Burn out:une bonne manière de craquer pour le travail

Ces salariés travaillent la peur au ventre.Ils sont passionnés par leur job et ne sentent pas la fatigue.Les occupations de la maison ne leur permettent non plus de se poser.Parfois c’est au bureau que tout explose.Employeur et salariés ne comprennent pas.

A qui la faute?

Ils aiment tellement leur travail qu’ils y perdraient la tête.Ils veulent être toujours présents à leur job qu’ils ne pensent plus au mal-être qui s’ensuit.Ils se privent de leur droit de manifester,mais c’est le corps qui entre en grève.

Même au bureau,la fatigue devient victorieuse.Oh là là!Que la crainte est grande de perdre ce bijou actuellement si rare!Comment ne pas craquer pour son travail quand on sait que dehors le chômage fait rage?Mais,qui est le gagnant?Inimaginable!Quelle désolation d’en arriver jusque là!Qui sait si le suicide ne s’en suivra pas?

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B