Les hommes tricotent … Et alors ?

Cela se passe à Santiago du Chili. Un collectif d’hommes passionnés de tricot, les « hombres tejedores » (les hommes qui tissent), décide de prendre place dans l’espace public pour s’adonner publiquement à son hobby.

L’objectif est de lutter contre les clichés sexistes et de faire évoluer l’image de l’homme dans la société chilienne.
Le hobby se transforme en action politique de dimension internationale puisque des demandes de collaborations affluent des quatre coins du monde.

Les hommes ont toujours tricoté mais pour des raisons pratiques. Ce n’est donc pas une activité exclusivement féminine depuis fort longtemps. Mais, il faut reconnaître que les hommes ont cette capacité à transformer des tâches dites ménagères en véritables métiers d’hommes.

A lire: Tricotent-ils comme des femmes?

Ils sont alors tailleurs, couturiers, cuisiniers, laveurs de vitre, lessiveurs de murs, etc. Des métiers, quoi ? Et non pas des services gratuits pour la maisonnée.

Salut égalité!

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B