Covid-19: l’Afrique a beaucoup de leçons à donner au monde »

L’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)s’est réjouie du faible impact du virus sur le continent africain : « Il est certain que les chiffres rapportés et, surtout, les décès signalés en Afrique sont faibles, et qu’ils sont les plus bas du monde » a expliqué le docteur Michael Ryan_. « Oui, ce n’est pas du tout une catastrophe. Et je le répète, je l’ai dit, l’Afrique a beaucoup de leçons à donner au monde sur la manière d’être résilient, d’être créatif. »

Lire la suite sur :https://fr.africanews.com/2020/09/27/dr-michael-ryan-oms-l-afrique-a-beaucoup-de-lecons-a-donner/

Le Cardinal KAMBANDA confondu avec celui de Washington!

La journaliste s’est totalement plantée. Elle a qualifié d’Afro-américain le Cardinal Antoine KAMBANDA! Pourquoi le confondre avec Mgr Gregory WILTON, archevêque de Washington? Et pourtant Kigali et Washington ne sont pas des capitales proches l’une de l’autres! Découvrez vous-mêmes et comprenez…

Mgr Kambanda créé Cardinal à Rome

Sources: vaticannews.va

Consistoire du 28 novembre 2020 pour la création des 13 nouveaux cardinaux

Dans une cérémonie brève de 50 minutes, les 13 nouveaux cardinaux ont reçu leur signes distinctifs: la calotte et la barrette rouges(combat pour la foi et la dignité de l’Eglise)ainsi que l’anneau(=alliance ou communion avec le Pape et l’Eglise romaine).

A cause de la pandémie de Covid, 11 seulement étaient présents à Rome tandis que 2 autres suivaient la cérémonie en ligne.

Parmi les 11, figure le Cardinal Jean KAMBANDA, archevêque de Kigali.

Cardinal Jean KAMBANDA, archevêque de Kigali

Le message du Pape les a mis en garde contre le risque d’autopromotion que peut revêtir ce nouveau statut. Suivez toute cette cérémonie ici: https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2020-11/video-consistoire-vatican-cardinaux-28-novembre-2020.html

L’Eglise de France est morte, enterrement 30 personnes!

Le gouvernement de Castex n’a pas hésité une fois. Les évêques de France ont cru dans la promesse du Président de « réfléchir à la jauge réaliste ». Le Premier ministre, lui, sait pertinemment que l’Eglise défendue par les évêques n’existe pas. Seuls existent les associations pour la CULTURE et les syndicats du COMMERCE. Hommes d’Eglise, ne parlez pas de CULTE dans la République!

La République devenue une religion

Vous ne savez pas comment obéir à César? Sa loi est implacable, dure comme pierre et elle règne, car elle rend la République souveraine: « Dura Lex, sed Lex » (André Compte-Sponville). Mrs les évêques, vous n’êtes gestionnaires de rien; même dans ces lieux de cultes, César impose des mesures suivant son propre jugement.

L’argument de séparation Eglise-Etat est une abomination. Qui s’en sert ignore le prix de l’unité. Les citoyens ont compris ce qui les relie à la République. C’est pourquoi elle est devenue une religion. Tant pis pour vos privilèges! Il est fini le temps des princes! Votre voix est actuellement très mince.

En finir avec cette Eglise

Qu’ils se disent chrétiens ou catholiques, ils ne le sont vraiment que le jour de la mort. La réponse de la République repose sur la proportionnalité. N’avez-vous pas voulu l’ouverture des célébrations? Eh bien, on vous en accorde 30!

Vous n’êtes pas d’accord? Il est temps d’en finir avec cette Eglise qui s’affirme être vivante alors qu’elle est morte. Elle a acquiescé les 30 personnes pour l’enterrement qui normalement rassemble plus de monde; qu’elle le fasse aussi pour son eucharistie qui n’attire qu’un petit nombre!

