Le 5 mars,ce sera la messe de tristesse dans l’église Sainte Blandine de Lyon.La prière du cardinal Barbarin aura pour but de désamorcer les remous du départ du prêtre David Gréa qui a décidé de se marier.xvmf6e236de-f777-11e6-b182-27a8794d746f

Dans sa lettre rendue publique le 19 février,ce cofondateur du groupe « pop louange Glorious » s’est adressé à ses paroissiens: « C’est une tristesse pour moi de ne pas terminer l’année avec vous. »

Le pape François a honoré la démarche

Quand le Cardinal a été mis au courant du projet de ce mariage,il lui a proposé de rencontrer le Pape.D’après Gréa,cette rencontre en tête à tête a eu lieu et,raconte-t-il, « le Pape m’a écouté avec bienveillance et a honoré ma démarche d’intégrité. »

Le comble,ce privilège ne l’a pas amené à revenir sur sa décision.Au contraire,le recours à la hiérarchie a éclairé sa conscience.La question est de savoir s’il fallait écrire une « lettre pastorale » dans de telles circonstances.

Les stars,ces étoiles qui tombent des nues

Star des « messes d’un genre nouveau »,ce prêtre n’a pas échappé à la tentation d’être le sauveur de l’Eglise en décadence.Il voulait moderniser cette Eglise par tous les moyens.A-t-il été déçu?
A lire:Le prêtre de Lyon va se marier
Certains paroissiens ne s’en doutent pas:il est solide,il va  tenir bon et droit.Mais les autres ne comprennent pas:ils viennent dans l’église,attiré par lui, et lui,il la quitte?C’est inconcevable.Qui sait où atterrissent ces étoiles qui tombent des nues?

Le voici libéré

Un peu auparavant,il avait fait cette confidence à La Croix: « Renoncer à la sexualité m’a longtemps