Le Saint du jour: FABIEN et le sens de l’organisation

Fabien est un laïc appelé au pontificat par une disposition divine. Il se trouvait à Rome parmi les fidèles au moment de l’élection du successeur du Pape Antère.Une colombe vint se poser sur sa tête, et l’assemblée s’écria: « Il est désigné » Il fut ordonné le 10 janvier 236.

L’homme et son action

Saint Fabien(Pape)
Saint Fabien(photo de Wikipédia)

C’est le 20° Pape de l’Église catholique sur laquelle il régna 14 ans. Il est reconnu pour son sens de l’organisation surtout en ce qui concerne l’instauration de la mission des diacres et sous-diacres pour l’assistance des pauvres.

De plus, c’est lui qui a décreté que, tous les ans, le Jour de la Cène(Jeudi Saint),le Saint Chrême de l’année précédente serait brûlé et remplacé par un nouveau. Lors de la persécution des chrétiens par Dèce, il montra un exemple glorieux de foi et de courage en subissant le martyre.

Vie couronnée

Par ce martyre, l’Eglise n’a pas tardé à reconnaitre Fabien comme Saint.Il est donc vénéré en matyr dans le cimétière de Saint Calliste(cimétière des Papes) sur la Via Appia.Né en l’an 200 à Rome, il est mort décapité le 20 janvier 250.

Aujourd’hui aussi c’est la fête de Saint Sébastien!Que tous leus deux intercèdent pour nous!

By P.Protogène BUTERA

Homélie du deuxième dimanche(A):Quand nous osons dire ce que nous aimons

Dans notre quotidien, nous ramons à contre-courant. Les vents sont si forts qu’ils ne provoquent en nous que les expressions de ce que nous nous n’aimons pas. Quitte à nous en vouloir à un Président, un Député ou un Maire que nous n’aimons pas. A l’École,le langage est mille fois pétri de ces 4 mots: Je n’aime pas! Les lectures de ce deuxième dimanche du temps ordinaire nous aident à y réfléchir mûrement.

Vous le savez bien. Dimanche dernier, fête du baptême du Seigneur, la voix du Père désignait Jésus comme son Fils bien-aimé. Ce dimanche, de la même manière que Celui qui l’a envoyé baptiser, Jean Baptiste passe de la désignation à l’attestation : « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ; c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi… »

Fort de sa mission, le Baptiste indique la source de la puissance de cet homme et la force qui fait de Lui si différent des autres : « C’est lui le Fils de Dieu ». Ainsi, dans sas prière, l’Eglise continue de proclamer la primauté de Celui qui est « notre Seigneur »et d’étendre son salut destiné à toutes les nations. Il n’est ni impersonnel ni une propriété privée, encore moins un domaine réservé.

Il nous revient à tous d’en être conscients .C’est le rappel de Saint Paul(deuxième lecture) : « Ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus sont appelés à être saints avec tous ceux qui, en tout lieu, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ »Ces mots « avec tous » et « en tout lieu » résonnent profondément en cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens,du 18 au 25 janvier.

Il est temps que l’Esprit de sainteté demeure sur nous de sorte à nous mettre au service de la paix et de l’unité .Cela n’est possible que dans la mesure où chacun, ayant reçu la grâce d’être prophète de par son baptême, est convaincu d’être bien-aimé : « Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force »

C’est la raison suffisante de ne pas cesser de rendre témoignage jusqu’à dire comme le Psalmiste : «Mon Dieu, voilà ce que j’aime » Osons donc dire ce que nous aimons dans la Parole de Dieu, dans la Messe, au catéchisme, dans l’Église. Effets et reflets d’une telle lumière ne se feront pas attendre dans le monde qui nous entoure et  pour le bien de tous.

Prenons le temps de méditer ces paroles pour vivre autrement ce DIMANCHE que vous souhaite TRES BON.

By Protogène BUTERA

PREMIÈRE LECTURE
Lecture du livre du prophète Isaïe(Is 49, 3.5-6)
Le Seigneur m’a dit :
« Tu es mon serviteur, Israël,
en toi je manifesterai ma splendeur. »
    Maintenant le Seigneur parle,
lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère
pour que je sois son serviteur,
que je lui ramène Jacob,
que je lui rassemble Israël.
Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur,
c’est mon Dieu qui est ma force.
    Et il dit :
« C’est trop peu que tu sois mon serviteur
pour relever les tribus de Jacob,
ramener les rescapés d’Israël :
je fais de toi la lumière des nations,
pour que mon salut parvienne
jusqu’aux extrémités de la terre. »

    – Parole du Seigneur.
DEUXIÈME LECTURE
Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (1 Co 1, 1-3)
Paul, appelé par la volonté de Dieu
pour être apôtre du Christ Jésus,
et Sosthène notre frère,
    à l’Église de Dieu qui est à Corinthe,
à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus
et sont appelés à être saints
avec tous ceux qui, en tout lieu,
invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ,
leur Seigneur et le nôtre.
    À vous, la grâce et la paix,
de la part de Dieu notre Père
et du Seigneur Jésus Christ.

