Top news

Homélie du 14° dimanche du Temps Ordinaire: Envoi des 72 disciples de Jésus

Publicités

Qu’ils sont beaux ces textes de la Liturgie de ce dimanche qui nous parlent de paix et de grâce. C’est pour cela qu’il convient de mettre en valeur cette troisième salutation qui en explique la profondeur : « Que Dieu notre Père et Jésus Christ notre Seigneur, vous donnent la grâce et la paix »La réponse de l’assemblée est si explicite : « Bénis soit Dieu, maintenant et toujours »

Une réponse semblable à celle des 72 disciples qui revenaient tout joyeux de la mission reçue du Christ. Plus encore, c’est comme si l’assemblée répondait à cette demande de Jésus : «  Sachez-le, le Royaume de Dieu s’est approché de vous »

Et de fait, dans le Christ, nous savons que ce Royaume s’est approché de nous par sa mort et sa résurrection ; et il continue de l’être par son repas et sa croix, les deux signes majeurs de sa bénédiction. Ainsi bénis, nous sommes comblés de grâces divines et vivons dans la paix les uns avec les autres de sorte que chacun peut dire comme saint Paul : « La croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté »(Deuxième lecture)

C’est dans la prière que cette fierté garde son sens, car nous pensons à ceux qui sont troublés par les esprits mauvais qui les incitent à mal faire ou à tout faire contre la paix (1Tim 4,1). Nous pensons aussi à ceux dont le cœur est perturbé par ce qui leur arrive, les empêchant d’être dans l’allégresse. Qu’ils entendent ce message de Dieu : « Comme un enfant que sa mère console, ainsi, je vous consolerai »(Première lecture)

En ce dimanche où Jésus nous dit de prier le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers “pour sa moisson”, il nous a montré également que cet envoi est possible quand il y a accroissement des disciples.

Le Seigneur en désigna encore 72

Ce qui manque à nos communautés, ce sont les disciples missionnaires prêts à être envoyés auprès des gens afin de leur dire : « Venez et voyez les hauts faits de Dieu »(Ps 66,5) .J’en suis convaincu: les ouvriers ne manqueraient si, dans chaque paroisse,tous les baptisés acceptaient que le Seigneur en désigne “encore 72” capables de partir “deux à deux”, car on s’habitue facilement à travailler de plus en plus individuellement.

Tous ceux qui ont reçu les sacrements de Confirmation ou de Première Communion, ont réalisé la deuxième partie de la mission en nous disant « Voyez ce que Dieu a fait sur nous et dans nos mains.. » La première est à faire aussi : « Venez » autour de Jésus qui n’est pas indifférent à ce que nous faisons, car,dans l’Évangile, il le souligne clairement : « Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair »

Apprenons à le regarder, lui,Jésus qui nous donne le pouvoir de ne pas nous laisser écraser par l’Ennemi de la paix ,à condition de faire attention à ce que nos noms de disciples soient inscrits dans les cieux.

Très bon dimanche à toutes et à tous.

By Père Protogène BUTERA

Méditons les 3 lectures de ce dimanche

PREMIÈRE LECTURE
Lecture du livre du prophète Isaïe  (Is 66, 10-14c)
Réjouissez-vous avec Jérusalem !
Exultez en elle, vous tous qui l’aimez !
Avec elle, soyez pleins d’allégresse,
vous tous qui la pleuriez !
    Alors, vous serez nourris de son lait,
rassasiés de ses consolations ;
alors, vous goûterez avec délices
à l’abondance de sa gloire.
    Car le Seigneur le déclare :
« Voici que je dirige vers elle
la paix comme un fleuve
et, comme un torrent qui déborde,
la gloire des nations. »
Vous serez nourris, portés sur la hanche ;
vous serez choyés sur ses genoux.
    Comme un enfant que sa mère console,
ainsi, je vous consolerai.
Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés.
    Vous verrez, votre cœur sera dans l’allégresse ;
et vos os revivront comme l’herbe reverdit.
Le Seigneur fera connaître sa puissance à ses serviteurs.
    – Parole du Seigneur.
DEUXIÈME LECTURE
Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Galates (Ga 6, 14-18)
Frères,
    pour moi, que la croix de notre Seigneur Jésus Christ
reste ma seule fierté.
Par elle, le monde est crucifié pour moi,
et moi pour le monde.
    Ce qui compte, ce n’est pas d’être circoncis ou incirconcis,
c’est d’être une création nouvelle.
    Pour tous ceux qui marchent selon cette règle de vie
et pour l’Israël de Dieu,
paix et miséricorde.
    Dès lors, que personne ne vienne me tourmenter,
car je porte dans mon corps
les marques des souffrances de Jésus.
    Frères, que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ
soit avec votre esprit. Amen.
– Parole du Seigneur.
ÉVANGILE
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (Lc 10, 1-12.17-20)
    En ce temps-là,
parmi les disciples,
    le Seigneur en désigna encore 72,
et il les envoya deux par deux, en avant de lui,
en toute ville et localité
où lui-même allait se rendre.
    Il leur dit :
« La moisson est abondante,
mais les ouvriers sont peu nombreux.
Priez donc le maître de la moisson
d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.
    Allez ! Voici que je vous envoie
comme des agneaux au milieu des loups.
    Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales,
et ne saluez personne en chemin.
    Mais dans toute maison où vous entrerez,
dites d’abord :
‘Paix à cette maison.’
    S’il y a là un ami de la paix,
votre paix ira reposer sur lui ;
sinon, elle reviendra sur vous.
    Restez dans cette maison,
mangeant et buvant ce que l’on vous sert ;
car l’ouvrier mérite son salaire.
Ne passez pas de maison en maison.
    Dans toute ville où vous entrerez
et où vous serez accueillis,
mangez ce qui vous est présenté.
    Guérissez les malades qui s’y trouvent
et dites-leur :
‘Le règne de Dieu s’est approché de vous.’ »
    Mais dans toute ville où vous entrerez
et où vous ne serez pas accueillis,
allez sur les places et dites :
    ‘Même la poussière de votre ville, collée à nos pieds,
nous l’enlevons pour vous la laisser.
Toutefois, sachez-le :
le règne de Dieu s’est approché.’
    Je vous le déclare :
au dernier jour,
Sodome sera mieux traitée que cette ville. »
    Les 72 disciples revinrent tout joyeux,
en disant :
« Seigneur, même les démons
nous sont soumis en ton nom. »
    Jésus leur dit :
« Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair.
    Voici que je vous ai donné le pouvoir
d’écraser serpents et scorpions,
et sur toute la puissance de l’Ennemi :
absolument rien ne pourra vous nuire.
    Toutefois, ne vous réjouissez pas
parce que les esprits vous sont soumis ;
mais réjouissez-vous
parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »

   – Acclamons la Parole de Dieu.
Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de

Découvrez ici tous nos livres/ Shakira hano ibitabo byacu, uhereye ku gisohotse vuba: "LA JOIE DU PAUVRE. Thérapie ou témoignage? Éditions LA CROIX DU SALUT" Ignorer

wpDiscuz