Le Saint du jour: Notre Dame d’Afrique

Quand on parle de Notre Dame de Paris, l’univers entier sait de quoi. En est-il de même pour Notre Dame d’Afrique? Je ne crois pas. Mais la préoccupation est la même dans l’ordre des ressemblances.

D’un côté, il y a le désir de faire connaître la capitale de ce grand pays, Fille aînée de l’Église qui a donné naissance à de nombreux pionniers dans l’œuvre missionnaire de l’évangélisation; de l’autre faire connaître tout un continent dont on ignore les valeurs et les pierres d’attente pour la foi.

Parler de Notre Dame d’Afrique, c’est reconnaitre les mérites des Pères Blancs et Soeurs Blanches, deux sociétés missionnaires fondées par le Cardinal Lavigerie(Français)afin de faire entrer profondément le Fils de Dieu sur ces terres par et sous la protection de Marie Immaculée, sa Mère et Reine de l’Afrique dont on a revêtu la couronne le 30 avril 1876.

Pour les Pères Blancs, la bénédiction de Notre Dame d’Afrique s’étend également à toute l’Afrique et à toutes celles et à tous ceux qui, bien qu’appartenant à une multitude de communautés, forment pourtant, tous ensemble, une seule et grande famille, remplissent la fonction qui leur est assignée et apportent leur part à l’œuvre commune en faveur de l’Afrique.

Basilique Notre Dame d’Afrique(Alger)

En cette date, nous pensons spécialement à l’Afrique du Nord qui a été la terre de base et de passage de la Bonne Nouvelle du Christ mais qui est actuellement le désert du christianisme.

Oui,à la fin de ce mois d’avril et au début de mai, faisons nôtre ce message adressé à la Vierge: « Notre Dame d’Afrique, priez pour nous et pour les Musulmans » afin que le Ramadan soit source de tolérance pour l’Église et de sa renaissance dynamique de manière à rétablir la gloire de Celui qui donne la vie à toutes les nations.

By P.Protogène BUTERA

Saint du jour: Louis-Marie Grignion de Montfort

Aîné des dix-huit enfants d’un avocat breton, Louis naît à Montfort près de Rennes(Ouest de France). A 19 ans, il entre au séminaire Saint-Sulpice de Paris.
Prêtre en 1700, il devient aumônier de l’hôpital de Poitiers. Il partage la table des pauvres malades et regroupe les jeunes filles désireuses de servir les pauvres. 

Les réformes de Louis-Marie indisposent la bourgeoisie de la ville qui le congédie de l’hôpital. Mais les missions attirent Louis-Marie. Il se rend à Rome pour demander d’être envoyé au loin. Le Pape l’envoie … en France comme prédicateur des missions paroissiales. Là encore il déchaîne l’enthousiasme des uns et la colère des autres: « Monsieur de Montfort est fou. » Entièrement voué à la Mère de Dieu, il mène les foules à Jésus par Marie.

Le saint de Montfort est reconnu aujourd’hui comme Fondateur de trois congrégations religieuses: les Pères Missionnaires Montfortains, appelés à l’origine « Compagnie de Marie », les Filles de la Sagesse et les Frères de saint Gabriel. Toutes ces fondations s’inspirent de ses deux grandes œuvres: « Amour de la Sagesse éternelle » et « Traité de la vraie dévotion à Marie ».

Né le 31 janvier 1673 à Montfort-sur-Meu(Ille-et-Vilaine)), il est ordonné prêtre à l’age de 27 ans et mort le 28 avril 1716 terrassé par la maladie. A ses amis, il aimait dire(citations extraites de ses livres):

Vers la fin du monde, les plus grands saints, les âmes les plus riches en grâce et en vertus, seront les plus assidus à prier la Très Sainte Vierge et à l’avoir toujours présente comme leur parfait modèle à imiter, et leur aide puissante pour les secourir.

Ce que Lucifer a perdu par orgueil, Marie l’a gagné par humilité.

