Quand attention et reconnaissance jouent sur la production

Comme le fait d’avoir un nom conduit les vaches à produire plus de lait parce qu’elles sont moins stressées que lorsqu’elles sont traitées avec indifférence

Le problème d’indifférence et de reconnaissance n’impacte pas seulement les humains mais aussi les animaux.Comme les expérimentations scientifiques se font sur les animaux pour estimer les effets sur l’homme, on peut mesurer les conséquences de l’indifférence et du manque de reconnaissance en partant des réactions de la vache,par exemple.

Maltraitance au travil

C »est la démarche de la chercheuse comportementaliste animale à la NewCastle University , C. Douglas . Dans son étude,elle a remarqué ceci: Les vaches sont très réceptives à l’attention qu’on leur porte. Selon elle, une vache qui a un nom produit 5% plus de lait qu’une vache qui n’en a pas!

« Ce n’est pas à proprement parler,explique-t-elle, le fait d’avoir un nom qui conduit les vaches à produire plus de lait, mais plutôt le fait que les vaches qui ont un nom sont moins stressées que si elles étaient traitées avec indifférence, comme des numéros parmi d’autres. »

Tous les éleveurs savent très bien que plus les vaches sont traitées affectueusement avec attention,plus elles donnent beaucoup de lait.De la même façon que quand elles bénéficient d’un traitement personnalisé,en les appelant par leur nom.

Les voilà Tigana, Arconta, Ivora, Jansciska, Rosette ou Trompette.D’un côté,c’est le nom des stars que vous admirez;de l’autre, c’est la couleur de la plante ou le son de l’instrument de musique que vous adorez.En l’appelant ainsi,vous prêtez attention à elle.Quel lien affectif!

La raison est simple: grâce à cette attention,les vaches sont moins stressées et deviennent détendues.Du coup,le lait coule à flot.Ainsi,si vous voulez que votre personnel soit rentable et donne plus de résultat,traitez-le avec attention et équité.

Le personnel,lui,il est naturellement reconnaissant.Mais, si vous marchez dessus, gare à vous!Attendez-vous à une faible production.Et vous en êtes responsables.

By Protogène BUTERA

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B