Les hommes tricotent … Et alors ?

Cela se passe à Santiago du Chili. Un collectif d’hommes passionnés de tricot, les « hombres tejedores » (les hommes qui tissent), décide de prendre place dans l’espace public pour s’adonner publiquement à son hobby.

L’objectif est de lutter contre les clichés sexistes et de faire évoluer l’image de l’homme dans la société chilienne.
Le hobby se transforme en action politique de dimension internationale puisque des demandes de collaborations affluent des quatre coins du monde.

Les hommes ont toujours tricoté mais pour des raisons pratiques. Ce n’est donc pas une activité exclusivement féminine depuis fort longtemps. Mais, il faut reconnaître que les hommes ont cette capacité à transformer des tâches dites ménagères en véritables métiers d’hommes.

A lire: Tricotent-ils comme des femmes?

Ils sont alors tailleurs, couturiers, cuisiniers, laveurs de vitre, lessiveurs de murs, etc. Des métiers, quoi ? Et non pas des services gratuits pour la maisonnée.

Salut égalité!

By P.B