A 23 ans, elle est mère de 21 enfants sur 105 envisagés

Avec son mari de 56 ans, cette mère de 23 ans a une petite famille de 21 enfants qu’elle veut agrandir jusqu’à 105. A ce moment là, ce sera une famille de taille moyenne russe!

En effet, Kristina Ozturk ne manque pas de quoi s’occuper. Et les enfants ne manqueront de rien car leur père, Galik Ozturk est un riche hôtelier qui a pignon sur rue.

Comment aura-t-elle les 105 enfants?

Si c’était elle qui les mettait au monde, il lui faudrait encore 20 ans au moins avec les quadruplés chaque année. Leur rêve ne relève pas d’une hyperfetilité de Kristina. Non! Rien de mystérieux même. Ce sont des enfants que le couple s’offre grâce à des mères porteuses.

Kristina sur Instagram

Au lieu de recruter des domestiques, Kristina et Galik embauchent des femmes porteuses, choisies par la clinique pour éviter toute responsabilité pénale ou poursuite judiciaire. Ainsi, ils pourront atteindre leur but d’avoir autant d’enfants que possible.

Chez eux, l’argent fait le bonheur

Le bonheur de Kristina est de voir cette ribambelle d’enfants gambader, courir, danser mais surtout sourire pour de petits trucs naturels. Pour ce couple, l’argent contribue à ce bonheur. Ce ne sont pas des dépenses inutiles…

Le problème est de savoir s’il en est de même pour les mères porteuses? Le fait de recevoir de l’argent en vendant leurs enfants, est-il vraiment source de bonheur? A chacun d’en juger…

La rédaction

Ces Rennais qui partent au Rwanda

Ils visiteront nos trois projets mais surtout celui de l’Ecole de NYABIGOMA(Cellule Rasano, Secteur Bweyeye, District RUSIZI). Ils porteront toutes nos salutations…

Catherine et Michel ont la chance de pouvoir à nouveau de séjourner dans ce beau pays du Père Protogène BUTERA. Ils sont rejoints par 4 nouveaux pèlerins d’autres paroisses du Diocèse de Rennes; départ le 9 juillet pour les Mille Collines! Ils seront de retour le 19 juillet, avec d’autres témoignages émouvants sans doute…

Ils visiteront nos trois projets mais surtout celui de l’Ecole de NYABIGOMA(Cellule Rasano, Secteur Bweyeye, District RUSIZI). Ils porteront toutes nos salutations et celles de nos partenaires à nos amis du Rwanda. Oui, c’est vraiment un retour aux Mille Collines pour certains, et découverte pour d’autres.

Nous espérons que le Covid ne les empêchera pas de jouir des merveilles de ce pays jusqu’au Parc de l’AKAGERA!

France-Eglise: Marié et père, Stephen est ordonné prêtre!

Ancien prêtre anglican, Stephen Raine aura exercé son ministère dans l’Église d’Angleterre durant près de trois décennies, avant de la quitter et de rallier la France.

Ce dimanche 3 juillet 2022 à 15h30 en l’église de Montmoreau, une commune d’un peu plus de 2500 âmes, située dans le département de la Charente(France), un nouveau prêtre est entré étonnamment dans ses fonctions.

Publicités

Ce qui est étonnant, c’est que Stephen Raine déroge à un bon nombre de règles ecclésiastiques puisqu’il était marié depuis 1975 et père d’un enfant d’une trentaine d’années, alors que la religion catholique impose le célibat à ses représentants.

De l’anglican au catholique

Cet homme de 73 ans qui, en 1976, avait obtenu une ordination diaconale avant une ordination sacerdotale en 1987, est natif de Coventry(Grande-Bretagne). En 2014, Stephen Raine se met en retrait de sa religion. Ancien prêtre anglican, il aura donc exercé son ministère dans l’Église d’Angleterre durant près de trois décennies, avant de la quitter et de rallier la France.

Ordination sacerdotale de Stephen Raine

Père d’un fils trentenaire, et marié à Rosemary, il a reçu ce sacrement de l’Ordre en l’église de Montmoreau où le couple est définitivement installé depuis 2014. C’est l’évêque d’Angoulême (Charente), Hervé Gosselin qui, en accord avec Vatican et le Pape François, l’a ordonné pour son diocèse.

Un précédent de jalousie entre les Diacres

Même si les diacres permenents ne sont pas ordonnés en vue du sacerdoce, la question pourra se poser dans quelques années pour deux raisons: d’un côté, leur nombre est en hausse(plus de 2883, en France)tandis que celui des prêtres est en baisse; les diocèses pourraient être tentés d’en ordonner quelques-uns là où les vocations classiques sont devenues rares.

Sptephen prêtre et sa femme,Rosemary

De l’autre côté, l’accès à cet ordination presbytérale dissiperait le sentiment de frustration et même de jalousie pour ceux qui sont contre ces faveurs réservées aux diacres mariés et pères anglicans. Et pour les évêques, ce sera une question de cohérence et d’équité.

Par contre, pour les fidèles, la confusion restera au niveau du statut des prêtres mariés et non-mariés dans un même presbyterium ou un Doyenné ou territoire pastoral donné. Peut-être que le célibat des prêtres sera paradoxalement ainsi mis en valeur.

By P.Protogène BUTERA

%d blogueurs aiment cette page :