Bonjour l’adolescence!

                                            De l’adolescence

De l’adolescence à l’adulte,
C’est l’avenue du tout autre.
Refus de tout, assaut d’autonomie.
Je me fais des amis.
Mon toit sous ma loi
Je suis arrivé chez moi.

Je deviens ennemi
De tous ces voisins
Qui n’aiment pas le bruit
Et me refusent tout appui.
D’eux,je me mettrai loin
Tout en retrait.
Beh,oui! Je sers quand je veux
Je rentre quand il me plaît.
C’est mon point de départ.

Devenu adolescent,
Je cours là où l’on monte
Je ralentis où l’on court
Je monte où l’on descend
Je n’attends que ma part
Mon regard dit, je pars.

Je reviendrai
Quand j’aurai tout perdu
Ou le cou tordu
Par des objets connectés
Car le réel est ailleurs
Immédiatement dans le virtuel.

Ne me dites pas bonjour
Vos discours sont très lourds.
Pour ça je déteste la lenteur
J’adore les grandes vitesses
Source de fort vrombissement
Qui passe bien par les écouteurs
Echappatoire de vos grondements
Habillés d’habile délicatesse.

Si vous êtes harassés
Ne me faites pas des grimaces.
Mon désordre est précieux
Bon signe des temps nouveaux.
Que cela ne fasse pas classe
J’en conviens,et c’est mieux;
Je saurai vraiment ce qui vaut.

Sinon, mettez-vous à tout débarrasser!
Ne me donnez pas de ces leçons
Respectez toutes mes façons.

Extrait de mon prochain recueil « Dialogue entre Jeunesse et Vieillesse »

Par Protogène BUTERA