France-Prostitution: Elles se vendent pour maximiser leur capital-séduction!

Il y en a qui se lancent dans la prostitution à cause de ses aspects positifs, à leurs avis: autonomie financière, besoin d’affection, le sentiment de reprendre le contrôle sur leur vie

Pourquoi les ados se prostituent

La fête de Saint Valentin peut être l’occasion de réfléchir sur la question de prostitution. Cette fête n’est-elle pas susceptible d’encourager ces jeunes qui sont à la recherche des amoureux ou des amis en empruntant la voie rapide mais sans issue: la prostitution?

Vous le savez bien! Ce n’est pas seulement dans des pays pauvres où les jeunes mineur.e.s se prostituent pour soubvenir à leurs besoins ou à ceux de leurs familles ou de leurs petits-frères.

La plupart des filles abandonnent l’école une fois pour toutes, quand elles tombent enceintes. C’est le cas en Côte d’Ivoire pour 4000 enfants de 9 à 14 ans, et au Kenya-Nairobi pour 13 000 filles de 10 à 16 ans…A qui la faute?

La famille sur le banc des accusés

En France, par exemple, un couple a été condamné à une peine de prison pour avoir forcé une adolescente de 15 ans à se prostituer dans plusieurs départements de la région parisienne.

Hamidou, 25 ans, a écopé de quatre ans de prison, dont trois ferme par le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Sa complice, âgée de 23 ans, a, quant à elle, été condamnée à deux ans qu’elle purgera avec un bracelet électronique. 

Selon le Parisien, la justice soupçonnait ce couple d’avoir prostitué l’adolescente, entre mai et juin, dans des hôtels et appartements de Seine-Saint-Denis, d’Essonne et du Val-d’Oise. 

Les enquêteurs du commissariat de Gagny (Seine-Saint-Denis) ont retrouvé la victime dans une chambre d’hôtel à Eaubonne (Val-d’Oise), le 24 juin dernier. Elle a alors assuré qu’elle était forcée de recevoir une quinzaine de clients par jour. 

Les investigations, menées par les policiers du service départemental de police judiciaire de la Seine-Saint-Denis ont mené à l’arrestation d’Hamidou et d’Emilie, sa complice. Lors de son interrogatoire, cette dernière a reconnu qu’elle louait des voitures pour conduire l’adolescente sur les lieux de prostitution. 

La suite de l’enquête a permis d’identifier plusieurs locations de logements Airbnb qui ont servi à accueillir des clients. Ces derniers pouvaient prendre rendez-vous avec l’adolescente via des annonces postées sur des sites spécialisés. 

D’après Cnews.fr, Hamidou est bien connu de la justice. Le dimanche 22 août 2021, le jeune homme a été interpellé en flagrant délit. Il aurait forcé une femme de 20 ans à se prostituer. Jugé le 24 août, il avait été relaxé par les juges. Quel sera l’avenir de cette jeune fille? Est-ce qu’elle arrêtera d’elle-même, après?

Prostitution à l’ère du numérique

Les jeunes filles de 15 à 17 ans sont la proie du proxénétisme sur les réseaux sociaux. Selon franceinter.fr, entre 7000 et 10 000 mineur.e.s se prostituent de cette façon, en France.

Le numérique leur permet de s’initier à des comportements pré-prostitutionnels n’impliquant pas directement des contacts physiques avec les clients. La pandémie de Covid a créé d’autres voies de rencontres: l’envoi des photos dénudées au lieu de se donner rendez-vous dans la rue!

Un besoin d’affection et d’affirmation

Il y en a qui se lancent dans la prostitution à cause de ses aspects positifs, à leurs avis: autonomie financière, besoin d’affection, le sentiment de reprendre le contrôle sur leur vie et d’échapper ainsi au contrôle parental.

Franceculture.fr

Pour d’autres, c’est le besoin de s’affirmer et d’être considérées comme adultes en contournant la loi qui les protège en tant que mineures. Si, à l’origine, il y a des blessures et des traumatismes de tout genre(ruptures ou précarités familiales), le chemin est encore long pour les dissuader.

Qui pourra mettre fin à l’activité des proxénètes qui leur proposent de l’argent facile quoi que sale? Qui peut empêcher ces jeunes d’exploiter leur capital-séduction en maximisant le résultat de leurs choix libres?

Saint VALENTIN,visite-les et aide-les.

Rédaction

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B

%d blogueurs aiment cette page :