Voulons-nous avoir en notre cœur la racine de l’immortalité, ayons en notre esprit la connaissance de la Sagesse: savoir Jésus-Christ, la Sagesse incarnée, c’est assez savoir; savoir tout et ne le pas le savoir, c’est ne rien savoir.

Quand la Sagesse éternelle se communique à une âme, elle lui donne tous les dons du Saint-Esprit et toutes les grandes vertus dans un degré éminent, savoir:

– les vertus théologales: une foi vive, une espérance ferme, une charité ardente;

– les vertus cardinales: une tempérance réglée, une prudence consommée, une justice parfaite et une force invincible;

– les vertus morales: une religion parfaite, une humilité profonde, une douceur charmante, une obéissance aveugle, un détachement universel, une mortification continuelle, une oraison sublime

La Croix, quand elle est bien portée, est la cause, la nourriture et le témoignage de l’amour. Elle allume le feu de l’amour divin dans le cœur, en le détachant des créatures. Elle entretient et augmente cet amour… La Croix est le témoignage le plus assuré qu’on aime Dieu. C’est de ce témoignage dont Dieu s’est servi pour nous montrer qu’Il nous aime; et c’est aussi le témoignage que Dieu demande de nous pour lui montrer que nous l’aimons

Il faut demander la Sagesse avec une foi vive et ferme, sans hésiter, “avec une foi pure, sans appuyer sa prière sur des consolations sensibles, des visions ou des révélations particulières… Plus on a de foi, et plus on a de la sagesse; plus on a de sagesse, plus on a de la foi.

Supportez tout le monde dans ses défauts, pour l’Amour de Dieu qui vous supporte.

Le secret du Rosaire

Comme le mois de mai est appelé « le mois du Rosaire », il serait intéressant de découvrir le secret de la pratique du Rosaire:“Toute notre perfection consiste à être conformes, unis et consacrés à Jésus-Christ… Tout se réduit donc à trouver un moyen facile d’obtenir de Dieu la grâce de devenir un saint. Or je dis que pour trouver cette grâce de Dieu, il faut trouver Marie… et j’ai appris, par ma propre expérience, la force de la pratique du Rosaire pour convertir les cœurs les plus endurcis.”

Pour ceux qui voudraient commencer cet exercice mais se posent des questions sur le pourquoi et le comment du Rosaire, de Montfort a eu ces réponses:

On appelle le Rosaire: psautier de Jésus et de la Sainte Vierge, parce qu’il contient autant de Salutations angéliques que le psautier de David contient de psaumes.

Pourquoi ce nom de Rosaire? “Rosaire signifie couronne de roses. Toutes les fois que l’on dit son Rosaire comme il faut, on met sur la tête de Jésus et de Marie une couronne composée de cent trente trois roses blanches et de seize roses rouges du Paradis, lesquelles ne perdront jamais ni leur beauté ni leur éclat.

Si vous êtes prêt(e)s, Louis-Marie vous accompagne: “Méditons donc sur la vie et les souffrances du Sauveur par le saint Rosaire, apprenons à le bien connaître et à reconnaître ses bienfaits« 

Bonne fête aussi à Valérie, Valeria et Prudence.

By Protogène BUTERA

E. Macron avec le Pape et les représentants des cultes:les Églises n’ouvriront pas le 11 mai

Le président français s’est entretenu ce mardi 21 avril, avec le Pape François et les représentants des cultes et des associations laïques en France. Ce fut l’occasion d’entretenir le dialogue entre les pouvoirs publics et les religions dans le contexte du confinement de la population à cause de la pandémie de Covid-19.

Emmanuel Macron et le Pape François s’étaient entretenus pendant quarante-cinq minutes selon l’Élysée, le Pape s’exprimant en espagnol. Selon la présidence française, les deux hommes ont souligné leurs convergence de vue concernant la trêve universelle, l’annulation de la dette, la solidarité internationale et l’Europe.

Selon Vaticannews, le chef de l’État français a voulu, lors de cet entretien ,expliquer ce que la France faisait. Au début de l’entretien téléphonique, Emmanuel Macron a renouvelé son invitation au Pape à venir en voyage en France.