    – Parole du Seigneur.
ÉVANGILE
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 1, 29-34)
    En ce temps-là,
    voyant Jésus venir vers lui,
Jean le Baptiste déclara :
« Voici l’Agneau de Dieu,
qui enlève le péché du monde ;
    c’est de lui que j’ai dit :
L’homme qui vient derrière moi
est passé devant moi,
car avant moi il était.
    Et moi, je ne le connaissais pas ;
mais, si je suis venu baptiser dans l’eau,
c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. »
    Alors Jean rendit ce témoignage :
« J’ai vu l’Esprit
descendre du ciel comme une colombe
et il demeura sur lui.
    Et moi, je ne le connaissais pas,
mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit :
‘Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer,
celui-là baptise dans l’Esprit Saint.’
    Moi, j’ai vu, et je rends témoignage :
c’est lui le Fils de Dieu. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Rwanda-Internet: Impamvu guhamagara bihenze bikanacikagurika

Umuntu araguhamagara ntimubashe kumvikana wajya kumva ngo « amarezo ari gucikagurika! » Kubera iki? Undi na we yahamagara  kuri radio, umunyamakuru ati « Egera hirya ahari amarezo, »  nk’aho ikirere atari kimwe! Kandi n’uwo munyamakuru ntaba aruzi aho uhamagara ahagaze! Ni ikibazo.

Ntitwirengagize ko abamaze kumenya impamvu bazamuka impinga z’imisozi cyangwa bakurira ibiti kugira ngo bashobore gukoresha telefone bahamagara. Abo bose iyo ubegereye barakubwira bati   » Amarezo na Internet ni ikibazo! »

Ibyo bikajyana n’ibiciro bikiri hejuru ku byitwa « amayinite. » Bwaba ari uburyo se bwo gushakisha amafranga  kugira ngo ibyo bibazo bikemuke? Abadatungiye telefone guhamagara gusa(cybers café-Internet…) bazakora iki? Ese kugira telefone zigezweho(smartphones)birahagije kugira ngo icyo kibazo gikemuke?

Mu gusubiza ibi bibazo no kwerekana inzira zakoreshwa ngo haboneke umuti urambye, turifashisha raporo iherutse gusohoka igaragaza uko ibihugu bikurikirana mu kugira Internet yihuta mu rwego mpuzamahanga (Speedtest Global Index 2019), tugendere ku ngero za bimwe mu bihugu byahize ibindi ku buryo n’igihugu nk’u Rwanda na cyo cyaharanira kuhagera muri uyu mwaka cyangwa mu yindi iri imbere.

Ingero 3: Koreya y’Epfo, Qatar na Singapour

Muri iyo raporo yasohotse tariki ya 18 Ukuboza 2019, berekana ko Koreya y’Epfo ari cyo gihugu cyakoze iyo bwabaga mu kongera ubushobozi bwo kugira Internet yihuta cyane kuko bwiyongeje amanota 50 buhigika Norvège(Norway)yari iya mbere muri 2018 bityo igeza umuvuduko wa Internet kuri 117.79 Mbps(Megabite par seconde)ivuye kuri 28.90 Mbps muri 2017.

Muri iyo nkubiri, Qatar na yo yungutse amanota 22 yegukana umwanya wa 2 wari usanganywe Australiya(2018)maze umuvuduko wa Internet yayo ugera kuri 77.07 Mbps. Naho Singapour, yo yatakaje umwanya umwe, isigara ari iya 12 n’umuvuduko wagumye kuri 53.64 Mbps

Nk’uko bigaragara, intera iri hagati y’uwa mbere(Koreya y’Epfo) n’uwa kabiri(Qatar) ni ndende cyane ku buryo ibindi bihugu byabonamo imyanya biramutse bikoze ibikwiye kandi bishoboka byose, birimo no kubigiraho cyangwa gukosora ibitagendekeye neza bamwe nka Singapour! Reka turebe uko byifashe no mu Karere u Rwanda ruherereyemo.

Muri Afrika y’Uburasirazuba si shyashya!

