Jésus ,fatigué par la route,s’assit sur un puits

Le Carême va bon train.Ce temps aux trois « P »,Prière,Pénitence et Partage, met frein à un certain train de vie.Jésus se manifeste comme un trait d’union entre les peuples qui n’avaient rien en commun,en partage ou n’avaient pas l’habitude de se fréquenter.La prière retisse les liens.

Fatigué par la route(ce difficile chemin de réconciliation ou de conversion),il s’était assis près de la source.Quiconque le rencontre comme la Samaritaine,ne reste plus le même.Non seulement il devient lui aussi source jaillissante d’eau vive,mais encore il court comme cette femme qui,laissant là sa cruche,va dire aux voisins de venir voir cet homme. »(Jn4,28-29)

C’est la force du témoignage des baptisés qui ont rencontré le Christ.Leur parole aide les gens à croire vraiment en Jésus,Messie et Sauveur.Avec lui,il est temps de penser à tous ces peuples qui,touchés par la sécheresse et la famine,se posent cette question: »Le Seigneur est-il au milieu de nous,oui ou non? »(Exode 17,7)

Que ces paroles de Jésus soient pour eux source d’espérance: »Levez les yeux et regardez les champs déjà dorés pour le moisson. »(Jn 4,35) A condition que ceux qui ont largement moissonné en prennent souci.
Bon dimanche à tous!

By P.B