Pour Trump , l’Afrique devrait être recolonisée!

Quand le nouveau président pense à la recolonisation de l’Afrique,cela ne fait pas rire.Trump a trouvé un moyen de pointer les problèmes récurrents sur ce continent.

A entendre parler ce nouveau président des États-Unis d’Amérique,on croirait que ses paroles ne sont que des mots.L’idée de « recolonisation de l’Afrique« ,c’est une idée qui hante Trump avant même d’être élu président.Pourtant,c’est une pensée qui cache la vérité à creuser.

L’Afrique mal décolonisée

La vérité cachée de Trump est que l’Afrique est mal décolonisée.Certains pays ont cru sottement à l’indépendance en chassant sur leur sol tous les Européens.Mais ils sont incapables de résoudre leurs propres problèmes.

Il suffit de voir le pourcentage des conflits sur le globe et sur le continent.Regardez le Mali,le Burundi,la Centrafrique,le problème Boko Haram…Chaque fois,ils doivent recourir à ceux qu’ils considéraient comme la cause de leurs malheurs.

Guerres,conflits ethniques et pauvreté,sont devenus des maladies incurables sur ce continent.Les présidents ne sont pas des médecins!Les pauvres qui craignent d’être contaminés ne font que fuir…

De plus,c’est le seul continent où fourmillent les misérables qui pensent au Visa USA pour s’enrichir ou Visa Schengen pour fuir les désastres indignes de notre siècle. Comme il est affligeant d’observer ces malheureux avalés incessamment par la Méditerranée!Les pays d’où ils sortent,de quoi sont-ils indépendants?
A lire: Donald Trump se moque des dirigeants africains

Ils importent tout,même les aiguilles!

Nul ne contestera la pertinence de sa pensée,quoique méprisante.Ces « Nègres,disait-il,ce sont des gens qui ne savent rien fabriquer, ils importent tout, même des allumettes, même de simples aiguilles ».
Est-ce qu’il a menti vraiment?Que font les dirigeants africains?Au lieu de soutenir les innovations chez eux,ils vont investir à l’étranger l’argent volé dans leurs pays!Voilà comme ils sont indépendants!

États-Unis,c’est notre tour!

Les États-Unis sont les seuls à ne pas avoir suffisamment colonisé l’Afrique.Avant et après les Européens,les Musulmans se sont installés et veulent imposer la Charia,par force et par violence.Avec Trump,c’est aux États-Unis de dire « c’est notre tour! »

L’Afrique restera cette terre que se partageront tous les offreurs de services à l’envi

.
Ils ont déjà préparé le terrain avec internet(Google),réseaux sociaux(Youtube,Facebook,Twitter…),téléphonie(Skype,Whatsapp…),services de transfert d’argent(Western Union,Moneygram…). Eux,ils ont su la manière intelligente de coloniser cette terre en suçant le sang de ses pauvres,au nom des frais de services.Et ce sera pour des milliers d’années,en concurrence avec les Chinois.

By P.B

Hilary Clinton dans le maquis

Après la défaite de Clinton,son armée démocratique fourbit ses armes vieillottes:les manifestations.La favorite est dans le maquis alors que l’élu inattendu endosse son costume présidentiel.

La favorite des sondages a été cuite.Le peuple a voté massivement pour elle,mais les super-grands électeurs l’ont décidé autrement.Comme elle n’a pas encore digéré totalement cette élection de l’humiliation, elle a pris sa fuite dans le maquis.

Son armée reste fidèle

Alors que Trump cherche la mesure de son costume présidentiel,l’armée démocratique fourbit ses armes traditionnelles:les manifestations.Les partisans de Clinton ne veulent pas se vouer vaincus.trump

Ils s’imaginent que les manifestations,faites dans de grandes villes, auront la force de nouvelles élections

De toutes les grandes villes,les foules se promènent encore avec leurs pancartes ,comme si la campagne présidentielle n’avait pas pris fin.De Washington à Portland ou de Los Angeles à Californie,les mouvements ne faiblissent point.

Position de Trump renforcée

Recourir à de telles manifestations,c’est confirmer l’urgence du changement.Tous ceux qui ont voté pour le milliardaire, le soutiendront comme un visionnaire.Afin de défendre leurs voix,ils peuvent facilement se radicaliser.

Le président élu n’abandonnera ni sa stratégie ni la ligne qui l’a porté au pouvoir

Quant au président élu, sa position en sera davantage renforcée.Poursuivant toujours sa stratégie complotiste qui lui a réussi,il clamera qu’il est élu effectivement pour leur apprendre comment faire des affaires plutôt que d’être dans la rue.

Ceux qui persisteront,il les embauchera pour construire les murs anti-migrants.Et ce sera le calme.Y a t-il un Américain qui n’aimerait pas être protégé contre cette menace?

By P.B

Trump-Clinton,la tempête sur le trône des USA.

Les présidentielles font rage aux États-Unis d’Amérique.Que cela soit du côté des Républicains ou des Démocrates,nul n’est assuré de la victoire.Les aléa politico-économiques sont multiples.obama-et-trump

Présidentielles,voile de la réussite

S’il faut tenir compte de la taille pour réussir,les Américains feraient un bon choix en votant pour Trump.Alors qu’Obama mesurait 1,85m et 79kg,son « successeur » mesure 1,90m et 114kg.

Du point de vue de la richesse et de la fortune,Trump serait le mieux indiqué.En quittant son fauteuil présidentiel,la fortune personnelle d’Obama aurait atteint le niveau de 7,7 millions de dollars.Il serait remplacé par un milliardaire:3,7 milliards de dollars en poche!

Trump,plus d’avantages pour l’Afrique?

L’élection de Barack Obama avait suscité beaucoup d’espoir en Afrique.Après huit ans au pouvoir,c’est le désenchantement total. Le président de couleur des États-Unis n’avait pas la clé du développement pour le continent africain.

Avec Trump,c’est peut-être le vent du changement.Non seulement il pourrait personnellement investir davantage sur le continent(Trump Organization),mais aussi inspirer les milliardaires africains pour qu’ils ne laissent pas le pouvoir politique dans les mains des assoiffés d’argent.Serait-il suffisant?

Clinton,symbole du statu quo

D’aucuns ne voudront pas de l’orgueil des riches qui méprisent les pauvres.Or,Obama voulait accroitre le pouvoir d’achat de ceux-ci ainsi que leur niveau de vie et leur bien-être.
Comme Obama,Clinton(femme millionnaire) prendrait parti des plus pauvres pour achever ce qui a été entrepris,au nom de son Parti.Si elle n’est pas élue,ce sera l’échec de tout le système « obamien« .Le président sortant ne se trompe pas en la soutenant,coûte que coûte.635558089031361604-ap-obama-clinton

Trump ou Clinton,mêmes intérêts

Non plus,aucun autre pays ne se trompera pour la deuxième fois.Que le trône des USA soit accordé par le vote à Clinton(69 ans) ou à Trump(70 ans),le président américain défendra l’hégémonie des États-Unis, avec sa dernière énergie.les-dix-phrases-cultes-de-donald-trump

Si le pire est à craindre avec Trump,les électeurs n’auront à cœur que leur avenir.Vont-ils encore semer le vent(de bons discours)pour récolter la tempête?

By P.B