4 février: Journée internationale de la FRATERNITE HUMAINE!

Dans son encyclique « Fratelli tutti » sur la fraternité et l’amitiés sociales, le Pape François s’est permis de rêver en formulant des vœux d’un monde où les humains seraient tous frères et sœurs marchant ensemble:  » Voici un très beau secret pour rêver et faire de notre vie une belle aventure. Personne ne peut affronter la vie de manière isolée. […] Nous avons besoin d’une communauté qui nous soutient, qui nous aide et dans laquelle nous nous aidons mutuellement à regarder de l’avant. Comme c’est important de rêver ensemble ! […] Seul, on risque d’avoir des mirages par lesquels tu vois ce qu’il n’y a pas ; les rêves se construisent ensemble ».Rêvons en tant qu’une seule et même humanité, comme des voyageurs partageant la même chair humaine, comme des enfants de cette même terre qui nous abrite tous, chacun avec la richesse de sa foi ou de ses convictions, chacun avec sa propre voix, tous frères. »(n°8)

Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes a voulu expliciter la manière de mettre cela en pratique. Voici ce qu’il dit: » Saisis par la beauté de l’être humain, nous voulons nous comporter comme des frères et sœurs les uns avec les autres. Plus que cela, ayant conscience que chaque être humain partage la même humanité, nous éprouvons l’obligation de vivre fraternellement… Oui, la fraternité est le lien le plus évident et le plus profond qui relie les êtres humains, fils et filles de l’unique Dieu Père, créés à son image et à sa ressemblance. « 

En situant l’idée du Pape dans son contexte et ses incidences sur la marche du monde, l’archevêque de Rennes a tenu à souligner le premier résultat: « le pape François et le grand iman Ahmad al-Tayeb ont signé à Abou Dhabi le 4 février 2019 le « Document sur la fraternité humaine ». Un an plus tard a été créé le Haut Comité de la fraternité. Indépendant, il a pour mission de mettre en œuvre ce Document. Et voilà que son travail a abouti à une décision de l’ONU(RES/75/200), le 21 décembre 2020 : le 4 février est désormais la « Journée internationale de la fraternité humaine ». La première fois sera donc en 2021.

Dès lors, s’interroge l’évêque, ce 4 février, quelle conversion pour que grandisse la fraternité ? Et si chaque chrétien demandait à l’Esprit Saint d’ouvrir son cœur afin d’entendre et de vivre la parole de Jésus :« Vous êtes tous frères ! » Ce ne sera pas sans doute pour une seule journée, si mondiale ou internationale soit-elle, mais pour la vie et au quotidien! Que cette pensée de Frédéric BASTIAT alimente une telle démarche:

« LA FRATERNITE EST SPONTANEE OU N’EST PAS. LA DECRETER C’EST L’ANEANTIR »(Pamphlets, p.59)

By Protogène BUTERA