Suède:pour mendier, il faudra un permis!

Dans toutes les villes, les mendiants rivalisent d’astuces et d’ingéniosité pour bénéficier de la générosité de la population. Cela fait qu’on observe un nombre croissant des sans-abris qui ne veulent pas s’intégrer dans la société malgré des mesures dans ce sens.

En Suède, dans le but d’éradiquer ce mal de la mendicité, la ville d’Eskilstuna(70000habitans)a trouvé un moyen original: un permis pour mendier! D’autres villes qui ont cherché à interdire carrément la mendicité n’ont pas réussi à le faire. Les élus d’Eskilstuna qui ont proposé cette mesure, sont rassurants du point de vue de l’application et des avantages attendus par tous.

Pour obtenir ce permis, il faudra payer 150 couronnes(=15euros). Cela permettra à la Commune de recenser les populations dans le besoin de façon à les mettre en relation avec les Associations ou d’identifier « les trafiquants de mendicité » que les autorités doivent aider à rentrer dans leurs pays.

Le premier Ministre Stefan Löfven a jugé la mesure « intéressante ». Si elle est votée par le Comté, elle sera exécutoire en octobre. Quiconque n’aura pas ce permis recevra une amande qui reste à déterminer. Voilà en quoi ce royaume de Suède peut être source d’inspiration pour certains pays où la mendicité est aussi inquiétante que la maladie.

Sources: bfmbusiness.bfmtv.com

By Protogène BUTERA

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B