11 mai: les églises ne seront pas ouvertes à des célébrations

Il y a eu aussi une heure et demie environ de conversation par téléphone entre le président de la République française et les représentants des cultes et des associations laïques. Un mois après un entretien de la même nature, Emmanuel Macron a voulu voir comment étaient perçues les mesures de confinement et entendre les remarques sur la suite des événements du point de vue des responsables de culte.

Mgr Eric de Moulins-Beaufort,archevêque de Reims

Parmi eux, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des évêques de France (CEF) représentait l’Église catholique. Présents également le ministre de l’Intérieur et des Cultes ainsi qu’une représentante du conseil scientifique et un autre du conseil national d’éthique.

Dans le contexte de l’évolution du Covid-19 le président Macron a fait comprendre à ses interlocuteurs qu’il serait « ridicule de risquer l’ouverture des églises quelques jours et d’être obligé de fermer après. » Et pourtant,on va risquer en ouvrant les écoles!Quant aux cultes, le dé-confinement n’est envisageable qu’à mi-juin et de façon « progressive! »

A condition que prière et célébrations outre que les obsèques soient considérées comme activités utiles à la bonne santé et au bon moral de la population concernée. Nous le saurons après le 11 mai.

By Protogène BUTERA

Coronavirus-Eglise: Le premier évêque africain mort du Covid-19

C’est en République démocratique du Congo que la pandémie du nouveau coronavirus vient de faire sa première victime parmi les prélats africains. Il s’agit de Mgr Gérard Mulumba, frère de l’emblématique opposant congolais, feu Etienne Tshisekedi et oncle de l’actuel prédisent, Félix Tshisekedi. Mgr Gérard Mulumba occupait la fonction de chef de la maison civile à la présidence congolaise.

Président Tshisekedi et son oncle évêque

Décédé le mercredi 15 avril 2020, à l’âge de 82 ans, Mgr Gérard Mulumba, évêque émérite du diocèse de Mweka en République démocratique du Congo, a été inhumé dans l’intimité familiale, le jeudi 16 avril 2020, au cimetière ecclésiastique du grand-séminaire Saint Kaggwa de Kinshasa. L’ancien chef de la maison civile du Chef de l’Etat congolais avait été testé positif au Covid-19 et interné à la clinique Ngaliema à Kinshasa. Il est devenu ainsi le premier évêque africain victime du coronavirus. 

Qui est cet homme de Dieu?

Né à Kananga dans la province du Kasaï central, Mgr Mulumba, oncle de l’actuel président congolais Félix-Antoine Tshisekdi a été ordonné prêtre en 1967. Il étudia ensuite la théologie à l’université Lovanium de Kinshasa, puis la sociologie du développement à Louvain-la-Neuve en Belgique. En 1989, il fut nommé par le Pape Jean-Paul II évêque de Mweka, dans la province du Kasaï. Il resta évêque de ce diocèse jusqu’en 2017 quand il prit sa retraite, à l’âge de 79 ans, après avoir assuré la direction du diocèse pendant 28 ans. A lire: le-premier-eveque-mort-de-coronavirus/

La mort le surprend au moment où il entendait faire bénéficier à son neveu devenu président de ses sages conseils pour la matérialisation de son ambitieux projet de développement du pays. Des réactions ont fusé de partout pour saluer le « brillant homme de Dieu », mais aussi un homme de conviction rempli de sagesse dont la disparition est une perte énorme pour le pays et pour la communauté des chrétiens catholiques.                

Entre-temps, selon le comité en charge de la riposte au Covid-19, le pays entrera dans une phase de croissance exponentielle entre la première et la deuxième semaine du mois de mai 2020. Pendant cette période, estime le comité, « il faut s’attendre à un afflux important des malades dans les structures sanitaires qui vraisemblablement seront débordées ».

Sources: Vaticannews

By Protogène BUTERA

Vatican-Coronavirus: Un neuvième cas au Saint Siège!

