Vin et pain eucharistiques aux supermarchés?

Dans certaines paroisses, il est devenu une habitude d’acheter au supermarché ou dans d’autres magasins, le vin pour la célébration de la messe. Cela facilite la vie et simplifie les choses!Plus encore,les hosties sont commandées sur Internet parce qu’elles sont moins chères!

Aux dépens de la qualité et de la validité

Comment juger de la qualité et de la validité de ces matières dont on ignore tout sur leur idonéité et la compétence des producteurs? La Congrégation pontificale pour le Culte divin s’est clairement déclarée(15 juin 2017):  » Il est absolument interdit d’utiliser du vin dont l’authenticité et la provenance seraient douteuses: en effet, l’Église exige la certitude au sujet des conditions nécessaires pour la validité des sacrements. Aucun prétexte ne peut justifier le recours à d’autres boissons, quelles qu’elles soient, qui ne constituent pas une matière valide.”

Quant à la démarche de vérification, ce même Dicastère établit les responsabilités: « L’Ordinaire est tenu à rappeler aux prêtres, en particulier aux curés et aux recteurs d’églises, leur responsabilité de vérifier qui sont les personnes qui procurent le pain et le vin pour la célébration, ainsi que l’idonéité de la matière. »

Il appartient en outre à l’Ordinaire d’informer et de rappeler la nécessité du respect absolu des normes de la part des « producteurs de vin et de pain pour l’Eucharistie. »  » Il est évident, ajoute le Dicastère, que les hosties doivent être fabriquées par des personnes qui, non seulement se distinguent par leur intégrité, mais encore sont compétentes dans ce domaine, et emploient les instruments appropriés.  »

Habitude difficile à abolir

La Congrégation n’ignore pas toutes les difficultés liées à ces pratiques et à ces démarches de vérification ainsi que les complications qui en découlent. C’est pourquoi elle précise ceci: « En tenant compte de la complexité des situations et des circonstances, de même que de la disparition du respect pour les choses sacrées, on sent qu’il est devenu nécessaire, du point de vue pratique, qu’il y ait quelqu’un qui puisse garantir effectivement, à la demande de l’Autorité compétente, l’authenticité de la matière eucharistique de la part des producteurs, ainsi qu’une distribution et vente qui soient convenables. « 

A lire: Les Hosties sans gluten!

Or, à cause de la concurrence de plusieurs autres magasins de vente, les communautés religieuses qui avaient pris soin de confectionner le vin et le pain pour l’Eucharistie et d’être ainsi les producteurs fiables, ont fermé les portes.

Conscient de cette situation, le Dicastère recommande que, « dans les lieux de vente, le pain et le vin destinés à l’Eucharistie soient traités de la manière qui convient à leur usage. » Allez-y voir chez Amazon ou dans d’autres magasins qui offrent ces rares services mais précieux!Qui assurera l’évaluation de ce traitement? Avez-vous une idée?

By Père Protogène BUTERA