Le mariage religieux des mineurs fait des ravages en Ile Maurice!

Plusieurs journaux comme Le Mauricien sont revenus longuement, ce vendredi 22 juin 2018, sur le décès d’une jeune fille de 13 ans, mariée et enceinte. L’île sœur s’était distinguée, en 2016 au Botswana, en refusant de signer la charte interdisant le mariage des mineurs. Une charte qui était soumise à tous les membres de la SADC (Southern African Development Community).

Le drame survenu, ce mardi 19 juin 2018, à Goodlands ville du Nord-Est, repose le problème du mariage des enfants. En 2014, nos confrères du Mauricien ont comptabilisé 805 unions de mineurs et jeunes adultes, âgés de 15 à 19 ans. Un constat qui interpelle les observateurs, Maurice étant signataire de la Convention de Droits de l’Enfant des Nations unies.

Devant l’émotion suscitée par cette affaire, la ministre de l’Égalité des genres et de la Famille, Roubina Jadoo-Jaunbocus, a souligné dans lemauricien.com, qu’elle avait demandé à la police d’ouvrir une enquête pour comprendre comment une enfant de 13 ans a pu être autorisée à se marier.

Sources: Express de Maurice

By Protogène BUTERA