Rwanda-Covid: Encore des mesures les plus strictes après le décès d’un enfant de deux mois

Le Rwanda et la pandémie

C’est la semaine où le pays a été durement frappé par le Covid-19. Les chiffres de personnes testées positives sont en hausse. Depuis 10 jours(10 -21 juin); ils se comptent par plusieurs centaines et le nombre des morts ne cesse pas d’augmenter également.

Le gouvernement a lancé la sonnette d’alarme en prenant des mesures les plus strictes proches du premier confinement. Ainsi, dans sa réunion du 21 juin présidée par le président de la République, Paul Kagame, le couvre-feu est ramené à 19h00 au lieu de 21h00 et les déplacements sont interdits entre les Districts eux-mêmes et ceux-ci avec la Capitale, Kigali. Mesures du Cabinet des Ministres(Anglais)

Crainte du Variant Delta

La crainte du Variant Delta(de l’Inde)est palpable. Il arriverait de l’Ouganda qui a plusieurs kilomètres de frontière avec le Rwanda. Déjà, les vols de Rwanda Air vers Kampala sont suspendus. Et les voyageurs venant de ce pays comme de l’Inde, doivent passer 7 jours (à leur frais)en quarantaine, dans un hôtel indiqué par les autorités locales.

Publicités

Le coût des tests et de soin n’est pas aussi négligeable. Si, à l’aéroport de Kigali, il faut présenter le test PCR de 72 heures avant le départ, il est obligatoire de passer un autre à payer 60 dollars. Et si les résultats sont positifs, on est conduit au centre spécial de traitement Covid aux frais du patient! Que ce n’est pas simple…

L’heure est grave, pas de fêtes

La population et les voyageurs ont eu une journée et demie pour regagner leurs domiciles car les mesures commencent être appliquées ce mercredi 23 juin. La hausse régulière des cas positifs( le 21 juin ,ils étaient 622, le 22 juin: 861!)en rendra facile l’application.

Pour la première fois, le Rwanda a déploré un nombre important de morts: 6 personnes pour la journée de lundi 21 juin! Cela portait à 388 décès depuis le début de la pandémie. Ce qui a marqué davantage les gens, c’est le décès(parmi les 6) d’une fillette de 2 mois!

Bien que la vaccination continue à un rythme modéré(391000 vaccinés au 22 juin)et qu’il y ait possibilité des tests rapides(10 000frw soit 10€), toutes les fêtes (anniversaires)et célébrations de mariage sont interdites. Il faudra attendre deux semaines pour voir s’il y a allégement ou non de ces mesures.

Un autre problème concerne les examens de fin d’année pour élèves et écoliers qui devraient terminer leur cycle(primaire et secondaire). Est-ce que le calendrier des examens et des vacances va être maintenu? Vont-ils subir une deuxième année blanche?

L’heure est vraiment grave. Même les matchs de Football Primus League risquent d’être suspendus deux jours avant la fin des compétitions qui se passaient à huis clos! Peut-être que l’été va ramener un peu de gaieté!

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B