Pourquoi le violet pendant l’Avent comme au Carême?

Centre-Ville de Plélan le Grand

Dans cette période qui tend vers Noël,presque partout en Europe et ailleurs,les villes sont ornées et illuminées de couleurs vives.Dans nos églises,c’est autre chose.La couleur de ce temps liturgique de l’Avent est le Violet.Pourquoi?Pour certains,elle fait penser à la pénitence du Carême!Ce qui n’est pas vrai.

Un peu d’histoire

Depuis la codification de Paul VI dans le rite romain(1969),l’Église catholique utilise 4 couleurs dans sa Liturgie: le blanc,le vert,le rouge et le violet.Aujourd’hui, nous parlons de ce dernier et de son usage,car c’est la couleur de ce temps de l’Avent(préparation de Noël). Les autres seront traités ultérieurement.

Comme vous le savez,le violet est un mélange de rouge et de bleu.Ce mélange nous rappelle que Jésus,le Fils de Dieu s’est fait homme, car selon l’iconographie religieuse, le bleu est symbole de la divinité tandis que le rouge symbolise l’humanité.

Un large usage

De part ce symbolisme,le violet fait mieux ressortir le sens de la préparation de la rencontre avec l’Emmanuel,Dieu avec nous,en aiguisant le goût de Dieu dont nous célébrons la naissance(à Noël). Vous comprenez pourquoi les célébrants portent les habits liturgiques(étoles et chasubles)de cette couleur.

Le violet dans les tombes

Pour la même raison aussi,le violet(uni au blanc) est utilisé lors des célébrations des funérailles en signe du passage vers Dieu, et donc de la nouvelle naissance de l’être qui va rencontrer le Seigneur dans sa Demeure.

Sacrement de réconciliation

Et comme pendant le Carême,cette couleur est également utilisée dans le sacrement de Réconciliation(confession) pour manifester le relèvement de l’homme par l’amour de Jésus Christ.

Ainsi, grâce à sa triple signification d’attente, de pénitence et de deuil,le violet nous indique une palette de sagesse qu’il faut avoir pour se préparer paisiblement à la fin des temps.

By Protogène BUTERA