News

Quel remède contre le cancer de la guerre et de la violence?Réponses du Pape François


reuters2113938_articoloLors de son discours à l’université sunnite Al-Azhar,en présence du Grand Imam,Cheikh Ahmed al-Tayeb,le Pape a voulu comprendre quel peut être le remède contre la violence afin de faire asseoir la paix durable.Sans se constituer en médecin,il a posé quelques pistes du diagnostic:éducation saine,rencontre des peuples,sacralité de la vie,prévention des conflits…Ainsi,

…il n’y aura pas de paix sans une éducation adéquate des jeunes générations. Et il n’y aura pas une éducation adéquate pour les jeunes d’aujourd’hui si la formation offerte ne correspond pas bien à la nature de l’homme, en tant qu’être ouvert et relationnel.
L’éducation devient, en effet, sagesse de vie quand elle est capable de faire jaillir de l’homme, en contact avec Celui qui le transcende et avec ce qui l’entoure, le meilleur de lui-même, en modelant une identité non repliée sur elle-même.

Ensemble, de cette terre de rencontre entre Ciel et terre, terre d’alliances entre les peuples et entre les croyants, redisons un ‘‘non’’ fort et clair à toute forme de violence, de vengeance et de haine commise au nom de la religion ou au nom de Dieu. Ensemble, affirmons l’incompatibilité entre violence et foi, entre croire et haïr.

Ensemble, déclarons la sacralité de toute vie humaine opposée à toute forme de violence physique, sociale, éducative ou psychologique. La foi qui ne naît pas d’un cœur sincère et d’un amour authentique envers Dieu Miséricordieux est une forme d’adhésion conventionnelle ou sociale qui ne libère pas l’homme mais l’opprime. Disons ensemble : plus on grandit dans la foi en Dieu, plus on grandit dans l’amour du prochain….

Pour prévenir les conflits et édifier la paix, il est fondamental d’œuvrer pour résorber les situations de pauvreté et d’exploitation, là où les extrémismes s’enracinent plus facilement, et bloquer les flux d’argent et d’armes vers ceux qui fomentent la violence. Encore plus à la racine, il faut combattre la prolifération des armes qui, si elles sont fabriquées et vendues, tôt ou tard, seront aussi utilisées. »

Incertitude et espérance

afp6551583_articoloDurant la messe qui clôturait sa visite,ce samedi 29 avril,il ne semblait pas être rassuré que son message a été bien reçu.Non content des circonstances qui empêchent la fréquentation régulière et tranquille des lieux de cultes,il a terminé son voyage sur un ton et un regard tournés vers l’avenir  certain dans la foi: »

«La vraie foi est celle qui nous conduit à protéger les droits des autres, avec la même force et le même enthousiasme avec lesquels nous protégeons les nôtres». Le seul extrémisme admis pour le croyant est celui de la charité. «N’ayez pas peur d’aimer amis et ennemis, car c’est dans l’amour vécu que résident la force et le trésor du croyant !».

Ailleurs dans le monde

Dans son vol de retour d’Égypte,le Pape n’a pas oublié d’autres situations qui se vivent ailleurs dans le monde.Que cela soit la crise vénézuélienne ou nord-coréenne,celle du Proche-Orient,de l’Afrique ou du Yémen,il est temps,dit-il,d’arrêter tous ces conflits.

Quant aux élections présidentielles en France,sa position est plus significative: »Je ne comprends pas la situation politique intérieure de la France..je ne peux donc pas exprimer une opinion sur la France ». Mais,ajoute-t-il, »l’Europe court le risque de dissolution. » A-t-il raison?

By P.B

%d blogueurs aiment cette page :