Burundi:Le pays de Nkurunziza refuse l’aide alimentaire venant du Rwanda!

Un quart de la population burundaise a actuellement besoin d’une aide alimentaire d’urgence, selon l’ONU. Le Burundi est en proie à une crise politique et économique sans précédent.Les conditions climatiques qui ont provoqué la baisse de récolte,ont aggravé le drame.

Or,ce jeudi 20 avril, des camions du Programme Alimentaire Mondial PAM transportant des nourritures destinées à nourrir plus de 112.000 réfugiés congolais et burundais confondus, ont été arrêtés au niveau de Gasenyi/Nimbo, la frontière burundo- rwandaise par le service de renseignements burundais, SNR.

C’était un convoi de 10 camions transportant 300 tonnes de nourriture.Cette aide alimentaire avait été achetée au Rwanda, par « la centrale d’achat du PAM » du Rwanda, pour minimiser les coûts.

Ce refus intervient au moment où le parlement burundais a déjà crié au secours en aide alimentaire.La Chine, pays allié au Burundi a pris le devant en apportant des centaines de tonnes de riz.Ceci pour répondre à l’appel des organisations internationales dont les rapports avancent une crise alimentaire potentielle au Burundi compte tenu de la situation où ”la moitié des burundais sont mal nourris« .

Le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiye, a justifié cette décision mardi par le fait que depuis 2015, « il y a des criminels qui ont été appréhendé (alors qu’ils) venaient du Rwanda pour tuer des leaders ici ou commettre d’autres crimes ». Aussi,les proches du pouvoir ont accusé ,ces derniers jours ,le PAM et le Rwanda de chercher à « empoisonner » les Burundais.

By P.B

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B