amata ku ruhimbi
Muzaturwe ingata ibihumbi.
Mwese BONNE ANNEE,muri wa mudiho w’Impala zo hambere!


By P.B

%d blogueurs aiment cette page :