Publicités
Top news

Le 15 aout: Assomption ou Dormition de Marie?

Spread the love

La fête de l’Assomption de Marie, c’est la raison de plus de croire à la résurrection de la chair comme nous le proclamons dans le Credo:”Je crois à la résurrection de la chair“. Mais la deuxième lecture prévue par la liturgie de ce jour, peut plaider aussi en faveur de la Dormition:”Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis“(1Co15,20).

Sans se contredire,l’Église,par l’Assomption de Marie,réaffirme la première place dans l’œuvre du salut,de celle qui est “bénie entre toutes les femmes.” C’est un exemple éloquent pour comprendre ce que sera notre résurrection. Mais, dit Isaïe, “si vous ne croyez pas,vous ne pourrez pas comprendre”(Is7,9).

Fête dans l’incompréhension

Le 15 aout,les Catholiques et les Orthodoxes célèbrent la même fête sous des termes différents.Dormition pour les Orthodoxes et Assomption pour les Catholiques.Plutôt que de l’incompréhension,il s’agit de différence de niveau.

Les Orthodoxes parlent de Dormition car,pour eux,Marie est morte d’une mort naturelle,comme tout être humain;son âme a été reçue par le Christ à sa mort et son corps a été ressuscité le troisième jour après son repos et emporté au paradis.

C’est pour compléter cette vision tout à fait logique,que l’Église catholique a déclaré le dogme de l’Assomption(Pape Pie XII,1 novembre 1950):“L’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours vierge,après avoir achevé le cours de sa vie terrestre,a été élevée en corps et en âme  à la gloire céleste.”

Vu que le but de ce dogme est de présenter Marie comme la Préférée de Dieu sans faire d’elle une idole, le Concile Vatican II ajoute ceci(1964):

“La Vierge Immaculée, préservée de toute tache de la faute originelle, au terme de sa vie terrestre, fut élevée à la gloire du ciel avec son âme et son corps, et elle fut exaltée par le Seigneur comme Reine de l’univers afin de ressembler plus parfaitement à son Fils, Seigneur des seigneurs et Vainqueur du péché et de la mort”(Lumen Gentium,n°59)

A ce niveau(de préférence), les Catholiques sont en accord parfait avec ce qui est écrit dans les lectures de ce jour(à lire), mais surtout dans l’épitre aux Philippiens:

“Nous, nous avons notre Cité dans les cieux, d’où nous attendons comme Sauveur le Seigneur Jésus Christ, lui qui transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux, avec la puissance active qui le rend même capable de tout mettre sous son pouvoir”(Ph3,21)

A quoi bon l’Assomption pour nous?

Si nous attendons,à quoi bon, pour nous, cette fête de l’Assomption?Nous trouvons la réponse dans la première lecture(Apocalypse):

“Un grand signe apparut dans le ciel:une Femme,ayant le soleil pour manteau,la lune sous les pieds,et sur la tête une couronne de douze étoiles…”

Comment ne pas penser à toutes les apparitions qui ont eu lieu en cette date,partout dans le monde?Comment ne pas penser à tous les sanctuaires qui rassemblent les foules en liesse grâce à Marie et les conversions au Christ qui s’en suivent?

Oui!Vraiment. Nous fêtons la grandeur de cet arche de la Nouvelle Alliance, Marie, couronnée par son Fils. Pourquoi ne pas danser de joie dans la louange et l’exaltation comme David sans se soucier du mépris de certains?Voici le récit:

“David, vêtu d’un pagne de lin,dansait devant le Seigneur,en tournoyant de toutes ses forces. Lui et tout le peuple d’Israël firent monter l’Arche du Seigneur parmi les ovations,au son du cor.Or,comme l’arche du Seigneur entrait dans la Cité de David, Mikal, fille de Saül, se penchant par la fenêtre: elle vit le roi David qui sautait et tournoyait devant le Seigneur. Dans son cœur, elle le méprisa”(2S6,14-16)

Ce faisant(comme David), sera réalisé le souhait même de Marie:“Désormais, toutes les générations me diront bienheureuse”. La raison nous est donnée par Elisabeth: “Bienheureuse celle qui a cru.”

Dans notre prière aujourd’hui,louons Dieu qui nous a donné Marie comme signe de notre espérance,parce que,comme le disait Benoit XVI(in “Deus Caritas”), “c’est sur le visage de ses enfants que nous reconnaissons qui est Dieu.”

Lectures de la Parole de Dieu pour ce jour:
Apocalypse 11,19a;12,1-6a.10ab
Psaume:44
1 Corinthiens 15,20-27a
Luc 1,39-56

Très bonne fête à tous!

Par Protogène BUTERA

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de

Découvrez ici tous nos livres/ Shakira hano ibitabo byacu, uhereye ku gisohotse vuba: "LA JOIE DU PAUVRE. Thérapie ou témoignage? Éditions LA CROIX DU SALUT" Ignorer

wpDiscuz