Kinshasa:20 ans après la chute de Mobutu,que reste du Grand Zaïre?

Le 16 mai 1997,Mobutu Sese Seko a perdu ses rêves du Grand Zaïre.En quelques mois seulement,Laurent Désiré Kabila avec son armée,Alliance des Forces Démocratiques de Libération du Congo(AFDL)a pris le pays sans coup férir.Sans attendre,il l’a rebaptisé « République Démocratique du Congo »(RDC).

Laurent Désiré Kabila et ses armées(AFDL)

Un maréchal sans baguette magique

Après 32 ans de règne et de dictature,Mobutu était devenu un maréchal sans baguette magique.Affaibli par la maladie,il n’était plus cet homme qui matait tous les rébellions et démasquait les coups d’Etat.

Sans soutien des Occidentaux et des Américains,les Forces Armées Zaïroises(FAZ)n’avaient plus de force pour gagner la guerre.La population en avait marre de ces soldats indisciplinés,mal payés et qui ne vivaient que de pillages et de rapines.

Le « Léopard de Kinshasa » n’avait plus sa perspicacité de félin.Face aux « libérateurs »,il s’est enfui dare-dare dans son repaire de Bagdolité.La mort l’achèvera sur une terre étrangère de Rabbat(Maroc, 7 septembre 1997 ),presque dans un oubli total,très loin du Zaïre.

Authenticité et mobutisme

Mais tout n’a pas été oublié.1971,c’était la « zaïrianisation » ,mise en relief de « ce fleuve qui avale toutes les autres rivières ».Du Congo, on passa au Zaïre en vue d’un nationalisme sans régionalisme ni tribalisme.

Il fallait effacer les idées coloniales et s’approprier des valeurs des traditions africaines;le christianisme devait céder au mobutisme.Le président a donné un exemple en remplaçant les prénoms par les noms africains.

Ainsi,Joseph Désiré Mobutu est devenu Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga.Pourtant le titre de Maréchal qu’il s’est attribué n’était connu dans aucune tradition africaine.Plus que tout, l’interdiction des costumes occidentaux a marqué les esprits créatifs de l’uniforme d’Etat:Abacost(à bas le costume).

Les partisans de cette idéologie du parti unique(MPR:mouvement populaire pour la révolution)ont suivi le pas,car,disaient-ils,

« Dieu a envoyé un grand prophète, notre Mobutu prestigieux Guide. Ce prophète est notre libérateur, notre Messie. Notre Église est le MPR. Son chef est Mobutu. Nous le respectons comme on respecte un pape. Notre évangile est mobutisme. C’est pourquoi le crucifix doit être remplacé par l’image de notre messie »

Insécurité et nostalgie

Ce fut un temps.Ces dernières années,le pays connait des périodes d’insécurité effroyables.Que cela soit au Nord et Sud Kivu ,à Ituri ou au Kasaï,la population est désemparée.Joseph Kabila qui a remplacé son père,Laurent Désiré Kabila assassiné le 16 janvier 2001, n’est plus à mesure de stabiliser le pays.

Ceux qui ont connu ces moments forts du mobutisme ont peut-être raison de regretter ce regard pénétrant d’un « président,chef et père de la nation ».Tous ceux qui sont déçus acclameront toujours que « sous Mobutu,ils étaient dignes » et respectés.Quelle nostalgie!

By P.B