E. Macron avec le Pape et les représentants des cultes:les Églises n’ouvriront pas le 11 mai

Le président français s’est entretenu ce mardi 21 avril, avec le Pape François et les représentants des cultes et des associations laïques en France. Ce fut l’occasion d’entretenir le dialogue entre les pouvoirs publics et les religions dans le contexte du confinement de la population à cause de la pandémie de Covid-19.

Emmanuel Macron et le Pape François s’étaient entretenus pendant quarante-cinq minutes selon l’Élysée, le Pape s’exprimant en espagnol. Selon la présidence française, les deux hommes ont souligné leurs convergence de vue concernant la trêve universelle, l’annulation de la dette, la solidarité internationale et l’Europe.

Selon Vaticannews, le chef de l’État français a voulu, lors de cet entretien ,expliquer ce que la France faisait. Au début de l’entretien téléphonique, Emmanuel Macron a renouvelé son invitation au Pape à venir en voyage en France.

11 mai: les églises ne seront pas ouvertes à des célébrations

Il y a eu aussi une heure et demie environ de conversation par téléphone entre le président de la République française et les représentants des cultes et des associations laïques. Un mois après un entretien de la même nature, Emmanuel Macron a voulu voir comment étaient perçues les mesures de confinement et entendre les remarques sur la suite des événements du point de vue des responsables de culte.

Mgr Eric de Moulins-Beaufort,archevêque de Reims

Parmi eux, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des évêques de France (CEF) représentait l’Église catholique. Présents également le ministre de l’Intérieur et des Cultes ainsi qu’une représentante du conseil scientifique et un autre du conseil national d’éthique.

Dans le contexte de l’évolution du Covid-19 le président Macron a fait comprendre à ses interlocuteurs qu’il serait « ridicule de risquer l’ouverture des églises quelques jours et d’être obligé de fermer après. » Et pourtant,on va risquer en ouvrant les écoles!Quant aux cultes, le dé-confinement n’est envisageable qu’à mi-juin et de façon « progressive! »

A condition que prière et célébrations outre que les obsèques soient considérées comme activités utiles à la bonne santé et au bon moral de la population concernée. Nous le saurons après le 11 mai.

By Protogène BUTERA