Un roi d’Afrique qui vit en Allemagne et règne sur son peuple par téléphone et Skype!

Céphas Bansah, Roi de la région de Hohoe au Ghana , est aussi propriétaire d’un garage de voitures en Allemagne. Cumulant sa double fonction avec brio, ce souverain de 66 ans dirige son peuple grâce au téléphone, aux e-mails et Skype…

C’est en 1970 que Togbe Ngoryifia Céphas Kosi Bansah, plus connu sous le nom de Céphas Bansah a posé pour la première fois les pieds en Allemagne, à l’occasion d’un programme d’échange universitaire entre le Ghana et la RFA, l’ex Allemagne de l’Ouest.

Tombant littéralement sous le charme du pays, Céphas décida de s’y installer pour y vivre. Depuis, l’homme a épousé une Allemande et a acheté un garage automobile dont il est le gérant près de Ludwigshafen.

Mais le destin de cet expatrié a pris un autre tournant en 1987 le jour où son grand-père est décédé. Ce dernier qui était le Roi de la région de Hohoe au Ghana, a décidé de nommer Céphas comme le futur héritier du trône.

Et en 1992, Céphas a été couronné Roi de la région qui compte plus de 200 000 habitants. Ces derniers voient physiquement leur souverain au minimum six fois par an. Mais le reste du temps, Céphas ne délaisse pas son peuple, non.

Il règne sur son territoire grâce à des outils de travail à distance comme Skype, le téléphone, le fax, les e-mails, etc. L’homme passe par exemple plusieurs heures, la nuit,  à régler des conflits opposant différentes tribus de la région.

Céphas affirme que, de là où il vit, il apporte beaucoup plus à sa région  plutôt que d’être sur place à Hohoe, la principale ville de la région éponyme. En effet, comme il l’explique sur son site internet, le Roi expédie régulièrement, par avion, des purificateurs d’eau dans sa région natale.

Dans cette optique, il contribue à réconcilier les Africains de la Diaspora qui n’ont connu l’Afrique que par les médias. Ainsi, par la construction des hôpitaux ou par l’envoi des aides médicales ciblées, ils se rendent eux-mêmes utiles à la population bénéficiaire.

Sources: http://www.zejournal.info

By Protogène BUTERA

Kinshasa:A l’Ascension,l’Église kimbanguiste a fêté le « vrai Noël »

Ce jeudi 25 mai,c’était une grande fête pour les Kimbanguistes.Alors que les autres chrétiens célébraient l’Ascension du Seigneur,élevé au ciel auprès du Père,c’était le contraire chez les adeptes de Simon Kimbangu.

Dans leur musique au rythme militaire et au son des fanfares,ils étaient près de 4000 pour célébrer le véritable Noël.Ils se sont réunis à Nkamba, « Ville Sainte » et « Jérusalem céleste » sur la terre de la République Démocratique du Congo!

Et de fait,depuis 2000,les Kimbanguistes ont cessé de célébrer Noël le 25 décembre.Le vrai Noël est fixé le 25 mai,date de la venue de Jésus Christ sur terre car elle coïncide avec la naissance(1916)de Salomon Dialungana Kiangani(=Christ),chef spirituel de cette église kimbanguiste.

Colonisée et persécutée,la population a adhéré facilement à la prophétie de Simon Kimbangu:émergence de l’ « Église indépendante africaine » qui prône l’émancipation de l’Homme noir.

Né le 12 septembre 1887,il est vite accusé d’instigateur et de séditieux par les colons,et emprisonné à perpétuité en 1921.C’est dans la prison d’Elisabethville(Lubumbashi)qu’il sera mort en 1951.

Considéré par les siens et ses fidèles comme « l’incarnation du Saint Esprit promis par Jésus-Christ à ses disciples »,son message se répand de plus en plus sur tous les continents jusqu’en Europe,propagé par la diaspora congolaise.

By P.B

%d blogueurs aiment cette page :