France-Eglise: Dans la République laïque, nos écoles ne porteront point les noms des saints!

La Mairie moins fière d’être Avignon, Cité des Papes,ambitionne de « débaptiser » les écoles publiques qui portent les noms des saints.

La Mairie d’Avignon n’y va pas par quatre chemins. En conformité avec la Constitution de la République française, les écoles publiques ne doivent pas porter les noms des saints. Ces écoles  ne s’appelleront plus Saint Roch ou Saint Jean, Saint Gabriel ou Saint Ruf, Sainte Catherine, et cetera…

Désormais, elles seront « débaptisées » et « rebaptisées ». Pourtant la Mairie et ses penseurs n’ont pas trouvé des concepts ou des mots totalement laïcs qui n’évoquent rien de chrétien ou n’ayant pas de rapport avec le « baptême ». Pourquoi n’osent-ils pas dire qu’ils veulent tout laïciser?

Après les écoles, ce sera le tour des églises dont l’entretien est un poids énorme pour les contribuables. Si elles sont des lieux du patrimoine et de la culture, peut-être qu’elles véhiculent les valeurs qui ne sont pas républicaines! La Mairie qui se respecte continuera-t-elle de supporter tout ça?

Qui sait? L’idée ne parait pas mauvaise pour cette Mairie(socialiste) moins fière d’être Avignon, Cité des Papes! La ville garde ce mauvais souvenir où elle souffrait le martyre sous le joug des souverains Pontifes, quelque fois schismatiques.

Ne soyons pas étonnés si ses écoles(et églises)portent les noms de ces personnalités dont la pensée a forgé le socialisme français: Charles Fourier,Jean Jaurès, Léon Blum, Pierre Mendès France. Et pourquoi pas celui de Simone Veil?

Sources: http://www.atlantico.fr
By Protogène BUTERA

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B