Mauritanie: Le système éducatif au bas de l’échelle

Malgré un passé et un présent glorieux dans la maîtrise des sciences islamiques, le système éducatif en Mauritanie demeure un sujet de vive préoccupation.

Illustration avec un rapport récent du Forum Economique Mondiale pour l’Afrique, classant le pays du million de poètes au bas de l’échelle.Selon ce rapport, le système éducatif mauritanien reste toujours au creux de la vague, malgré ou à cause de plusieurs réformes entreprises au cours des 50 dernières années.

Tous les pouvoirs qui ont tenu durablement les commandes de la Mauritanie  ont tenté de faire face « au monstre » de la baisse de niveau des élèves et étudiants.Cette baisse était illustrée par les piètres résultats   enregistrés à l’occasion des examens et concours.

Ces derniers jours, le rapport du Forum Economique Mondial pour l’Afrique- World Economic Forum, cité par la BBC, classe le pays historiquement réputé pour son savoir en matière de sciences islamiques, qu’il a propagé et partagé dans tout l’espace ouest africain, au 129é rang sur un total de 130 pays étudiés.

C’est vraiment honteux.Conscientes de cette triste réalité, les autorités au plus haut niveau, envisagent des mesures de correction à partir de la prochaine rentrée scolaire.Ne sont-elles pas des promesses politiques?

A lire: Le système éducatif est toujours un casse tête

By Cheikh Sidya/Nouakchott

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B