Congo-Kinshasa:Un prêtre tabassé et enlevé par la police

L’Eglise catholique en République Démocratique du Congo est en train de payer la facture de sa prise de position contre le président Joseph Kabila.Le 3 février,à Kinshasa,un prêtre a été enlevé au sortir de la messe matinale.Après avoir été tabassé,les policiers l’ont conduit dans un endroit inconnu.

Abbé Sébastien Yebo était curé de la paroisse Saint Robert dans la commune de N’Selé.Suite aux bons offices de la Monusco,il a été relaché, 48 heures plus tard.Les Services de renseignements n’ont donné aucun motif raisonnable ni explication de cet enlèvement.

Tous les Congolais en sont convaincus.Ces manoeuvres policières ne sont rien d’autre que les actes d’intimidation contre la Conférence des Evêques(CENCO).A y voir de près, de tells actes vont croitre en intensité. A moins que le gouvernement ne mette fin à ses mandats d’arret contre les organisateurs des Marches pacifiques.

Peut-on vivre en paix quand les intellectuels et universitaires (Comité laïc de coordination)qui élevent la voix contre la manigance politique sont obligés de se cacher pour ne pas être trainés dans la boue? C’est ridicule pour un pays qui se dit « République démocratique »!

By Protogène BUTERA