USA-Afghanistan: Vingt ans de guerre sans fin et sans raison!

Le retrait des 2 500 soldats américains encore déployés en Afghanistan constitue “la plus grande surprise des 100 premiers jours de Joe Biden à la présidence, en matière de politique étrangère”

Les Américains se retirent d'Afghanistan?

Aux Talibans, la pourpre des vainqueurs! Ce samedi 1 mai 2021, l’armée américaine a commencé à se retirer d’Afghanistan après 20 ans d’une guerre sans fin parce que conçue comme une expédition punitive visant à anéantir les Talibans après les attentats du 11 septembre 2001.

Ils étaient arrivés en sauveurs!

Le discours officiel américain est évidemment bien différent, observe la BBC. “Le président américain Joe Biden estime que le retrait des troupes est justifié car les forces américaines ont veillé à ce que le pays ne puisse plus servir de base à des jihadistes étrangers pour planifier des attaques contre l’Occident”

Pour Axios, le retrait des 2 500 soldats américains encore déployés en Afghanistan constitue “la plus grande surprise des 100 premiers jours de Joe Biden à la présidence, en matière de politique étrangère”, et la décision est loin d’avoir fait l’unanimité dans l’entourage du président.

Publicités

Il aura fallu pour cela “une guerre sans fin” de 20 ans – selon les mots de Joe Biden – ayant coûté la vie à plus de 2 000 soldats américains et plusieurs dizaines de milliers de civils afghans, pour une facture totale de plus de 1 000 milliards de dollars.

Une guerre aux fruits amers

Ce retrait peu glorieux montre incontestablement que cette guerre n’avait pas de raison d’être. Il pose même la question de savoir si, au cas où les talibans s’empareraient du pouvoir, ne laisseront pas Al-Qaïda utiliser à nouveau l’Afghanistan comme base arrière pour mener ses attaques contre ses ennemis occidentaux t?

Sans avouer directement leur échec, « les Américains abandonnent vraiment ce pays dans un état pire encore qu’en 2001”. Ils regretteront une telle débandade qui laisse le gouvernement de Kaboul dans les griffes des Talibans, prêts à fêter leur victoire.

Par contre, si les forces américaines ont commencé par quitter Kandahar le 6 mai 2021, le report du retrait total de toutes les troupes au 4 juillet plutôt que le 11 septembre va-t-il abaisser le courroux des Talibans et les amener à diminuer leurs attaques. Rien n’est moins sûr!

Retour pour une prochaine guerre plus convaincante.

Quel retour à la raison ! Et si Joe Biden se préparait à une offensive discrète pour une guerre de plus grande envergure ? Peut- il accepter d’être considéré un jour par l’histoire comme le seul président américain de ces derniers siècles à être si pacifique qu’il n’aurait pas mis les autres nations sous ses pieds et les pulvériser par ses drones mortifères?

Le problème Corée du Nord
Ennemi numéro 1?

Non, les Américains ne le lui pardonneraient pas. Il doit tester l’efficacité de son arsenal et la primauté de sa puissance. Ce ne sera peut-être pas avec la Russie mais le Nord-coréen ou l’Iranien! Comme toute rapace, l’Oncle SAM veille sur sa prochaine proie.

By P.Protogène BUTERA

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B