France-Rwanda:les relations pas encore au beau fixe!

La Ministre rwandaise des Affaires Étrangères,n’a pas mâché ses mots.Dans sa conférence avec les journalistes,ce jeudi 10 novembre 2016,Louise Mushikiwabo a fustigé la France en montrant les raisons de la tension qui perdure entre ces deux pays.

Le comportement de la France est inacceptable

Elle n’a pas cessé de marteler les accusations de la France par rapport au génocide au Rwanda.Dans cette logique accusatoire,les arguments coulaient à flot.

Cherchant à mettre les faits devant les yeux,elle a largement montré que le Rwanda a fait des efforts que la France ne voulait pas voir.Quand l’un se mettait en marche en avant,disait-elle,l’autre en faisait deux en arrière.Et cela est vraiment inacceptable au Rwanda.

22 militaires français pointés

Ils sont 22 officiers épinglés pour complicité de génocide. Parmi eux,les plus cités sont: l’amiral Jacques Lanxade(Chef d’Etat Major de l’Armée française jusqu’en 1995),Général Jean-Claude Lafourcade(ancien chef de l’opération Turquoise)et Paul Barril,ex-capitaine.

Le torchon brûle de deux bouts

Ce ne sont pas seulement les militaires qui sont concernés par le génocide rwandais.Les politiciens français de cette époque(1994)sont aussi soupçonnés d’avoir cautionné ces actes ignobles.Kigali affirme que leur dossier est en cours de traitement et de publication.Alain Jupé qui était Ministre des Affaires étrangères y échappera-t-il?

Si celui-ci est élu président de la France,il est clair que le torchon ne sera pas prêt à s’éteindre.Ce sera la fin de toutes relations de la France avec le Rwanda. D’où l’importance de la mobilisation pour ceux qui veulent tourner la page et vivre des relations apaisées entre ces deux pays.

By P.B