Oui, l’Exécutif a gagné son pari. Mes enfants, je vous donne très peu pour créer le désir, et je vous accorde un temps de concertation, de rencontre pour venir me remercier puisque vous êtes des enfants de Dieu(que je suis). Attendez! C’est mon paradis que moi aussi je vous accorde. Vingt de plus, vous serez très contents parce que exaucés! 50 personnes le dimanche! Oh, c’est beaucoup! Merci. Vive Dieu-la-République!

Par P.Protogène BUTERA

Anniversaire de Notre Dame de Kibeho

Les apparitions de Marie ont commencé en 1981 et se sont achevées en 1989. Marie s’est adressée à 3 jeunes filles : Alphonsine, Nathalie et Marie-Claire.

Le message de Marie est un message pour les RWANDAIS, mais aussi pour le monde entier, et qui s’adresse à tous encore aujourd’hui.

Marie nous met en garde contre les dangers que le monde courait et court encore si nous continuons à vivre loin de Dieu.

Elle demande que chacun s’adonne davantage à la prière et aux mortifications pour le salut du monde, au-sanctuaire-notre-dame-de-kibeho!Le lieu de Notre Dame de Kibeho se développe, et il y a de plus en plus de personnes à venir en pèlerinage. Ces apparitions mariales ont eu des répercutions sur tous les habitants du Rwanda.

Si la vie des Rwandais n’est pas facile, je vois pourtant leur bonté et leur sourire et je pense à un des messages donnés aux voyantes: « souffrir dans la joie ».

Que Marie intercède pour nous, nos familles et toute l’Eglise.

Par Jacqueline LIZE

Quels moments vécus au Rwanda !

Chaque moment passé avec nos frères rwandais m’a donné une compréhension nouvelle et un contenu riche de l’« être en Église Universelle ». Les Bretons que nous sommes, nous avons été tous touchés.

Catherine portant un enfant avant la réception(Nyabitimbo)

Or, tel que je l’ai appris, la vie des Rwandais est basée sur ce proverbe : « Vivre, c’est être-avec » (« kubaho ni ukubana ») . Vous devinez que le prochain, l’autre, fait partie de leur vie.

Vraiment! Ce peuple rwandais si accueillant, ce pays si varié avec ses richesses géographiques , climatiques et humaines m’imprègnent progressivement …

Témoignage de Jacqueline LIZE, à lire sur: sourireauxmillecollines.wordpress.com: pour-une-eglise-universelle/

Si vous appréciez, n’hésitez pas à partager ou réagir par vos commentaires.

By P.Protogène BUTERA

Accueil bousculant du peuple Rwandais !

Le Rwanda? Ce n’est pas seulement un pays aux mille collines ! Il y a aussi les sourires aux mille visages. Oui, je suis particulièrement touchée par l’accueil et les sourires du peuple rwandais. Chacun nous donne ce qu’il est vraiment, sans artifice, sans calcul, avec l’essentiel de leur cœur.

Les danses, les musiques, les partages, les bons repas préparés, les célébrations dansantes et rythmées, les relations fraternelles, … nous ont accompagnés pendant
tout notre séjour.

Accueillis comme des frères

A notre arrivée, beaucoup de personnes nous attendent : enfants, adultes. Nous sommes accueillis par leur danse, leur chant, le rythme du djembé. La joie du peuple Rwandais, nous transperce et nous communique cette même joie, bousculant notre culture et nos attitudes plus froides.

Danse propre de Nkombo(gusaama)

Mais le chemin est abrupte, de couleur ocre avec des petites maisons parsemées à gauche et à droite…La population nous entoure…Lisez tout le témoignage de Jacqueline LIZE sur:sourireauxmillecollines.wordpress.com: ce moment qui a bouleversé ma vie

By P.Protogène BUTERA

Centrafrique face aux hommes-caïmans!

La sorcellerie ravage la Centrafrique. Les spécialistes de cette croyance sont connus sous le nom de « Talimbis ».Ces sorciers font peur partout dans le pays car ils se transforment en sauriens.