Uretse u Burundi butagaragara muri iyo raporo y’ibihugu 139, u Rwanda ruri ku mwaya wa 133 na Internet ifite umuvuduko wa 10.16 Mbps. Bivuze ko rukeneye amanota atari munsi ya 43 kugira ngo rugere ku rwego rwa Singapour!

Ibindi bihugu bisigaye byose biruri imbere: RDC( umwanya wa 124)na Internet ya 12.78 Mbps; Tanzaniya(123°)na Internet ya 12.90 Mbps; Uganda(110°)na Internet ya 15.54 Mbps; Kenya(93°)na Internet ya 20.58 Mbps; Mauricius(82°)na Internet ya 22.90 Mbps.

Internet y’aho irahenze

Muri Karere kose muri rusange, Internet irahenze cyane kuko ikiri munsi y’ingero zisabwa. Nko kugira ngo usome ubutumwa buremereye(download) ugomba kuba uri kuri rezo(réseau)ya 30.13 Mbps, naho waba ushaka nko kumva muzika(upload) ukagomba kuba uri ahari 11.88 Mbps.Bivuze ko niba ibyo washakaga bifite uburemere bwa 80Mb bizatangira gufunguka mu masengonda 4 niba uri muri Kenya, cyangwa 8 niba uri mu Rwanda!

Aha ni ho abantu bakwiye kumva impamvu amarezo acikagurika. Mu Rwanda niba tukiri kuri rezo ya 10.16 Mbps hari byinshi bitashobokera igihe umuntu yifuzaga, kandi ubundi ngo igihe ni amafranga(time is money!)Mbese ni nko kwishimira Taxi za « Twegerane » witwaje wa mugani ngo « Uruhu rw’urukwa rwisasira batanu! »

Muzagure telefone zigezweho bizakemuka!

Internet rapide au Qatar
Photo(Ooredoo de Qatar)

Kubera kwiruka inyuma y’iterambere, bituma tutabona mbere ibiritera kwangirika cyangwa kutugwa nabi. Bamwe bati  » Muzagure smartphones, ibibazo by’amarezo bizakemuka! » Yewe, kumva ko telefone zigezweho (Smartphones)ari zo gisubizo, ni nko kugura amamodoka meza nta mihanda cyangwa kuzana ibikoresho bikenera amashanyarazi aho ataragera.

Birazwi ko nka 4G yihuta, ikora neza ahari rezo ya 100 Mbps, naho 3G igakorera kuri 1.9 Mbps..Ni yo mpamvu iyi ya nyuma ariyo ikwiriye aho ibipimo bikiri hasi, kuko ikoreshwa mu by’ibanze gusa (guhamagara, sms, radio).

Ikibazo ni uko aho rezo/network ikiri hasi, abashoramari baza biguru ntege, bakazamura ibiciro kugira ngo bunguke bityo abaturage bagahombera muri uko guhendwa. Ku rundi ruhande, aho rezo iri hejuru abashoramari mu bya telefone baba benshi kuko isoko riba ribereye ipiganwa.

Nka Afurika y’Epfo iri ku mwanya wa 48 ku isi na Internet ya 34.91 Mbps irimo ibigo 5 bicuruza Internet(MTN, Vodacom, Vodafone, Cell C na Telkom SA) naho Uganda twabonye umuvuduko igezeho, irwanirwamo n’ibigo 6 (MTN Uganda, Airtel, UT Mobile, Africell, Essar, Smart Telecom), mu gihe Tanzaniya ifite ibigo 5 (Vodacom, Airtel, Tigo, Halotel na Zantel), u Rwanda rukagira 2 byonyine (MTN Rwanda, Airtel-Tigo).

Ubwo buryo bwo kwagura isoko(concurrence), nta gushidikanya ko bwongera ibikorwaremezo kuko buri wese aba ashaka kongera umubare w’abakiliya ahereye ku kunoza serivisi na Internet idacikagurika. Iyo bigenze gutyo, buri wese abyungukiramo, akazi kakagera kuri benshi maze ubushomeri bukagabanuka.

Impinduka zikenewe ni nyinshi zishingiye ku kongera iminara ku buryo bizoroha gukoresha 4G LTE mu gihe dutegereje kugera kuri 5G nka za Koreya y’Epfo na Qatar.

By P.Protogène BUTERA

Top 10 des pays africains à Internet rapide

Selon le rapport du « Speedtest Global Index »  sur la rapidité de l’Internet dans le monde pour l’année 2019, un seul pays africain  est compté parmi les 50 premiers pays connectés. Il s’agit de l’Afrique du Sud.

