2017:Umwaka mushya muhire w’ihumure n’imigisha

« Uhoraho aguhe umugisha kandi akurinde »muri uyu mwaka w’ihumure n’amahoro.

Abo umwaka wa 2016 wahiriye,nguyu n’undi uraje ngo bibuke aho byabirahure babiteretse maze bafate akanya ko gushima.


Naho abo uwo mwaka utagendekeye uko babyifuzaga,muri uyu wa 2017 ibihu ntibizababuze guhaguruka no kwegera abandi ngo badaheranwa n’agahinda.


Abo bandi kandi na bo bakeneye umugisha urenze uw’umubano mu bantu ngo utazamungwa na rwa runturuntu.Ni yo ntego y’Ijambo ry’Imana ry’uyu munsi(Isomo rya mbere)cyane ko noneho umwaka usanzwe wahuriranye n’uwa Liturikiya(année civile coïncide avec année liturgique):
« Uhoraho abwira Musa,ati »Dore ibyo uzabwira Aroni n’abahungu be:Abayisiraheli muzajya mubaha umugisha muti:’Uhoraho aguhe umugisha kandi akurinde!Uhoraho akurebane impuhwe kandi agusakazemo inema ze!Uhoraho akwiteho,kandi aguhe amahoro!’
(Ibarura 6,22-26)

Muri urwo rwego,Kubahonet ibifurije,mwese basomyi bayo,umwaka w’ituze n’amahoro.
Kubahonet wishes you a Happy new year and peace for all yours.
Kubahonet vous souhaite une année merveilleuse et paix pour les vôtres.

Mwese muzagire amata ku ruhimbi
Muzaturwe ingata ibihumbi.
Mwese BONNE ANNEE,muri wa mudiho w’Impala zo hambere!


By P.B

Europe 2017: les réfugiés sont nos frères et sœurs!

Ils se comptent par millions ces gens qui quittent leurs pays pour se réfugier en Europe.Les grandes villes qui les attirent ont besoin de moyens suffisants afin de les accueillir avec humanité et dignité.

On ne peut pas préparer l’année 2017 en oubliant le nombre de millions d’hommes et de femmes qui ont fui leur pays pour rejoindre, la plupart du temps, les grands centres urbains européens. Car les villes, construites par l’afflux successif de migrants, continuent d’attirer tous ces gens.

Dans ce sens,plus de 70 maires de grandes villes européennes étaient réunis en plein cœur des jardins du Vatican.Ils viennent d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne et de France, mais aussi du Danemark, de Grande Bretagne ou de Pologne. Ils étaient invités par l’Académie pontificale des Sciences pour un sommet de deux jours,sur l’accueil des migrants dans leurs villes.

Ces deux jours, 9 et 10 décembre 2016,ont été une plateforme d’échange offerte par le Saint-Siège pour leur permettre de se mettre en réseau et, à terme, d’accueillir puis d’intégrer au mieux «ces frères et sœurs», comme l’indique l’intitulé de la conférence : «Europe : les réfugiés sont nos frères et sœurs».
A lire:70 grandes villes en discussion sur l’accueil des réfugiés

Faute de moyens ou de volonté politique,il n’échappe à personne que les municipalités ont parfois du mal à les accueillir convenablement. Le socialiste belge Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles, capitale de la Belgique et de l’Union européenne, estime qu’il faut offrir un accueil digne aux migrants. Sa ville se mobilise en ce sens, sans l’appui qu’il souhaiterait de la part de l’État belge.

Peut-être que cette année, il y aura quelque chose de nouveau dans l’accueil de ces réfugiés,avec solidarité et dans la dignité.

By P.B