Hommes caïmans, ils attirent leur victime sous l’eau pour la tuer en punition d’une faute présumée. A lire sur: fr.africanews.com:la-peur-des-talimbis-profite-au-crime-en-centrafrique/

Mgr P. d’ORNELLAS: Le nouveau confinement nous déstabilise!

Dans sa « Lettre aux catholiques d’Ille et Vilaine », Mgr Pierre d’Ornellas a voulu rassurer les chrétiens qui ne sont pas autorisés à participer activement à l’Eucharistie. Il propose des moyens de vivre ce temps difficile sous la lumière de la foi.

Ce temps de pandémie ,dit-il, est une épreuve. Tous, nous sommes concernés comme
chacun de nos frères et sœurs en France et dans la majeure partie du monde.
Certains en souffrent plus que d’autres, en particulier les malades de la Covid-19,
les familles des défunts dont la mort est due à ce virus, les personnes âgées
dépendantes dont l’isolement s’alourdit, mais aussi les victimes de la crise
économique. Le nouveau confinement nous déstabilise !


Pour vous, chers fidèles catholiques, la foi en Dieu est une lumière qui vous garde
dans l’espérance. Dieu n’est pas confiné et se fait proche de celles et ceux qui le
cherchent avec confiance
. Il est amour, éternelle est sa fidélité !

Conscients de l’importance singulière de l’Eucharistie – qui n’est comparable à aucun autre rite des cultes –, nous, évêques, avons demandé la possibilité de la célébrer,
tout en respectant les gestes barrières. Pour des raisons sanitaires estimées graves,
le juge du Conseil d’État a préféré maintenir l’interdiction.


Par solidarité avec nos concitoyens, nous devons tous obéir. Mieux, par charité
pour notre prochain, nous devons être vigilants dans l’application des gestes barrières
afin de contribuer, chacun à sa place, à stopper la contamination de la Covid-19.

Pour saisir quelle peut être cette contribution, lisez toute la lettre:

By P.Protogène BUTERA

Visite émouvante de l’hôpital

En tant que maman, j’ai été touchée par la vie de ces très jeunes mamans qui sont nombreuses à recourir aux soins offerts par cet hôpital où les conditions de travail et d’accueil sont difficiles et très précaires. Mon cœur bat pour les soutenir. A lire sur:

sourireauxmillecollines.wordpress.com/: Les jeunes mamans de l’hôpital de Mibilizi

Témoignage de Jacqueline Georges.

La messe vécue au Rwanda

Là-bas, les paroissiens sont très expressifs dans leur foi, les chants sont très joyeux, remplis de ferveur; il y a souvent des enfants qui dansent et les églises sont immenses et remplies!

Nous étions tous prêts à entrer dans la danse malgré le rythme qui nous échappait! Célébrations rythmées!

Chant d’action de grâce, paroisse de NKOMBO(île-lac Kivu)

Article posté par Céline D.

Saviez-vous que le piment rallonge votre durée de vie?

Ah non, ça pique! Et pourtant c’est bon pour la santé. Tel est le résultat d’une étude de l’American Heart Association qui a prouvé les bienfaits du piment dans l’alimentation puisqu’il permet de réduire les risques de cancer et de maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs ont, en effet analysé 4.279 études différentes, issues de cinq bases de données mondiales, dans le but de comparer les indicateurs de santé des différentes personnes, en fonction de leur consommation de piment.

Publicités

Si des précédentes recherches avaient montré l’effet antioxydant, anti-inflammatoire, régulateur de la glycémie du piment, grâce à sa capsaïcine (ce qui lui donne son «piquant»), cette nouvelle étude pointe «un risque significativement réduit de mourir d’une maladie cardiovasculaire ou d’un cancer» en en consommant régulièrement

Les données très éparses rendent en effet complexes les conclusions définitives à tirer concernant la dose, la régularité et le type de piment qu’il faudrait manger pour en tirer des bénéfices pour la santé.

