Le Pape pour le Soudan du Sud: 500 000 dollars de soutien

A défaut de se rendre personnellement dans ce pays meurtri par le guerre fratricide depuis l’indépendance de 2011,le Pape François a accordé au Soudan du Sud un soutien financier d’une valeur de 500 000 dollars.

Cette aide manifeste la préoccupation et l’attachement de l’Église au Développement humain intégral.Elle sera orientée aux projets de santé(deux hôpitaux à Wau et Nzara),d’éducation(bourses d’étudiants destinés à l’enseignement des écoles secondaires),et d’agriculture(déplacés qui ont besoin d’autosuffisance alimentaire par le biais de la Caritas Internationalis.)

Le Pape ne les oublie pas

Si les conditions d’une visite si souhaitée pour le mois d’octobre ne sont pas remplies,le Pape n’oublie pas ces personnes qui vivent dans la tourmente et le désespoir.

Non seulement il prie pour elles, mais encore il rappelle aux grandes puissances d’agir vite et efficacement au lieu de se murer dans le silence et l’indifférence.Son geste et son cri auront-ils un écho?

Remerciement des évêques du Soudan du Sud

Comme s’ils ne s’y attendaient pas,les évêques n’ont pas tardé à exprimer leur satisfaction pour cette donation du Saint Père.Ils affirment qu' »elle sera utile pour  créer une large conscience relative à la construction de la paix et promouvoir la dignité des marginalisés dans le but de réaliser un développement et une paix durables. » A voir si cela sera fait.

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B