Nigeria: Des prêtres qui ont eu raison de désobéir au Pape François!

La nomination de Mgr Peter Okpaleke comme évêque du Diocèse d’Ahiara, au sud du Nigeria, n’a jamais été acceptée par les prêtres de ce diocèse. Ces prêtres reprochaient au souverain pontife le choix de cet évêque sans aucune considération des avis du Presbyterium diocésain.

Les détracteurs de l’évêque ont notamment bloqué l’accès à la cathédrale lors de la cérémonie avortée de son installation officielle. Depuis, Mgr Okpaleke n’a jamais réussi à prendre son siège d‘évêque du diocèse.

Les menaces du pape François n’ont rien fait de leur détermination. Il leur avait lancé un ultimatum de 30 jours pour qu’ils lui prêtent obéissance,sous peine d’excommunication. Finalement, les prêtres contestataires ont eu raison de la désobéissance.

Mgr Peter Okpaleke a démissionné de sa charge pastorale d’Ahiara

Selon le communiqué de presse du Vatican et l’agence Fides, »face aux blocages et crispations, Mgr Okpaleke a donc préféré de démissionner ». C’était «la seule option correcte pour faciliter la ré-évangélisation des fidèles et, beaucoup plus important et urgent, des prêtres d’Ahiara».

Le 18 février 2018, le Pape François a donc accepté la démission de cet évêque âgé de 54 ans seulement. En attendant de choisir un successeur,le Saint-Père a nommé comme administrateur apostolique, l’évêque du diocèse voisin d’Umuahia, Mgr Lucius Iwejuru Ugorji.

Selon la Congrégation pour l’évangélisation des peuples,« certains prêtres(dans leurs lettres adressées au Pape) ont fait état de leurs difficultés psychologiques à collaborer avec l’évêque après ces années de conflit. En considération du repentir, le Saint-Père n’a pas voulu donner suite aux sanctions canoniques »

Par contre, <a href= »https://fr.zenit.org »>le dicastère « a exhorté chaque prêtre à réfléchir sur le grave dommage infligé à l’Eglise du Christ</a>, souhaitant que jamais à l’avenir n’aient à se répéter des actions aussi irraisonnables d’opposition envers un évêque légitimement nommé par le Saint-Père. »

By Protogène BUTERA