Cela veut dire que sur ce continent, l’accès à Internet est encore un combat difficile à remporter. Même les pays qui devraient être les modèles et porteurs du continent sont vraiment très loin en ce qui concerne la connexion mobile.

Ce rapport indique que le premier pays au monde en terme de connectivité mobile rapide, c’est la Corée du Sud avec 117.79 Mbps (Megabits par seconde)tandis que le dernier (sur 139 évalués) est la Palestine avec 6.45 Mbps.

Entre ces deux pays, il est bon de noter la place des 10 premiers  africains  et les écarts qu’il y a entre eux afin que les décideurs prennent les mesures nécessaires permettant  à toute la population de se connecter facilement au reste du monde. C’est donc le top 10 africain:

  1. Afrique du Sud(48° place mondiale)avec 34.91 Mbps
  2. Maroc(56° au monde)avec 33.04 Mbps
  3. Mauricius(82° au monde) avec 22.10 Mbps
  4. Angola(85° au monde) avec 21.90 Mbps
  5. Mozambique(86° au monde) avec 21.69 Mbps
  6. Kenya(93° au monde) avec 20.29 Mbps
  7. Sénégal(96° au monde)avec 20.29 Mbps
  8. Côte d’Ivoire(98° au monde) avec 19.47 Mbps
  9. Egypte(106° au monde) avec 16.84 Mbps
  10. Nigeria(107° au monde)avec 16.74 Mbps

La différence est remarquable: entre l’Afrique du Sud et le Nigeria, c’est le double de la perte de vitesse. Au vu de cette situation, on ne peut ignorer le problème de pénétration de l’Internet et ses conséquences. Tous les pays doivent monter en réseaux de gamme pour que les citoyens soient interconnectés et que personne ne soit laissé à côté ou privé d’information.

Du point de vue commercial et économique, c’est un gros défis à relever, car beaucoup d’investisseurs choisiront naturellement de s’investir dans un pays où l’on perd moins de temps à l’accès à l’information, nonobstant les potentialités économiques qui peuvent être énormes. Une entrave de plus au développement.

Si l’Afrique de l’Est est représentée par deux pays(Mauricius et Kenya), l’Ouest garde une place de choix avec trois pays(Sénégal, Côte d’Ivoire et Nigeria)tout comme l’Afrique Australe(Afrique du Sud, Angola, Mozambique). L’effort est attendu dans toutes les directions du Continent.

By P.Protogène BUTERA

Boire un canon, vous me dites quoi vraiment?

Il y a une semaine, mon voisin me donnait cette invitation: « Si on allait boire un canon le soir du 31 décembre ? »  Un réveillon, quoi!Il ne me proposait pas de la bière ni d’un quelconque vin.C’était pour aller  trinquer avec lui autour d’un bon verre de vin, parce qu’il s’appelle Sylvestre. Mais pourquoi cette expression ? Au retour, j’ai essayé de comprendre.

On utilise le mot « canon » dans de nombreuses situations : pour évoquer une chose géniale, une personne que l’on trouve physiquement à son goût… Mais dans le cas de l’expression « boire un canon », le mot « canon » se réfère à une unité de mesure utilisée pour le vin et les autres alcools. Cette pratique remonte au 16ème siècle.

À l’époque, un canon représentait 6 centilitres, soit un 1/16 de pinte. On buvait donc le vin dans des verres de 6 centilitres. Une petite quantité quand on sait qu’aujourd’hui le contenu d’un verre de vin varie entre 9 cl et 20cl, selon les types

On raconte également que cette expression fait référence à la manière de boire le vin (ou un autre alcool), d’un trait ou d’un coup de canon. Mais cette image pourrait également provenir du bruit que font les verres au moment de trinquer, similaire à celui d’un coup de canon.

Entrée dans le langage courant au 19ème siècle, l’expression a traversé les âges et perdure encore aujourd’hui. On retrouve d’ailleurs certaines variantes comme « boire un coup », celle-ci se référant également aux verres que l’on boit d’un seul trait… ou d’un seul coup !

Vous rappelez-vous ces personnes que vous avez invitées à boire un canon avec vous en fêtant la fin ou le début de l’année? Imaginez aussi celles et ceux qui ont tellement bu ensemble qu’ils n’ont pas entendu les coups de canon clôturant l’année.

Eh oui! Leur allégresse était sans pareille. Admiration de la Dive Bouteille. En partageant ainsi jusqu’au fond des choses et des connaissances, ils ont appliqué la bonne leçon de Rabbelais: « IN VINO VERITAS. »

Heureuse Année de partage 2020!

By Père Protogène BUTERA