La santé du Saint Siège est menacée. Lundi 20 avril, un nouveau cas de contamination au Covid-19 a été annoncé parmi ses employés.

Jusqu’au 8 avril, le bilan des contaminations au covid-19 dans l’État de la Cité du Vatican s’élevait à huit cas. Parmi eux, deux sont guéris, un est sorti de l’hôpital et en voie de guérison, deux sont toujours hospitalisés et en traitement, tandis que trois asymptomatiques sont à l’isolement.

Ce nouveau cas positif s’ajoute donc à ces huit déjà enregistrés au sein de cette Cité du Vatican et parmi les employés du Saint-Siège; ce qui pose un problème urgent pour la santé du Pape. Et il est clair que 9 cas sur 825 habitants pour ce petit État(2019), est un chiffre explosif.

Mais, comme l’a expliqué ce 20 avril Matteo Bruni, directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège, la personne concernée a été hospitalisée, les opérations de désinfection nécessaires menées ainsi que des contrôles – qui se sont avérés négatifs – auprès des personnes ayant été en contact avec le malade lors de l’unique jour où il s’était rendu sur son lieu de travail au cours des deux semaines précédant le résultat du test.

Rappelons que le 14 avril dernier, le Saint-Siège a décidé de proroger au moins jusqu’au dimanche 3 mai compris les mesures de confinement adoptées jusqu’à présent afin de contenir la diffusion du coronavirus, en coordination avec les décisions prises par les autorités italiennes.

Un territoire au statut complexe

Cité du Vatican

Enclavé dans Rome, le territoire du Vatican n’échappe pas à la propagation du Covid-19. Pour le moment, ce ce sont ces neuf cas qui ont été recensés parmi le personnel du Vatican, mais aucun n’est dans une situation médicale grave. Deux d’entre eux sont pour l’instant guéris.On espère que ça va s’arrêter là.

Or, au 19 avril, l’Italie comptait plus de 162 000 cas confirmés de coronavirus et plus de 23 227 décès depuis le début de la crise, ce qui place la Péninsule en tête des pays européens les plus touchés. 

Suivant les décisions du gouvernement italien, l’État de la Cité du Vatican prolonge sur son propre territoire les règles drastiques de confinement au moins jusqu’au 3 mai, comme l’a fait savoir ce 14 avril le Bureau de Presse du Saint-Siège.Il reste à savoir si ce sont des décisions vraiment d’un État souverain!

Sources: Vaticannews

By Protogène BUTERA

Covid-19 ou réussite de la silencieuse diplomatie chinoise?

Chine et mesures de distanciation sociale

Nul n’y résiste point: le port des masques s’universalise. Longtemps portés par les Chinois à cause de la pollution de l’air des mégalopoles,les masques étaient devenus la culture de la gestion de la santé au quotidien.

Aura de la diplomatie chinoise

Dès que Coronavirus est apparu à Wuhan, cette culture a montré son efficacité, et sa valeur a valu de l’or, car l’élément principal et fondateur est devenu fédérateur: le masque. Primitivement, issu de l’art « naïf » des Africains(par opposition aux tragiques ou comiques des Grecs), il a subi les transformations industrielles devenant ainsi la marque prestigieuse.

Retour à ces masques?

Sournoisement, diplomatie médicale et commerciale a rapidement installé sa scène de concert. Et quelle est la star qui a entonné le chant de la victoire? C’est la Chine qui a bien appliqué son deuxième stratagème de l’art de la guerre: « attaquer le Wei pour secourir le Tchao »(Les 36 Stratagèmes), car « il faut savoir éviter les obstacles et profiter des vides; c’est ainsi que les situations bloquées se dénouent d’elles-mêmes. » N’est-elle pas la première à offrir son expertise à tous les continents?

