Pour dimanche: y a-t-il une raison de chercher Dieu?

A moins de trouver quelqu’un qui vit mieux ou qui est utile aux autres grâce à la prière,il est possible de s’ennuyer avec Dieu et de ne point le chercher.

Partant de la première lecture de ce dimanche,une question peut surgir: y a-t-il une raison de chercher Dieu?Pour certains,c’est clair: inutile même d’y penser parce que ses pensées nous dépassent. Pour d’autres,les raisons de chercher Dieu sont plusieurs et multiples.Lisons d’abord:

Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver ;
invoquez-le tant qu’il est proche.
Que le méchant abandonne son chemin,
et l’homme perfide, ses pensées !
Qu’il revienne vers le Seigneur
qui lui montrera sa miséricorde,
vers notre Dieu
qui est riche en pardon.
Car mes pensées ne sont pas vos pensées,
et vos chemins ne sont pas mes chemins,
– oracle du Seigneur.
Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre,
autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins,
et mes pensées, au-dessus de vos pensées. (Is 55, 6-9)

 

A moins de trouver quelqu’un qui vit mieux quand il prie ou qui est utile aux autres grâce à la prière,il est possible de s’ennuyer avec Dieu et de ne point le chercher. Le remède peut être de l’ordre des pensées pensantes qui aident à renouer avec la transcendance et donc de reprendre chemin.

Dans l’Évangile(Mt 20, 1-16),Jésus n’y va pas par quatre chemins : « Allez à ma vigne,vous aussi,et je vous donnerai ce qui est juste. » Êtes-vous d’accord? Peut-être.
Pour ce dimanche,si nos pensées nous séparent parce que nous croyons avoir raison,l’amour de Dieu nous unit et cherche à nous mettre d’accord sur l’essentiel.

Si des regards mauvais nous éloignent à cause des injustices que nous découvrons au quotidien,la bonté du Seigneur nous attire et nous fait revenir.Allons-y dans sa vigne, car il donne à chacun un salaire.

Bon dimanche à toutes et à tous.

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B