La colonisation israélienne n’aura pas de fin

La colonisation européenne n’a pas donné assez de leçons.La volonté d’européanisation du monde et d’exploitation des territoires des autres peuples était sans limite.Les Européens qui apportaient la lumière n’avaient ni à se justifier ni à s’apitoyer du sort de ceux qui vivaient encore dans les ténèbres.

L’idée de l’autodétermination des autres peuples était à l’ordre du jour mais entre parenthèses.De même le sont et le seront les projets de colonisation d’Israël.Les Palestiniens doivent être enfermés dans leurs territoires.Sont-ils compétents pour ouvrir les parenthèses qu’ils n’ont pas fermées?

Jubilé d’or du Grand Israël

En juin 2017,ce sera le 50ième anniversaire de l’occupation des territoires palestiniens. Depuis 1967,les Colons sont en marche vers le « Grand Israël » tel qu’il est présenté dans la Bible.

Pourtant la Résolution 465/1980 de l’ONU du 1 mars 1980 ,interdisait toute extension des colonies et déclarait que l’occupation israélienne des terres arabes et palestiniennes,n’avait aucune validité légale.

Par cette résolution,Israël s’est senti abandonné et s’est mis à se défendre contre tout le monde.Peut-il mettre fin à la conquête de la Terre promise?

Importance des colonies

La Résolution 2334 du 23 décembre 2016 qualifie Israël de « Puissance occupante ». Cette puissance n’est pas seulement d’ordre religieux,elle a aussi des fondements économiques.C’est pourquoi les banques françaises soutiennent la colonisation israélienne et contribuent indirectement à son développement.

Par ailleurs,dans son article n°7 de la résolution 465(1980),l’ONU demandait « à tous les États de ne fournir aucune assistance qui serait utilisée spécifiquement pour les colonies de peuplement des territoires occupés. »

L’avenir de la Palestine

L’installation de nouvelles colonies ne s’arrête pas. Israël ne prête pas attention sur « les conséquences graves que cette politique ne peut manquer d’avoir sur toute tentative en vue de parvenir à une paix d’ensemble,juste et durable au Moyen Orient »(Res.465)
A lire:Une nouvelle colonie en Cisjordanie

Chaque jour,la nuit devient longue pour les uns et pour les autres.Premier ministre,Nétanyahou,s’en fiche de ce message de l’ONU: »Il est essentiel qu’Israël mette un terme à toutes ces activités de peuplement pour préserver la solution à deux États et adopte immédiatement les mesures énergiques afin d’inverser les tendances négatives sur le terrain,qui mettent en péril la solution de deux États »(RES/2334/n°4)

La paix est très loin de tous les regards.A moins que les États-Unis d’Amérique de Donald Trump ne changent d’avis et n’assouplissent leurs liens indestructibles avec Israël.
Lire aussi:Trump est-il contre la solution à deux Etats?
By P.B