Ces masques qui conquièrent le monde

Occidentaux humiliés

Désarmés, tous les Occidentaux vont se mettre à porter ces masques qui cachent tous les maquillages bigarrés ayant rendu visibles et adorables les grandes célébrités! Humiliés par les pertes de vies humaines considérables, cette situation pourra mettre fin à leurs querelles sur le voile et légitimer même le port du voile intégral standardisé Covid!

Encore que les recherches du vaccin occupent toutes les attentions et que les intentions accusatrices commencent à voir le jour sur le rôle de la Chine dans l’expansion de la terrible maladie, l’accusée est prête à utiliser son quatrième stratagème: « Attendre dispos un ennemi épuisé »(YI YI DAI LAO)

L’Afrique, maillon faible de la chaîne

Tout le monde a pitié des systèmes de santé sur ce continent. Pour essuyer leur honte, nos dirigeants vont pousser à produire gels et masques au lieu d’augmenter les produits de consommation alimentaire(lutter contre la faim et la malnutrition) et d’acheminer l’eau potable, installations sanitaires convenables ainsi que l’accès à l’électricité pour la population qui croupie dans la misère et l’obscurité(son sens plein).

Problème de l’eau en Afrique

Les magnats chinois l’ont compris: Jack Ma (d’Alibaba)va inonder l’Afrique de masques et matériels médicaux, made in CHINE!En guise de remerciement, le continent ne fera que s’endetter pour s’industrialiser(achat des machines fabriquées en Chine)et se réapproprier ce qui lui appartenait et qu’on lui revend à prix coutant. Le problème n’est pas de l’hygiène mais de l’argent et de la politique.

Sinon, ce Covid-19 aurait déjà décimé les camps de réfugiés ou déplacés de guerre(dans plusieurs pays)ainsi que les populations qui peinent à trouver l’eau et le savon!Allez leur dire d’acheter des masques!

« La rechute favorable » n’est plus une théorie.

La Chine recule(récession de 6% du PIB?), chute et se relève.Elle se relève par sa politique de l’amitié et sa diplomatie silencieuse. Grâce à Covid-19, elle a uni tous les ennemis: écologistes et climatosceptiques se sont tus…Les Etats-Unis qui, par leur politique incantatoire, s’étaient retirés de la Convention de Paris sur le Climat(COP 21), ont retrouvé le sens de la solidarité internationale.

Plus encore, et ceci est très important, la Chine aura appris à tous les pays qu’ils peuvent compter sur eux-mêmes en l’absence de ses demandes d’importation. Malheur à ceux qui n’ont pas pu profiter de l’occasion pour valoriser les matières premières et rendre leurs produits finis accessibles au pouvoir d’achat des citoyens. Après le confinement, la rue reprendra ses droits. Qu’à cela ne tienne.

By Protogène BUTERA

Afrique-Coronavirus:La Somalie au secours de l’Italie!

La Somalie vient d’envoyer 20 médecins en Italie pour l’aider à lutter contre Covid-19.C’est la décision prise par le gouvernement de Mogadiscio qui ne compte que moins de 10 cas confirmés.

Par ce geste,la Somalie montre que 30 années de guerre intestine (depuis 1991,chute de Siad Barre))lui ont appris à être solidaire et à partager les expériences acquises.Sans doute que ses médecins sont aguerris par ces temps épouvantables.

Ainsi,en réponse à la demande de l’Italie qui a sollicité l’aide internationale pour surmonter la pandémie,ces 20 médecins(volontaires de l’Université nationale somalienne)rejoignent ceux des 3 autres pays: la Russie, le Cuba et la Chine)qui ont déjà volé au secours de l’Italie dont les morts dépassent les 12000 au 31 mars 2020.

Cuba au secours de l’Italie

Voilà un bel exemple que l’Afrique n’est pas seulement un continent à aider mais qui est capable aussi d’aider.Plus tard,le débat portera sur la solidarité des Européens qui se laissent dépasser par l’élan des pays communistes!Question: Coronavirus renforce l’Union européenne ou plutôt le retour du « chacun pour soi »? Inquiétant.

Sources: RFI du 30 mars.

By P.Protogène BUTERA