Pour ces fêtes avec Marie, l’Esprit Saint sera l’assureur de votre maison

Quelques jours avant les fêtes de Noêl,l’Eglise nous présente Marie comme modèle de l’Avent(attente)afin d’avancer avec assurance dans la connaissance du mystère de l’Incarantion.

Face à ce mystère,lieu ou mode de rencontre de l’homme avec son Dieu,Marie est incontestablement le modèle de la créature qui ne croit pas tout comprendre mais qui croit pour comprendre.

C’est parce qu’elle croit profondément(=pleine de grace)qu’elle peut pénétrer le mystère qui lui est manifesté en ces jours.Mystère par lequel Dieu n’est plus caché à l’homme mais entre en communication avec lui(David visité par le prophète Nathan;la Vierge visitée par l’Ange…)

En entrant en communication avec l’homme,Dieu fait de lui une demeure et lui fait une maison.Puisque c’est une demeure nouvelle et une maison de grande valeur,il lui faut une assurance(assurance maison/habitation,coûte combien ?).

Cette assurance(« rassure-toi », « sois sans crainte »…),c’est la connaissance de la foi en tant que manifestation du désir de l’homme,désir qui précède(cas de David)ou désir qui vient après la proposition de Dieu(cas de Marie:me voici).

Mais l’assureur ou agent d’assurance,qui est-il?En l’occurence,c’est l’Esprit Saint.C’est lui qui a le pouvoir de vous affermir,car il est puissance d’amour et de fécondité.Par lui, ceux qui croient dans le Christ resplendissent de la gloire de Dieu ,de génération en génération,comme un peuple sûr de son Seigneur.

Puisque ce Seigneur approche,avec quelle ferveur me préparé-je?Et ses messages(anges ou prophètes),est-ce pour m’affermir dans la foi que je les reçois dans ma maison?M’assuré-je que ma maison(église ou famille)restera-t-elle stable devant le Seigneur?Bien sûr ! Nous nous retrouvons pour réveillonner..


En vue de continuer avec votre méditation,voici les lectures que la Liturgie a prévues pour ce quatrième Dimanche de l’Avent,trait d’union de Noël:
2 Sam 7,1-5.8b-12.14a.16
Psaume 88,4-5;27-30
Rom 16,25-27
Luc 1,26-38

By Protogène BUTERA

Auteur : protosbuyahoofr

Prêtre amateur de Philosophie politique et de Philosophie économique autant bien que du Droit de la Santé,je suis révolté par la misère de certains peuples vivant sous le seuil de la pauvreté.Ces questions me préoccupent: Pourquoi sont-ils dans cet état(de pauvreté)?Y a-t-il un moyen d'en sortir pour parvenir au bien-être atteignable?N'ont-ils pas droit au bonheur raisonnable?Mon doigt et mon regard se focaliseront sur les causes tandis que mon cœur méditera sur les actions susceptibles d'amélioration. Portant le même souci de nous informer sans polémiquer,nous ne tairons pas nos droits inaliénables ,car les devoirs s'imposent à nous.Dans cette voie,je compte sur vos commentaires et vos témoignages pour plus de lumière. P.B