France-déconfinement: Quid de la reprise des cérémonies religieuses

La nouvelle est tombée ce vendredi 22 mai 2020. Par un communiqué de presse, le Ministère français de l’intérieur a déclaré « les modalités de reprise des cérémonies religieuses. »

Christophe Castaner,Ministre de l’Intérieur

A y regarder de près, cette déclaration a des effets tant de surprise que de confusion, De surprise, car il est possible, dès cette date, de « célébrer à nouveau, progressivement, des offices. »Or, les gestionnaires des cultes ne peuvent pas trouver immédiatement les moyens (humains et financiers)de respecter toutes les mesures exigées.

C’est cette éventualité de manque qui crée la confusion surtout si on tient compte de la fin des mots du ministre, Christophe Castaner: « Nous avons confiance dans la prudence et la vigilance exemplaires des responsables des cultes ».

N’est-ce pas une manière de nous dire: « Ne reprenez pas si tôt, si vous n’avez pas tout ce qu’il faut pour respecter nos recommandations? » Ce faisant, les autorités politiques ne veulent pas que les responsables religieux soient « exemplaires » là où elles ont été défaillantes?

Dispositions prises par les évêques.

Sans trop tarder, la Conférence des évêques de France a émis des dispositifs liturgiques qui concernent la célébration des sacrements et des funérailles chrétiennes, et plus particulièrement l’Eucharistie. Le déconfinement oblige.

Eveques de France
Représentants de la CEF

Les évêques ont ainsi essayé de donner tous les détails pour ce qui concerne l’organisation générale des structures(aménagement&nettoyage et désinfection de l’église&sacristie…)la célébration de l’Eucharistie(concélébration,port du masque pour donner la communion…),des autres sacrements(baptême, mariage, confession, onctions des malades, confirmation)et les funérailles chrétiennes.

Par ailleurs, afin de garder notre spécificité cultuelle, ajoutent-ils, « les ministres veilleront à préserver la noble simplicité des rites comme la nature propre des gestes qui manifestent le salut de Dieu(communion eucharistique,onctions,impositions des mains…)

Enchainés par tant d’astuces

Pour la mise en œuvre de ces dispositifs,il faut des équipes sensibilisées et motivées.Le risque est grand que l’esprit d’organisation cède la place à l’esprit de prière. Si le déconfinement voulait dire fin de l’isolement, comment supprimer le stress causé par « le tout sécuritaire? »

Réserver des places pour une messe

Seigneur Dieu! Un peu d’esprit d’apaisement: prenez le gel,il n’y a plus d’eau bénite!Ah!Ne vous en faites pas: enchainés par tant d’astuces, vous êtes libérés de l’intérieur. Paix à vous.

By Père Protogène BUTERA