Top news

George Weah et le Liberia qui se libérera contre la perfusion américaine

Publicités

Georges Weah et Fifa Ballon d’or(1995)

Elu à 61,5% des suffrages, Georges Weah a une lourde charge de tirer le Libéria encore vers le podium des grands succès. Footballeur et tenant du Ballon d’Or(1995), il sait que le succès dépend autant de la qualité de l’Equipe que de l’esprit et du jeu collectif.

Dans ce nouveau jeu politique, pourra-t-il endosser le même rôle? Président de la République, sera-t-il entraineur, meneur ou capitaine?Les bailleurs de fonds ou les financeurs de l’Equipe lui permettront-ils d’imposer son jeu de façon à marquer des buts qui valent de l’or  jusqu’à la fin?

Plus d’élan qu’Ellen Johnson Sirleaf

A 51 ans, il ne manque pas d’endurance. Mais il lui faudra plus d’élan que son prédécesseur s’il ne veut pas décevoir si vite ses fans et ses partisans. Ses premières actions stratégiques vont démontrer ses vrais talents.

Ellen Johnson Sirleaf,première femme-président en Afrique

Grâce à Ellen Johnson Sirleaf, Monrovia, la Capitale, a goûté aux bienfaits de la paix. Mais la soif du progrès est aussi grande. Durant ses deux mandants de douze années(2005-2017), l’économiste formée aux Etats-Unis n’a pas réussi à entrainer les Libériens dans le mouvement du développement. 60% des 4,6 millions de la population vivent en dessous du seuil de la pauvreté.

Plus jamais sous perfusion américaine

Né dans un bidonville de la Capitale Monrovia,le nouveau président aura une grande tâche de lutter contre cette pauvreté insupportable dans un pays classé 16° producteur mondial de diamant. Il a donné un exemple en prometttant de réduire de 25% son salaire et en exigeant que le gouvernement le parlement fassent de même.

Ce faisant,le Libéria cessera petit à petit de vivre sous perfusion américaine. Agir de la sorte, ce n’est pas oublier que ce pays est fondé(1822)par une société américaine de colonisaion afin d’y installer les esclaves libérés. C’est plutôt pour marquer ce passage de la colonisation à la vraie libération.

D’entrée de jeu, Georges Weah ne s’est-il pas tourné vers la France plutôt que les Etats-Unis? Diversifier les alliances et les partenaires, sera peut-être le signe de l’achèvement de l’indépendance pour les Libériens qui ne voulaient plus être la croix des Etats-Unis mais plutôt son étoile. Nous verrons s’il réussira ce pari et ce passage mis en évidence par les deux drapeaux. La différence sera-t-elle visible?

By Protogène BUTERA

Publicités

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de

Découvrez ici tous nos livres/ Shakira hano ibitabo byacu, uhereye ku gisohotse vuba: "LA JOIE DU PAUVRE. Thérapie ou témoignage? Éditions LA CROIX DU SALUT" Ignorer

wpDiscuz