Type de piment efficace

En tout état de cause, la mortalité totale des participants consommant du piment rouge s’élevait à 21,6 % contre 33,6 % pour ceux qui n’en consommaient pas.

L’efficacité de ce piment rouge s’expliquerait par la façon dont la capsaïcine, principale composante des piments, affecte les canaux du récepteur transitoire (TRP) du corps. En effet, l’activation du TRP vanilloïde de type 1 (TRPV1) stimule les mécanismes cellulaires contre l’obésité. Une protection entraînant une diminution du risque de maladies cardiovasculaires, métaboliques et pulmonaires.

Les piments rouges contiennent également d’autres éléments nutritifs, dont les vitamines B, la vitamine C et la vitamine pro-A, ce qui peut, en partie, expliquer son effet protecteur.

Vous qui aimez l’AKABANGA(Le petit secret)vous avez évidemment raison. Un peu de pilipili, et vous aurez plus de punch!!

By P.Protogène BUTERA

Comment le Rwanda est devenu mon pays de cœur….

Tout a commencé au printemps 2017, Père Protogène était le prêtre de notre paroisse(Saint Aubin d’Aubigné) et il m’a proposée de commencer une correspondance entre quelques écoliers Rwandais et les enfants du groupe de catéchisme que j’animais. Lire la suite sur :https://sourireauxmillecollines.wordpress.com/2020/11/12/comment-le-rwanda-est-devenu-mon-pays-de-coeur/

ECOLIERS MASQUES POUR LA RENTREE

Comme partout au Rwanda, le 2 novembre 2020 c’était la rentrée scolaire pour les 5ièmes et 6ièmes primaires à Rasano. Spécialement à l’Ecole Primaire de NYABIGOMA A,St Dominique, les quelques enfants présents étaient tous masqués, prêts à entrer dans de nouvelles classes encore en construction…

Est-ce que la situation était la même pour tous les centres scolaires de ce Secteur de BWEYEYE(District de RUSIZI)?En tous cas, ce premier jour, le taux d’absence était très élevé. A lire sur Sourireauxmillecollines.com:

La rentrée scolaire à RASANO

Les gendarmes qui encouragent à porter la moustache!

Pour aider les gens à tirer profit du confinement, la gendarmerie de la Dordogne (Nouvelle Aquitaine, Sud-Ouest de la France)a diffusé un message sur les réseaux sociaux, ce dimanche 1er novembre, encourageant les hommes à se laisser pousser la moustache.

C’est une opération plutôt originale, venant de la gendarmerie nationale !Les militaires sont même allés jusqu’à organiser un concours, afin de récompenser la personne présentant la plus belle pilosité.

Et cela pour soutenir la recherche contre les maladies masculines, comme le cancer de la prostate. Et conséquemment, mobiliser l’opinion sur ce sujet. Une opération lancée ,à la base, par une fondation australienne, en 2003. 

Concours pour une plus belle moustache

Afin d’atteindre son but , la gendarmerie de la Dordogne a mis donc en place un concours : elle demande aux hommes du département de se faire pousser la moustache (attention, pas de bouc, ou de barbichette, mais bien une belle moustache !!). Ensuite, les gendarmes vous invitent à leur envoyer notamment via Facebook vos plus belles moustaches entre les 23 et 30 novembre. Le vainqueur recevra un cadeau (lequel ? Mystère…).Règles du jeu

Cette opération a pour but de sensibiliser au mouvement Movember, dont le symbole est la moustache, et qui revient chaque année pour soutenir la recherche contre les maladies masculines, au premier rang desquelles le cancer de la prostate.

Les photos sont à envoyer aux gendarmes entre les 23 et 30 novembre de cette année. Un cadeau mystérieux sera ensuite offert au vainqueur potentiel dont vous êtes. Alors Périgourdins et voisins, ne ratez pas l’occasion!!

Sources: Francebleu.fr

By Protogène BUTERA