Nord-Kivu:Pourquoi les services de sécurité de l’ONU ont échoué

Goma est la capitale de cette région de l’Est de la République Démocratique du Congo(RDC),frontalière de l’Ouganda et du Rwanda.Des décennies durant,le Nord-Kivu est la partie la plus instable à la manière de ses volcans.

A plus de 2 500 kilomètres de la capitale nationale( Kinshasa), les Kivutiens vivent dans la psychose de la guerre et les soubresauts de la vie politique congolaise.Ils ne comptent plus sur les promesses de paix du président Joseph Kabila, dont le mandat a pris fin le 19 décembre 2016, mais qui a obtenu un sursis jusqu’à la fin de l’année 2017, avec l’organisation hypothétique des prochaines élections.

Est roi,tout porteur de kalachnikoveringeti2c-territoire-de-beni2c-nord-kivu2c-rd-congo_0

Rébellions, contre-rébellions, milices d’autodéfense,il y en a de toutes sortes.Près de 70 groupes armés sévissent dans cette province aussi grande que le Burundi et le Rwanda réunis. À cela s’ajoutent l’armée régulière(FARDC) et la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RD Congo (Monusco), incapables pour l’heure de mettre un terme à une situation qui a fait un nombre incalculable de morts.

A cause de ces groupuscules,les embuscades y sont légion. Les camions transportant pêle-mêle marchandises et passagers au milieu des steppes, des plaines de lave et des savanes, sur les pentes des collines verdoyantes, sont désormais escortés par quelques éléments de l’armée.

fardc4

 L’état de ce soldat congolais et son regard  ne sont pas si rassurants rassurants.

 

Important gisement de pierres précieuses

Outre le parc national de Virunga,placé patrimoine de l’Unesco,le Nord Kivu regorge de gisements de pierres précieuses.On y trouve très facilement du cuivre,de l’or,du coltan et cassitérite.

Ce qui est dramatique,c’est que ces groupes armés sont aussi des groupes miniers.Ils ne peuvent survivre que de cela.mines2

Questions sans réponses

Plus de 20000 soldats de la Monusco, présents sur ce territoire depuis 1999, sont-ils observateurs ou acteurs du statu quo?Il est à craindre qu’ils ne soient des meilleurs pêcheurs des eaux troubles.La situation de ces hommes en uniformes ,ne donne pas l’impression qu’il n’y a de salut que par les armes?Et si de la crise provenaient des profits pour certains?

By P.B