Mutagatifu Cathérine de Sienne,umuhamya w’imbaraga z’ibiganiro

Yavutse yitwa Cathérine Benincasa,tariki ya 25 Werurwe 1347.Nyamara yamenyekanye cyane nka Cathérine de Sienne kubera uyu mujyi wo mu gihugu cy’Ubutaliyani yavukiyemo (Toscane),kuko imijyi ari yo yahabwaga agaciro cyane kurusha izindi nkomoko.

N’ubwo ababyeyi be batabishakaga,yagiye kwiyegurira Imana mu babikira bakurikiye Mutagatifu Dominiko mu kwigomwa(Soeurs de la Pénitence de Saint Dominique).Kubera ubumenyi n’ubuhanga bushingiye kuri Kristu,ni we mugore wa mbere Kiliziya yemeje ko ari umwigisha(Docteur de l’Eglise)kimwe na Thérèse d’Avila.

Kuva mu mwaka wa 1375,yaharaniye cyane ubumwe n’ubwigenge bwa Kiliziya ubwo abami bari bahanganye n’Abapapa.Ni muri icyo gihe yakoze uko ashoboye ngo abapapa bave mu buhungiro mu mujyi wa Avignon basure i Roma biciye mu nzira y’amahoro n’ibiganiro.Yabigezeho abifashijwemo n’ukwihangana gukomejwe n’isengesho.

Bitewe n’ uwo muhate w’imishyikirano(négociation) n’ibiganiro(dialogue),Kiliziya yamugize nanone umuvugizi w’abanyamakuru n’indi myuga yose y’itangazamakuru (médias et communication).

Yitabye Imana tariki ya 29 Mata mu mwaka wa 1380 afite imyaka 33 gusa,nyamara yarubahwaga cyane.Bumwe mu butumwa bamwibukiraho ni aho yagiraga ati(citations):

« La patience est la mère de la charité. »

« La vie est un pont:traversez-la,mais n’y faites pas votre demeure. »

« Pour l’homme courageux,chance et malchance sont comme sa main droite et sa main gauche;il tire parti de l’une comme de l’autre. »

Umunsi mukuru mwiza kuri ba Catherine,Catalina,Cathy,Catia,Kayla….

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B