Mu mashuri y’iki gihe,ni « Bye bye Kinyarwanda! »

« Bye bye Nyakatsi » yavuye mu nzira,none hagezweho « Bye bye Kinyarwanda. » Wagira ngo ni ngombwa ko buri mwaka haboneka abantu bagomba kwibasirwa.

Ejo bundi naratangaye cyane mbonye umwana w’umuturanyi wanjye yirukaniwe ko yavuze Ikinyarwanda.Nabanje gushidikanya ngira ngo ni iby’ab’ubu bikoza ku ishuri bakagaruka bagira ngo ababyeyi babongere amafaranga.

N’amarira menshi,uwo mupfakazi urera wenyine abana batanu,barimo batatu bageze mu yisumbuye,yaje gutakambira Urwego rw’Abagore ngo rumugire inama uko yabyifatamo.

Twatumiye umukobwa we usigaje umwaka umwe ngo arangize amashuri.Yaduhaye number za mugenzi we na we wirukanwe ngo tutibwira ko ari ibyo yihangishijeho.Yaratuririye turumirwa.

Azakurwaho amanota atumwe n’ababyeyi

Iri tegeko ryaje ari gatumwa!Ngo umwana akurwaho amanota,byakongera agatumwa n’ababyeyi.Si abana bacu gusa, kuko natwe ibyo bihano bitugeraho.

Abo bayobozi babo babona bayora buri kwezi bakagira ngo natwe ni uko?Ntibyumvikana ukuntu birengagiza ubukene buri hanze aha bakatugerekaho uwo mutwaro.Ni gute nzaba nabuze n’ay’ishuri nkajya kurwana n’ayo matike ya hato na hato?

Ibiri amambu ngo biga kwigisha abandi(TTC)

N’ubwo biga kwigisha abandi,aba bana ntibumva impamvu y’iyi myigishirize (méthodologie). Ikindi ni uko bo muri stage batemerewe gukoresha ubu buryo busa n’ubwo guca intege abanyeshuri.

Abana bo babivuga rimwe na rimwe baseka mu rwego rwo kubinnyega,tuti « Ni iby’abana, buriya ntibumva uburemere bwabyo. » Barira, na bwo tuti « Ntabwo, buriya ntibazasubira kuri icyo kigo. »Ni ibibazo!

Byahozeho ku bw’abazungu!

Nk’ababyeyi twabiganiriyeho,twibukiranya ukuntu ibi byahozeho ku bw’abazungu!Ni bo baduhatiraga kuvuga Igifaransa,uvuze Ikinyarwanda bakamupfukamisha,cyangwa akirirwa yambaye inzogera,nk’ikimenyetso ko ari imbwa (y’impigi!)

Ariko cyaraziraga kugira uwo birukana, kuko babaga bamuhaye urwaho rwo kuva mu ishuri no kurireka burundu.Birababaje kubona ibyo bintu bigarutse muri iki kinyejana!Turatabaza!

By Nyirasafari Consolée/Akarere ka Gisagara

Haïti,encore un monde qui s’effondre

Les vents soufflaient à une vitesse de 210 à 250 km/h.Ils balayaient tout à leur passage.Si la population n’a pas eu assez d’avertissements, les enfants y ont trouvé un laps de divertissement.haiti-cuba-bahamas-les-devastations-de-l-ouragan-matthew-en-images

Un pays particulièrement fragilisé

Ces coups d’ouragan ne font qu’enfoncer dans l’abime,le pays qui baignait dans la crise profonde.Tout le pouvoir était en vacance…C’était un pays fragilisé où il n’y a plus d’acteurs politiques.Les élections étaient prévues ce 9 octobre 2016.

La situation actuelle va-t-elle permettre aux politiciens de retrouver le goût de l’intérêt national avant tout?Ces élections ne vont-elles pas être reportées sine die?

L’Ouragan Matthew devient assassin

Déjà en 2010 le tremblement de terre a terriblement frappé ce pays, faisant plus de 220000 morts.L’épidémie de choléra a augmenté les pertes humaines.Quelques années plus tard,voici le même scénario destructeur.

Cet Ouragan surnommé Matthew est vraiment l’ange de la damnation.En quelques heures seulement,il a fait son entrée d’assassin.On a recensé environ 1000 morts , innombrables blessés et dégâts matériels énormes.

Un supplice de plus

Au milieu des débris de leur maison,les habitants rescapés se demandent s’ils avaient vraiment besoin de ce supplice de plus.Faudra t-il toujours recommencer à zéro?afp5859112_lanciogrande

Conscients que la solidarité internationale sera moins intense qu’en 2010,ils réfléchissent à quel Dieu se dévouer.Voyant cela de loin,notre cœur n’en souffre pas pour autant.

Certains n’hésitent pas à se demander ce que ces pauvres ont fait au Bon Dieu pour mériter malheurs sur malheurs.La réponse est dans leur bouche: absence d’institutions fortes qui ont conduit les États-Unis à évacuer 3.5 millions alors qu’ils étaient 1.3 millions haïtiens concernés.

On a entendu,sur toutes les ondes de radios et de télévisions,combien M.Obama lui même était tout autant alarmiste qu’optimiste . Qu’en était-il au Haïti?Qu’attendre d’un pays qui n’a pas de Tête(dirigeants)?De nouveau,un monde des îles s’effondre sous nos yeux.

By P.B